1

Problème avec les mails de Li P’ti Fouineu ! 3e épisode !

Bonsoir le Monde !

je crois que je suis maudit avec la newsletter ! Beaucoup d’abonnés (y compris moi) ont reçu la dernière newsletter 2 fois (Installer ou ré-installer Windows 10 soi-même) !
Toutes mes excuses mais ce n’était absolument pas voulu !

C’est mieux que ne pas la recevoir du tout mais je n’ai évidemment pas la moindre envie de surcharger votre boîte mail !

C’est un souci que je n’avais pas encore rencontré et qui serait causé par … le succès du site !
Je suis flatté mais pas content quand même !

Cette fois-ci, le souci:

  • ce n’est pas SendGrid qui s’occupe de vous envoyer la newsletter en évitant qu’elle soit considérée comme un SPAM autant que faire se peut
  • ce n’est pas Mailpoet 2 qui crée automatiquement une newsletter à chaque publication d’article et en transmet un exemplaire à SendGrid pour chaque abonné.

Le coupable semble être WordPress lui-même !

Explication pour les curieux et les geeks:

WordPress et ses plugins utilisent des tâches programmées dans le temps pour fonctionner !
Par exemple, MailPoet utilise une telle tâche pour vérifier régulièrement s’il y a un nouvel article publié et, si c’est le cas, créer une nouvelle newsletter.

Jusque-là, tout va bien pour tout le monde ?

Le 1er souci, c’est que WordPress attend qu’un visiteur vienne sur le site pour déclencher un contrôle de ces tâches programmées.
Ça marche pas trop mal pour autant qu’il y ait un minimum de visiteurs; le résultat est que la tâche programmée ne va pas toujours s’exécuter à l’heure exacte pour laquelle elle a été programmée.
Ce système évite de surcharger inutilement le serveur de votre hébergeur de site web.

Pour des sites comme Li P’ti Fouineu, ce premier souci n’en est pas un car il y a assez de visiteurs du site et j’en suis très flatté ! Merci à vous tous !
Ça fonctionnait bien jusque la fois passée.

Le 2e souci, c’est quand il y trop de visiteurs car après un certain nombre et/ou un certain temps (ce n’est pas clair pour moi), la tâche programmée est recontrôlée et malheureusement relancée même si la précédente est toujours en cours. WordPress ou le plugin ne sait apparemment pas voir que la tâche tourne déjà et qu’elle n’est pas finie !
C’est ce qui s’est passé ! Envoyer une newsletter à plus de 100 destinataires prend évidemment un certain temps.

Donc je me remets à l’ouvrage, je découvre tout ce que je viens de vous expliquer et je cherche donc une fois de plus une solution !

MailPoet 2 permet d’être déclenché par un programme extérieur à WordPress.

J’ai donc créé un compte (gratuit) chez EasyCron qui permet de programmer une tâche vraiment à une heure précise (et pas quand un visiteur arrive) et de déclencher MailPoet depuis l’extérieur de mon WordPress !

Si cela fonctionne, les abonnés devraient ne recevoir qu’une seule fois la newsletter annonçant cet article que vous êtes en train de lire !
Sinon, il faudra que je trouve autre chose !

En investiguant ce problème, j’ai aussi noté une ou deux petites choses que je devrai vérifier également comme le fait que la newsletter ne permette pas toujours de répondre facilement. Ce pourrait être un bug de MailPoet ou de SendGrid.
L’autre chose est que certains abonnés ne reçoivent pas ma newsletter à chaque fois car leur serveur de messagerie est temporairement considéré comme un nid à SPAM. Je pense que je ne pourrai pas faire grand-chose à cela.

Bref, WordPress tout seul est très facile mais une fois qu’on ajoute des fonctionnalités supplémentaires via les plugins, ça se complique un peu et parfois ça coince !
Dans mon cas, cela arrive parce que WordPress évolue assez fort récemment alors que cela fera 10 ans que je l’utilise en novembre 2020. Certains plugins sont obsolètes et quelques autres qui ne sont plus maintenus à jour par leurs concepteurs ont parfois des fonctionnements plus aléatoires que par le passé.

Li P’ti Fouineu vous salue bien !




WordPress se tuera-t-il lui-même ?

Logo WordPress

Bonjour le Monde !

Un petit coup de gueule contre WordPress et ses mises à jour beaucoup trop nombreuses à mon avis !

