1

Vacances à Escalles 2020

Bonjour le Monde !

On a laissé Pacha (le chat) aux bons soins de Chantal et Eric étant certain qu’il sera mieux soigné qu’avec nous et on a finalement réussi à partir en vacances malgré le COVID-19 !

Nous sommes un peu fous (inconscients diront certains) mais pas trop et on est parti là où il n’y a que peu de monde dans un camping un peu perdu dans la nature mais qu’on adore et dans un département français resté obstinément vert depuis des mois, Le Pas de Calais (sauf quand nos experts ont joué au vogelpik).

Un chat qui s’appelle Pacha, est-ce qu’il risque d’avoir des soucis psychologiques ? Chat ou Pacha, telle est la question ?
Calais ou Pas-de-Calais, telle est l’autre question ?

Bon, on va se calmer et j’invite ceux que ça amuse à suivre nos péripéties au jour le jour sur notre carnet de voyage:

https://www.myatlas.com/LiPtiFouineu/cote-d-opale-2020

Nous sommes donc à Escalles, village du Cap Blanc-Nez sur la Côte d’Opale à environs 2.5 heures de voiture du Brabant Wallon dans le camping Les Érables qui n’attend que vous pour essayer de limiter la casse financière de cette saison, merci le COVID-19 !

Vous pouvez y venir en tente, en caravane, en mobilhome ou, comme nous, louer une des 4 caravanes sur place (pas besoin de tracter). Ce n’est pas un camping où vous viendrez avec de jeunes enfants car il n’y a aucun jeu ni activité pour eux; c’est une place pour les amateurs de calme, de nature, de marche à pied et/ou vélo; le GR120 n’est pas loin (sentier de Grande Randonnée qui va de Bray-Dunes près de la frontière belge jusqu’à Mers-les-Bains dans la Somme en passant par Escalles, Wissant et d’autres lieux magnifiques…

Allez, portez-vous bien et restez prudents, on pense à vous !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




Vacances à la Côte d’Opale 2019 !

Bonsoir le Monde !

Quand Li P’ti Fouineu ne hante plus vos boîtes mail pendant quelques jours, c’est qu’il est aux abonnés absents le plus souvent pour cause de voyage !

Retour à la Côte d’Opale que j’adore pour une dizaine de jours avec un vieux coucou de mobilhome fabuleux qu’on a acheté mon frère et moi pour pas cher sur … une brocante ! Si, si, c’est vrai !

Mobilhome

Notre vieux vénérable de 1993 a bien quelques soucis électriques avec les équipements de la batterie secondaire mais la mécanique ronronne gentiment et frigo et gazinière fonctionnent toujours ce qui est bien suffisant pour nous…

On a jeté l’ancre au camping Les Érables près du Cap Blanc-Nez en France (voir Bons Plans à Escalles) pour faire un essai et on s’y est tellement plu qu’on y est resté les 10 jours !

Le camping est rudimentaire mais offre de grands emplacements avec électricité, l’eau courante proche, un bloc sanitaire bien entretenu avec toilettes, douches, cabines lavabos, éviers pour lessive, bacs à vaisselle et machine à laver; un chalet de jardin pour l’accueil avec quelques boissons, dépliants publicitaires touristiques, cartes postales, saucissons, livres à emprunter et la possibilité de commander du pain pour le lendemain matin. Il y a aussi les services pour mobilhomes.

C’est tout ! Pas de café ou supérette, rien que des champs autour et vue sur la mer, les falaises anglaises par beau temps et sur le Cap Blanc-Nez, le tout depuis les hauteurs d’Escalles.

Le rêve !

Au village, à +/- 1km de là, vous trouverez 3 restaurants (dont 1 fait aussi café et hôtel), un autre camping avec une toute petite supérette, une boîte postale, une cabine à livres (cabine téléphonique transformée en boîte à livres) et un arrêt de bus ! Bon, il y a aussi une église avec le cimetière autour et des maisons dont beaucoup sont des gîtes ruraux à louer ! Le village comptait 233 habitants en 2016 avec une tendance à la baisse.

Pour plus de magasins, il faut aller à:

  • Sangatte (boulangerie/épicerie et bar tabac), 4.5km à pied si vous ne vous perdez pas !
  • Wissant (cafés restaurants, Spar et office du tourisme), 6km à pied par la plage uniquement à marée basse ou à vélo par une véloroute
  • Coquelles (énorme centre commercial Cité Europe) à 15 minutes en voiture
  • Calais à environs 20 minutes en voiture ou 45 minutes en bus

Pour les bus, faut faire gaffe car il y a 4 compagnies mais seulement durant juillet-août et 2 qui roulent uniquement les week-ends en basse saison… Les horaires qu’on trouvent sur Internet n’ont pas l’air très fiables en dehors de la haute saison…

On a eu beaucoup de chance avec la météo (siiiiii !)
On a beaucoup fait ce que je préfère c’est-à-dire rien ! Yesssss !
Mais on a quand même aussi beaucoup souffert (siiiiiiii !) en faisant des escapades en vélo (Wissant) et à pied (Sangatte) à travers de fantastiques paysages où ça monte et ça descend tout le temps !