J’ai posté un « feedback » sur un des forums de WordPress pour exprimer mon sentiment…
À suivre pour qui veut sur https://wordpress.org/support/topic/too-many-updates-could-kill-wordpress/#new-topic-0 (c’est en anglais)

Toute société qui produit un programme quel qu’il soit doit trouver un équilibre entre stabilité, vérification du programme avant publication et évolution pour rester dans le coup !
WordPress n’échappe évidemment pas à cette règle…

Les contraintes économiques et la complexité de l’Internet étant ce qu’elles sont de nos jours, il est quasi impossible de tester correctement un produit avant publication.

Le succès de WordPress, à la base créé par une poignée de volontaires bénévoles (qui a dit « doux rêveurs » ?) bientôt suivie par beaucoup d’autres, a été de permettre un accès à Internet au plus grand nombre grâce notamment à la gratuité du produit.
C’est WordPress qui « propulse » mes sites sur https://ecollart.xyz et https://ecollart.info (ce dernier étant toujours en construction) !

Il est évidemment impératif d’avoir un côté commercial pour garantir une certaine pérennité mais je pense que la direction prise risque fort de compromettre un peu plus cet accès pour tous à l’Internet !

Je m’explique:

  • WordPress évolue et propose de nouvelles fonctionnalités ce qui est bien en soi.
  • Vous savez, ou devez savoir, que WordPress tout seul est assez rarement suffisant pour faire un site Internet et il faut avoir recours à un ou plusieurs plugins pour faire ce que vous souhaitez. Cela à toujours été la grande force de WordPress.
  • Énormément de plugins ont été développés par des bénévoles qui ont suivi les standards de WordPress et ces plugins étaient très souvent disponibles gratuitement.
  • WordPress est mis à jour de plus en plus souvent et les changements apportés ainsi que les failles de sécurité découvertes « cassent » de plus en plus souvent aussi le bon fonctionnement de pas mal de plugins forçant les développeurs à mettre ces plugins à jour … ou pas !
  • Quand la cadence de ces changements est raisonnable, une évolution peut se faire en douceur et tout le monde est content…
  • La cadence de mise à jour, quasi quotidienne, est telle aujourd’hui que je dois envisager de changer ou de me passer de plugin environs une fois par mois ou 2 mois ce qui est juste infernal car le choix est de plus en plus réduit et je ne sais pas à quoi ressemblera mes sites dans quelques mois ni même s’ils existeront encore !

La raison de cela est que de moins en moins de développeurs travaillent bénévolement pour améliorer l’écosystème WordPress car ils ne savent pas combien de temps le résultat de leur dur labeur va pouvoir fonctionner et je les comprends pleinement !

En conséquence, ne voulant pas consacrer trop d’argent à maintenir des sites qui ne me rapportent pas d’argent (et je ne le souhaite pas) car juste faits pour mon plaisir et j’espère un peu le vôtre, les fonctionnalités de mes sites sont petit à petit réduites ce qui ne me plaît évidemment pas ! Au niveau d’Internet, sachant que c’est la même chanson pour tout le monde, on se dirige tout droit vers une uniformisation des sites Internet avec de moins en moins de fonctionnalités originales !

Je pense qu’à terme WordPress risque fort de devenir un produit commercial comme un autre avec peut-être une offre gratuite mais qui ne sera plus utilisable dans la réalité rendant l’Internet pour tous à nouveau juste une belle utopie mais aussi abandonnant un peu plus cet Internet aux griffes de grosse compagnies ne pensant qu’à l’argent alors que celui-ci ne devrait rester qu’une des nombreuses composantes, malheureusement inévitable, de la gestion d’Internet.

Pour moi, Internet devrait servir l’humanité au sens large pour le plus grand nombre et pas se réduire à un grand magasin en ligne !

Bref, restons optimistes mais il fallait que je pousse ce coup de gueule pour ne pas bouffer ce qu’on me sert sans rouspéter quand ce n’est paaaaas bon !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

WordPress sur Wikipédia: https://fr.wikipedia.org/wiki/WordPress

 

 

Logo de WordPress



Problème avec les mails de Li P’ti Fouineu ! 2e épisode !

Bonsoir le Monde !

décidément, les mails que j’envoie aux abonnés quand j’ai publié un nouvel article m’auront causé bien du tracas !

Dernier problème en date signalé par Sophie (merci Sophie): lorsque vous cliquez sur un lien dans mon mail (newsletter), certains d’entre vous, mais pas tout le monde, reçoivent une « Erreur due à un contenu corrompu » avec Firefox et quelque chose de proche ou encore « Ce site est inaccessible » avec d’autres navigateurs et ne réussissent pas à afficher mon article !!!! Cela arrive encore plus facilement si vous avez des extensions de navigateur anti-popup et/ou anti-publicitaires qui appliquent en général des règles plus strictes.

Je pense avoir réussi à corriger le problème et c’est la raison pourquoi je publie ce nouvel article pour que vous receviez la newsletter corrigée annonçant ce nouvel article et puissiez tester si le clic sur un lien du mail fonctionne à nouveau !

Qu’est-ce qu’il a dit le monsieur ? Rien pigé !

Je demande aux abonnés d’ouvrir mon prochain mail et de cliquer sur un des liens qu’il contiendra et surtout de me prévenir si cela ne devait pas marcher !
(Il suffira de répondre au mail…)

Merci d’avance pour votre aide !

L’explication pour les geeks mais pas que:

La newsletter (le mail que vous recevez à chaque nouvel article) est fabriquée automatiquement par un plugin de WordPress et ce plugin remplace les liens de l’article par d’autres pointant sur une page de passage intermédiaire spéciale qui sert à collecter des statistiques. Je ne sais malheureusement pas changer ça …

Jusque-là, pas trop de problème…

Si vous vous souvenez, j’ai déjà dû changer de système d’envoi de la newsletter car mon mail privé que j’utilisais jusque-là refusait soudainement que j’envoie un mail à plus de 20 destinataires alors que mon blog a un peu plus de 100 abonnés.
Cela m’a pris quelques semaines de recherche et de tests avant que je choisisse SendGrid comme service gratuit d’envoi de mail « en masse ».

SendGrid fait la même chose que le plugin WordPress, il remplace les liens dans le mail par d’autres pointant sur une page de passage intermédiaire spéciale qui sert à collecter des statistiques !

Ce faisant, quand vous cliquez sur un lien dans ma newsletter, vous être redirigé de façon invisible une première fois vers SendGrid, puis une deuxième fois, toujours de façon invisible, vers le plugin WordPress et enfin vers la page de l’article, la page d’accueil ou le lien pour se désabonner.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’une minorité d’emmerdeurs finis (les hackers black hat) emmerdent l’écrasante majorité des gens « gentils » comme vous et moi de sorte qu’on est obligé d’installer antivirus, anti-malware, anti-pub et j’en passe pour se protéger !

Les navigateurs Internet comme Firefox, Google Chrome et les autres essaient aussi de vous protéger au maximum et c’est de là que vient mon nouveau problème !

En effet, quand le navigateur (ou une de ses extensions) voit un lien qui est redirigé trop de fois, il considère cela comme un problème de sécurité et affiche une erreur à la place du site final qu’il considère maintenant comme étant trop à risque !
Le message d’erreur est évidemment incompréhensible pour le commun des mortels (et même faux dans mon cas).

Et voilà comment des milliers de sites absolument innocents faits par des amateurs sont exclus d’Internet et disparaissent réduisant ainsi la richesse d’Internet comme peau de chagrin car il ne restera que les gros sites commerciaux ayant les moyens d’avoir un webmaster en permanence sur le pont avec des compétences suffisamment pointues pour faire face à la complexité grandissante de la gestion d’un site web !

C’est la même raison de sécurité très complexe à gérer qui fait disparaître les offres gratuites de service Internet ! C’en est déjà fini de l’Internet pour tous !
Pour combattre ça, suivez par exemple mes conseils pour publier votre propre site web gratuitement ! Commencez par l’épisode 1.

Si ça continue comme cela, il faut s’attendre à ce que Internet devienne impraticable un jour ou l’autre ! Demandez-vous ce que vous ferez alors … Moi je sais déjà, payer betalen payare !!!!!

SendGrid, qui a été racheté par Twilio, me permet actuellement d’envoyer gratuitement 100 mails par jour; il y a déjà plus de 100 abonnés pour le blog et je ne peux donc déjà plus écrire un article par jour (qui a dit « heureusement » ?)… si le nombre de mails par jour est encore diminué ou si le blog gagne des abonnés, Il n’est pas impossible que je doive changer de service d’envoi de mails d’ici quelque temps… MailJet permet 200 mails par jour…

La solution que j’ai pu appliquer est de supprimer les statistiques de SendGrid qui font double-emploi et ne me servent à rien. Heureusement, il y a un réglage qui permet cela chez SendGrid; un tel réglage n’existe pas sur le plugin WordPress.
Avec ces nouveaux réglages, les liens cliquables de ma newsletter ne seront plus redirigés qu’une seule fois au lieu de deux et j’espère que cela va régler le problème !