Je vous ai écrit un petit carnet de voyage qui explique tout ça avec un brin d’humour que vous pouvez lire sur https://www.myatlas.com/LiPtiFouineu/a-la-cote-d-opale-2019 .
Certains ont eu le privilège de le découvrir au fur et à mesure du séjour…

Les photos sont maintenant toutes là sur le diaporama ci-dessous ou sur Joomeo

Bref, vacances réussies et but atteint, se reposer !

Comment ? Non, nous n’avons pas été voir le Cap Blanc-Nez ? Pas besoin avec la vue depuis le camping !

Le Cap Blanc-Nez s’appelle ainsi car ses falaises sont calcaires et donc blanches !
Le Cap Gris-Nez, un peu plus loin (10km) a lui des falaises faites de grès et d’argile qui sont donc … grises !
C’est dingue, non ?

En France, mobilhome se dit d’une caravane résidentielle; ce que nous appelons mobilhome est un camping-car pour nos amis français et un « camper van » (petit modèle) ou « motorhome » (grand modèle) pour les anglais…
Vous je ne sais pas mais pour moi un camping-car est une remorque qui se déplie pour former une tente… Les Français appellent cela une tente ou une toile pliante, poilant car il me semble qu’une tente est forcément pliante et on se demande où est la notion de remorque…
Je suppose que l’académie française doit avoir des mots encore plus marrants pour remplacer tout ce franglais…

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




Escapade en Mobilhome chez les Ch’tis pour la Pentecôte

Mobilhome
Coucou !

Excellente petite balade « gastronomique à la crème » en mobilhome ce long weekend !
Les photos y compris celles de Cécile sur Bray-dunes:

Le Road Book:

  • Préparation du mobilhome le vendredi soir.
  • Départ le samedi matin pour rendre visite à Cécile et Nadège en vacances à Bray-Dunes en France.
  • Premier arrêt à Coxyde pour un dîner gargantuesque au Santos Palace: Plie au beurre + chicons braisés + purée + Triple Westmalle + gaufre chantilly + café Impérial Filtre Chantilly !!!!! Burps ! Oups, pardon !
  • Arrivée à Bray-Dunes en fin d’après-midi où les gentes dames ont « juste bon » près du feu ouvert (25° dans la pièce), balade sur la plage où se déroule la Ronde des Vents avec des centaines de cerf-volants bariolés et de toutes les formes, découverte du sexe des anges (voir album photos), puis une bonne glace chantilly Au Vent des Globes suivi par un délicieux souper préparé par Cécile: poulet, riz et poireaux à … la crème !
    La veille, les vacancières de Bray-Dunes ont fait une longue promenade sur le sable mou et j’ai appris que le sable mou c’est dur !  :-)
  • Le dimanche, petit déjeuner croissants, brioches et pain (très peu de pain… :-) ) et café … crème ! Puis balade à la brocante bien sympathique qui sourit à Cécile !
    Vers midi, direction la digue et recherche d’un chouette resto mais…. il y a tellement de monde qu’ils sont tous complets !!!! Zut, pas de Potjevleesch !
  • Direction La Panne en mobilhome, on va dîner au Chien Vert, valeur sûre et très bien tenu (oui, il y a de la Triple Westmalle) ! Délicieuse cassolette de poissons gratinée.
  • Départ vers St-Idesbald en fin d’après-midi: petite glace chantilly (ben oui, y avait longtemps) et Triple Westmalle avec le fiston en vacances avec Charlotte et des amis.
    Si vous aimez les bières spéciales (et leurs verres), rendez-vous au Spar de Saint-Idesbald, vous serez surpris !
  • Direction grand parking entre St-Id et Coxyde pour le bivouac; croque-madame sans crème pour le souper  au De Strandcabine !
  • Petit-déjeuner plantureux au Santos Palace (encore !) et en route pour le retour.
  • Étape à Furnes où un marché aux fleurs se déroule chaque lundi de Pentecôte.
    Si vous arrivez le matin comme moi et que le soleil se lève, je vous conseille un bon café ou thé sur la terrasse abritée du vent du bistrot El Ché sur la place (Stella Artois, aussi noté L’Espérance)…
  • Arrêt suivant sur une brocante un peu avant Ypres où je trouve 2 ou 3 babioles: lunettes de lecture et sous-verres Gini. Comme il est midi: pain saucisse, plat national du brocanteur !
  • Une dernière étape à Nivelles où a lieu une fête agricole avec spectacle équestre, tracteurs, bovins et lancé de ballot de paille !