Pour avoir ce réglage sur WordPress, je devrais installer une nouvelle version du plugin; j’ai essayé cela mais ça a cassé complètement mon site et m’a demandé à nouveau quelques heures de travail pour le remettre debout !
J’ai évidemment signalé cela aux auteurs du plugin en question mais pas de réponse jusqu’ici (et je dois avouer que je n’en attends pas…)

Voilà, vous savez tout !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !




Li P’ti Fouineu marqué comme SPAM

Stop SPAM

Bonjour le Monde !

Mais pourquoi donc la newsletter de Li P’ti Fouineu m’annonçant un nouvel article est-elle marquée avec le préfixe [SPAM] dans la ligne du sujet/objet ou se retrouve-t-elle à chaque fois dans mon dossier SPAM ????

Le SPAM est un vrai fléau et cela devient de plus en plus en plus compliqué de faire le tri pour les programmes anti-spam qui tournent sur les serveurs de mail !
Un SPAM est un message mail non-sollicité.

Dans une newsletter correcte dont celle de Li P’ti Fouineu, vous trouvez un lien pour vous désinscrire (unsubscribe en anglais) généralement placé tout à la fin de la newsletter.
Si la désinscription ne marche pas même après une semaine, il y a de fortes chances que cette newsletter soit un SPAM.

Les programmes anti-spam des messageries électroniques ont en gros 4 niveaux de détection:

  1. Le message est bien connu pour être un SPAM => il ira tout droit dans le dossier « SPAM » ou « Indésirables » de votre messagerie électronique
  2. Le message est considéré comme SPAM car répondant à certains critères de détection (chaque programme anti-spam ayant ses propres critères de détection) => il ira aussi tout droit dans le dossier « SPAM » ou « Indésirables » de votre messagerie électronique
  3. Le message présente certaines particularités d’un SPAM mais pas suffisamment pour être certain qu’il s’agisse bien d’un SPAM => vous verrez le message dans votre boîte de réception mais parfois avec un préfixe [SPAM] dans le titre
  4. Le message ne présente aucune caractéristique d’un SPAM et/ou l’expéditeur fait partie de vos contacts => le message sera visible dans votre boîte de réception

Le point 3 est ce qui arrive avec ma newsletter chez certains d’entre vous !

Pour éviter cela, il suffit généralement d’ajouter l’expéditeur dans vos contacts mais impérativement depuis l’interface Web (webmail) de votre messagerie ET depuis votre client mail si vous en utilisez un !

Heuuuu, oui et comment je sais si j’emploie un client mail ou un webmail ?
Si vous utilisez un programme spécial réservé au mail, que ce soit sur PC, Mac, tablette ou Smartphone, il y a de fortes chances que ce soit un client mail !
Si vous utilisez un navigateur Internet pour accéder vos mails mais aussi d’autres sites sur Internet, vous utilisez le webmail.

Prenons un exemple:

Vous utilisez Google Chrome, Firefox, Edge, Safari ou un autre navigateur Internet pour accéder à Gmail (https://mail.google.com):

  1. Ouvrez un message marqué [SPAM] que vous savez ne pas être un vrai SPAM (ma newsletter n’est PAS un SPAM)
  2. Placez le curseur de la souris sur l’expéditeur qui apparaît en gras en haut à gauche de votre message
  3. un popup va apparaître vous permettant de l’Ajouter aux contacts

Les autres webmail comme Yahoo.fr, Skynet.be, Proximus.be, Voo.be, Outlook.com et autres ont chacun leur façon d’ajouter un expéditeur aux contacts !
Il m’est impossible de les décrire tous mais soit c’est un popup comme Gmail, soit une icône à cliquer tout près de l’expéditeur, soit encore un menu ou liste déroulante listant les actions possibles à appliquer au nom de l’expéditeur et/ou au message !

Si vous utilisez un client mail comme Thunderbird, Outlook, Courrier, Mail ou autres depuis votre PC, tablette ou Smartphone, il faut AUSSI (et en plus de le faire sur le webmail) ajouter l’expéditeur à vos contacts du client mail pour qu’il ne soit plus non plus considéré comme source éventuelle de SPAM par votre propre client mail !

Dorénavant, ces messages ne devraient plus être considérés comme SPAM, ni par le serveur mail de votre messagerie ni par votre client mail !

L’inconvénient de la technique est que c’est Gmail ou autre site web qui a vos contacts et ce sont ces précieuses informations que les pirates volent lorsque qu’un site web est attaqué…
Vous pouvez savoir si votre adresse mail a été volée lors d’une de ces nombreuses attaques sur https://monitor.firefox.com/ ou sur https://haveibeenpwned.com/
Si vous découvrez pour la 1ère fois que votre adresse mail a été volée, il faut impérativement changer votre mot de passe passe sur le site qui a été attaqué et/ou sur votre messagerie surtout si vous utilisez le même mot de passe partout !

Si vous pensez qu’un message que vous avez reçu est un SPAM, vous pouvez le signaler comme tel, toujours dans votre webmail ! Généralement, un client mail permet aussi ce signalement mais ça ne marche pas souvent convenablement.
Attention de ne pas signaler un message comme SPAM si ce n’en est pas un juste par facilité car vous participez alors au chaos organisé par les spammeurs et vous pourriez également être considéré comme tel par les serveurs de messagerie et avoir de sérieux ennuis pour continuer de communiquer par mail. C’est pour éviter cette situation que j’ai dû changer la méthode d’envoi de ma newsletter il y a peu…

Quand on voit la complexité de tout ça, on se rend compte qu’il est très possible que ces foutus pirates, spammeurs et autres emmerdeurs en tout genre finissent un jour par rendre l’Internet complètement impraticable !
Il y a actuellement plus de SPAM que de mails légitimes qui circulent sur l’Internet ! Les SPAM sont aussi appelés pourriels ou polluriels !
La solution passera sans doute par le cryptage des mails qui est déjà possible aujourd’hui mais c’est assez compliqué à faire…

Pour les curieux:

Li P’ti Fouineu vous salue bien !




Re-installer Internet Explorer sur Windows 10 ?

Bonsoir le Monde !

Tout d’abord, sachez qu’Internet Explorer est toujours présent dans Windows 10 (si si !) et aussi que même Microsoft vous déconseille fortement de l’utiliser sur Internet !
Il suffit de cliquer sur la loupe (recherche) et de taper « Internet Explorer » pour le retrouver …

Microsoft fournit Windows 10 avec son nouveau navigateur maison, Microsoft Edge, mais celui-ci peine à trouver son public au point que Microsoft l’a refait complètement mais en se basant cette fois sur Chromium qui est la version open source utilisée aussi par Google Chrome, Opera, Vivaldi, Brave, Iridium et quelques autres …

Le nouveau Microsoft Edge est disponible depuis le 15 janvier 2020 entre autres ici: https://support.microsoft.com/fr-be/help/4501095/download-the-new-microsoft-edge-based-on-chromium !
Son installation remplacera complètement l’ancien Microsoft Edge et vous pourriez donc éventuellement voir quelques subtiles différences si vous utilisiez l’ancien Edge.
Le nouveau Edge est aussi disponible pour Windows 7, 8, 8.1, MacOS, IOS et Android. Ah tiens, pas Linux ?
L’avenir nous dira s’il faudra écrire un article pour ré-installer l’ancien Edge si le nouveau devait être pire …

Revenons à nos moutons et à Internet Explorer …

Puisque Internet Explorer est si mauvais, j’aimerais le désinstaller mais je ne le trouve pas dans la liste des programmes « désinstallables » ! Qu’est-ce que c’est que ça pour une histoire ?

Il faut savoir que Internet Explorer fait partie intégrante de Windows et qu’il est donc difficile de le désinstaller… Mais sur Windows 10, il y a moyen d’en faire disparaître une partie (dont l’interface graphique) afin de ne pas l’utiliser par accident (surtout que les logos d’Internet Explorer et de l’ancien Edge sont assez proches); voici comment faire:

  • allez dans les Paramètres
  • puis dans Applications
  • puis dans Fonctionnalités facultatives
  • cliquez sur Internet Explorer 11
  • puis cliquez sur Désinstaller
  • redémarrez votre PC

Et voilà ! Internet Explorer a disparu ! Plus moyen de le trouver via la loupe ou autre menu … pas de soucis de sécurité à redouter avec les néophytes …