Retour au bercail en fin d’après-midi, rangement du mobilhome avant le retour au garage jusqu’à la prochaine !

Voilà ce qu’il s’appelle un weekend à la crème, je crois que je vais faire (un peu) régime cette semaine !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

PS: pour les patelins, je vous ai mis les liens Wikipédia mais si vous aimez les photos, rendez-vous dans Google Image, tapez le nom de la ville et profitez-en !

 





Escapade en Mobilhome

Bonsoir le monde !

Première escapade avec le vénérable et super Mobilhome acheté avec mon frangin ! Il a 20 ans mais est en super bon état… il faut juste régulièrement changer une pièce ou l’autre comme l’embrayage, un cardan, un essuie-glace, un clignotant, une batterie, un joint d’huile de boîte,… rien de bien grave, quoi !

Pour ce premier essai très concluant, nous n’avons pas été très loin, à la côte d’Opale pour un périple de 3 jours !
Le temps fut très frais et pluvieux mais on a quand même eu un peu de beau temps (voir photos).
Le lien vers l’album photo est à la fin de ce (long) mail.

On est passé par:

  • Leroy Merlin à Lille (Lezennes): très beau patrimoine touristique à visiter absolument ! Meilleur choix et meilleurs prix qu’en Belgique !
  • Gravelines où on a dû chercher un peu pour trouver l’aire de camping car (pas du tout là où notre guide 2013 nous disait) !
    Petit déjeuner au bar tabac du centre pour le café et boulangerie pour les croissants.
  • Petit fort Philippe et son hôtel restaurant un peu perdu l’Alexandra ainsi que sa poste aux guichetières bien sympathiques et horrifiées de savoir qu’on était en vacances par ce temps.
    au menu: julienne de volaille à la crème de Maroilles et Potjevleesch
  • Une aire d’autoroute en direction de Boulogne, arrêt obligatoire car un essuie-glace n’ayant jamais vu autant de pluie s’est brisé ainsi qu’un clignotant (faux-contact: ça marche, ça marche plus, etc…)
  • Boulogne-sur-Mer et ses magasins (rien d’autre à faire sous la drache); aussi le resto O Sud en centre ville où on a dégusté une excellente bière des 2 Caps (il y a donc de la bonne bière en France)
    Visite au marché le lendemain ensoleillé (dimanche matin) et pause bistrot à côté de la brasserie du port boulevard Gambetta; j’ai oublié le nom mais le folklore et la faune locale valent le déplacement !
    Visite du magasin souvenir du centre marin le Nausicaa et resto sympa Le Mistral mais faut pas être pressé et où on mange du Welsh (beaucoup de Cheddar fondu, jambon, toast et oeuf sur le plat) !
  • Le Cap Gris Nez avec sa vue magnifique vers l’Angleterre (face à Douvres); on a profité du beau temps (mais caillant…). Le Cap Blanc Nez n’est pas accessible en Mobilhome.
  • On a fait escale à Escalles, petit village sympa avec son camping entre les deux Caps.

Petite anecdote:
Sur l’aire d’autoroute où on a été forcé de s’arrêter, j’ai acheté un petit percolateur 12V pour faire un petit café.
À Escalles, le matin au camping, je suis parti chercher de quoi déjeuner au petit maga puis j’ai bien évidemment essayé mon mini perco mais après environs 15 minutes, toujours pas de café !
Tant pis pour le café et la matinée se passe.
Vers midi, on est prêt pour le départ, on souhaite visiter Calais.
C’était sans compter que notre brave Mobilhome pouvait avoir ses humeurs et qu’il n’a pas voulu démarrer ! 15 minutes de perco avaient vidé la batterie !
Notre vénérable n’a donc rien à se reprocher ! Bien vu Eric !
Le propriétaire du camping nous a très gentiment et très efficacement aidé à démarrer avec des câbles et on a pu se mettre en route.
Calais n’étant qu’à 7 kilomètres, il n’était pas question de s’y arrêter car la batterie ne sera pas encore rechargée.
Il n’y aura donc Pas de Calais ! On est repartis vers chez nous…
La batterie, déjà bien entamée avant l’épisode « percolateur », a dû être remplacée et le Mobilhome démarre maintenant au quart de tour (ce qu’il n’avait jamais fait auparavant).

Voilà, une escapade d’environs 600 kilomètres durant laquelle on s’est bien marré !
Les Ch’tis sont des gens très joviaux, au contact facile et très sympas même en zone très touristique.

N’hésitez pas à visiter cette région magnifique mais peut-être en meilleure saison…

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

photo.jpg Eric Collart a partagé un album avec vous.
154 photos dans cet album

20131108_140255.jpg
Afficher l’album Google+ : partagez le Web comme vous le vivez. En savoir plus



Mobilhome avec Marc pour les futures vacances !

Li P’ti Fouineux vous salue bien !