Si, pour une raison incompréhensible, vous vouliez le ré-installer, il y a moyen:

  • allez dans les Paramètres
  • puis dans Applications
  • puis dans Fonctionnalités facultatives
  • puis dans Ajouter une fonctionnalité
  • cliquez sur Internet Explorer 11
  • puis cliquez sur Installer
  • redémarrez votre PC

Et voilà Internet Explorer de retour …

Maintenant, grattons-nous pour nous faire rire et supposons que Internet Explorer 11 ne soit plus disponible sous « Ajouter une fonctionnalité » … Ceci m’est arrivé avec une version professionnelle de Windows 10 au boulot où un site web critique interne ne veut QUE Internet Explorer et rien d’autre …

Le support IT du boulot voulant reformater et ré-installer mon PC pour résoudre ce problème, je me suis lancé sur Internet (ouiiii, « Internet explorer j’ai » comme aurait dit Yoda) à la recherche d’une solution que j’ai trouvée non sans mal sur superuser (voir alinéa 3) mais c’est en anglais et pour les geeks profonds; je traduis donc ici:

  • il faut connaître votre version de Windows 10 (touche Windows + R et taper winver puis la touche « Enter« ); cette version peut être 1909, 1903, 1809, 1803, 1709, 1703, 1607, 1511 ou 1507 (les insiders utilisant la version beta 2004, passez votre chemin), puis télécharger une image ISO de votre version de Windows 10, ensuite monter l’ISO et enfin taper une commande bien ténébreuse:
    1. si votre version est 1909, démarrez à partir du point 5 ci-dessous
    2. si votre version est antérieure à 1909 et que vous souhaitez mettre votre Windows à jour, suivez les instructions à partir du point 4 ci-dessous.
    3. si votre version est antérieure à 1909 et que vous ne souhaitez pas mettre votre Windows à jour, c’est plus compliqué pour télécharger l’ISO mais possible ici puis passez au point 6 ci-dessous
    4. si votre version est antérieure à 1909 et que vous souhaitez la mettre à jour:
      • rendez vous sur le site officiel de Microsoft
      • cliquez sur « Téléchargez maintenant l’outil« 
      • démarrez le programme téléchargé (MediaCreationTool1909.exe)
      • cliquez sur Accepter
      • sur la page « Que voulez-vous faire ? », sélectionnez « Mettre à niveau ce PC maintenant« , puis cliquez sur « Suivant« 
      • soyez patient car il y a près de 5GB à télécharger
      • lorsque l’installation de Windows 10 est prête à s’exécuter, le système affiche un récapitulatif des options que vous avez choisies et des éléments qui seront conservés après la mise à jour. Sélectionnez « Modifier les éléments à conserver » pour choisir l’une des options suivantes pendant la mise à jour : « Conserver les applications et fichiers personnels » ou « Conserver uniquement les fichiers personnels« . Vous pouvez également choisir de ne rien conserver lors de la mise à jour
      • enregistrez et fermez toute application en cours ou tout fichier ouvert. Lorsque vous êtes prêt, cliquez sur « Installer« 
      • l’installation de Windows 10 peut prendre un certain temps. Votre PC redémarrera plusieurs fois. Veillez à ne pas éteindre votre PC
    5. si votre version est 1909:
      • rendez vous sur le site officiel de Microsoft
      • cliquez sur « Téléchargez maintenant l’outil« 
      • démarrez le programme téléchargé (MediaCreationTool1909.exe)
      • cliquez sur Accepter
      • sur la page « Que voulez-vous faire ? », sélectionnez « Créer un support d’installation pour un autre PC », puis cliquez sur « Suivant« 
      • cliquez à nouveau sur « Suivant » (acceptation des options par défaut, changez si vous le souhaitez)
      • sur la page « Choisir me media à utiliser », sélectionnez « Fichier ISO », puis cliquez sur « Suivant« 
      • enregistrez le fichier Windows.iso dans votre dossier des téléchargements
      • le téléchargement démarre, soyez patient car il y a près de 5GB à télécharger
      • notez l’emplacement du fichier
      • cliquez sur « Terminer« 
    6. démarrez l’explorateur de fichiers (touche Windows + E)
    7. localisez le fichier ISO que vous venez de télécharger
    8. cliquez droit sur ce fichier
    9. sélectionnez « Monter« 
    10. notez la nouvelle lettre qui vient d’être attribuée à votre fichier ISO (sans doute D: ou E:); c’est le même processus que lorsque vous insérez une clé USB
    11. ouvrez une invite de commandes en mode administrateur:
      • cliquez sur la loupe (recherche)
      • tapez cmd
      • cliquez droit sur « Invite de commandes« 
      • sélectionnez « Exécuter en tant qu’administrateur« 
      • cliquez sur « Oui« 
      • une fenêtre à fond noir s’ouvre
    12. dans cette fenêtre, tapez dism /online /add-package /packagepath:E:\sources\sxs\microsoft-windows-internetexplorer-optional-package.cab et puis la touche « Enter« 
    13. si cela ne marche pas, changez le « E: » par la lettre attribuée à votre fichier que vous avez notée au point 10
    14. redémarrez votre PC

Voilà, Internet Explorer devrait être revenu !

Au passage, vous avez la procédure pour faire la mise à jour de Windows 10 manuellement en suivant seulement les instructions du point 4 !

Pour les geeks, dism est une commande très puissante à manipuler avec précautions; faire dism /online /? pour peut-être découvrir un nouveau monde…

Li P’ti Fouineu vous salue bien !




Vos dizaines de comptes Internet et newsletters – comment gérer ça ?

Internet

Bonsoir le Monde !

Je sais pas vous mais moi j’ai l’impression que je me suis inscris 10.000 fois sur des sites Internet et je ne me souviens même plus de la plupart !!!!!

Geek

Tous ces sites ont des informations diverses sur moi qui peuvent être mes nom et prénom, mon adresse mail (ou une de mes adresses mail), mon numéro de téléphone, mon adresse postale (ou mon ancienne adresse où quelqu’un d’autre habite maintenant), mon sexe, mon statut marital, le nombre d’enfants, ma date de naissance, mon numéro de carte de crédit, mes goûts pour les sites de vente, la pointure du capitaine et j’en passe !

Or, il se fait aussi que beaucoup de ces sites, surtout les gratuits mais pas que, se font de l’argent en revendant ces informations à des sociétés commerciales en tous genres et on comprend tout de suite mieux que nous générons nous-même une partie des spams que l’on reçoit !

Mais v’là ti pas qu’il se fait aussi qu’on a employé ces sites qu’une fois ou deux et puis on les a tout simplement oubliés parce que s’étant révélés peu utile (ce qui est parfois fait exprès) ! Certains sont toujours là, d’autres ont disparus ou s’appellent autrement car ils ont été rachetés (ou qu’ils ne tenaient pas à garder leur nom, va savoir pourquoi) ! On n’a pas toujours lu les mails d’information sur le sujet en se disant que de toutes façons on n’utilisait plus ce(s) site(s) car ces mails sont tout simplement imbuvables et incompréhensibles (serait-ce voulu ?) !

Comme si cela ne suffisait pas, l’Internet devenant de plus en plus une aire de business très rentable pour les affreux, de plus en plus en plus de sites et non des moindres, se font joyeusement pirater ! Parfois on est au courant mais la plupart du temps on ne le sait même pas ! Quand Google ou Facebook se font pirater, ce n’est pas pour un compte ou deux mais bien des millions !!!!

Parfois on souhaite ré-utiliser un de ces sites mais on a évidemment oublié le mot de passe … Heureusement il y a généralement un mécanisme permettant de générer un nouveau mot de passe par l’envoi d’un mail dédié envoyé à l’adresse mail que vous aviez renseignée lors de votre inscription…
Je vous rappelle ici qu’envoyer un mail sur Internet revient au même que d’envoyer une lettre non pliée dans une enveloppe transparente par la poste et que ce mail peut être intercepté en cours de route…
La prudence élémentaire demande donc de changer 2x votre mot de passe: une 1ère fois en utilisant le lien fourni dans le mail permettant de régénérer un nouveau mot de passe, puis une 2e fois juste après s’être connecté avec ce nouveau mot de passe régénéré…

J’en vois qui dorment et ils n’ont pas tort, c’est super chiant de parler de tout ça !

Pas merci les pirates qui font rien qu’à nous emmerder ! Pas merci les pouvoirs publics qui travaillent juste dans leur coin au nom d’une sacro-sainte soi-disant indépendance contre un fléau mondial !

Drapeau Pirate

Maintenir un petit site web perso était super fastoche il y a quelques années mais ça se complique de plus en plus à cause de quelques « enfoirés » qu’on ne parviens pas à punir !
C’est au nom de la sécurité que tout ça se complique de plus en plus avec l’effet pervers de tendre vers la disparition des petits sites qui n’ont pas de but lucratif ni la main-d’œuvre ni les connaissances nécessaires et donc de tendre vers l’appauvrissement généralisé pur et simple d’Internet, cette magnifique utopie moderne !

Internet
Et d’après vous ça profite à qui tout ça ? J’en viens à suspecter les voleurs et les voleurs légaux (GAFAM, toutes institutions nationales et internationales confondues, marchands de services Internet en tous genres, etc…) de s’entendre tacitement sur un espèce d’équilibre à atteindre … C’est un peu comme les pays à la pointe de l’armement qui ont besoin de « terrains de jeu » pour tester leurs saloperies !

Paix

Il reste heureusement des Mc Gyver comme ce type qui, tout seul, a créé le site Have I Been Pwned qui publie toutes les fuites de données connues pour vous aider à savoir si vos données perso ont été volées sur un de ces site où vous vous êtes inscrit.e.s un jour !

Rendez-vous sur https://haveibeenpwned.com/ , entrez votre adresse mail et vous saurez si vos données perso ont un jour été compromises sur certains sites… Ce site est malheureusement en anglais mais vous pouvez aussi utiliser Firefox Monitor qui utilise les mêmes sources et est en français sur https://monitor.firefox.com/ mais l’inconvénient est qu’il faut … s’inscrire …

Faites un test avec [email protected] et vous verrez à quoi ça ressemble ! À dater du 03-Dec-19, j’ai été victime de 13 fuites de données connues sur des sites où j’ai renseigné cette adresse mail… Attention, cela ne veut pas dire que mon compte mail ait été piraté, ce n’est pas la même chose (sauf si Gmail devait être dans la liste des sites piratés)…

Si vos données ont été compromises sur certains sites piratés, le minimum à faire est de se rendre sur ce site et d’y changer votre mot de passe !

Sécurité Internet

Personnellement, j’essaie de maintenir une liste des sites où je me suis inscrit avec le mot de passe correspondant et voilà où j’en suis:

  • 22 comptes mail (chacun avec sa propre adresse mail)
  • 43 comptes espace de stockage Internet (ex: Google Drive, pCloud, OneDrive, etc…)
  • 39 comptes pour héberger un site web
  • 15 comptes de blog (comme le blog de Li P’ti Fouineu !)
  • 14 comptes de forums (discussions techniques)
  • 164 comptes divers genre Facebook, Google ou autres
  • Plus tous ceux que j’ai oublié de documenter, je les estime à 25% de ce qui est documenté…

On voit très vite que c’est tout simplement ingérable !

Ceci pose aussi la question du droit de mourir sur Internet ! Que faire de tous ces comptes après sa mort ? Certains prévoient ce cas de figure (Facebook, Google) mais ce n’est pas la majorité…

Human rights

Comment je peux me désinscrire des sites que je n’utilise plus ? Vaste programme !

  • Manuellement en connectant à chacun d’eux et en cherchant comment faire… Il y a à peu près autant de méthodes que de sites mais quelques-uns, les plus sérieux, permettent cela depuis vos préférences et beaucoup demandent de faire cela par mail mais en général, vas-y pour trouver l’adresse mail à utiliser !
  • Semi-manuellement avec l’aide d’un service web comme Me-desinscrire.fr (en français) qui vous explique les étapes à suivre pour chaque service et vous épargne le temps de recherche… Il y en a d’autres comme JustDeleteMe (multilingue) ou Vanishlist (anglais et limité) ou encore AccountKiller (multilingue mais pas français)
  • De façon plus automatique avec Deseat.me et pour autant que vous ayez un compte Gmail ou Outlook/MSN/Hotmail où rien ne s’effacent jamais (sauf si vous le faites vous-même) ! Attention, ici vous allez devoir donner accès à votre boîte mail pour permettre au service de chercher après vos mails d’inscription et/ou de confirmation … Ce faisant, ces services peuvent lire et indexer tous vos mails, capturer vos contacts et donc voler à nouveau des infos personnelles et c’est vous-même qui l’aurez permis !
    Si vous utilisez quand même ce genre de service, prenez bien soin de vous en désinscrire une fois le travail terminé et de changer le mot de passe de votre boîte de suite après…

Et maintenant, si on parlait des newsletters et surtout de celles dont on n’a que faire !

De façon similaire que de se désinscrire d’un compte, il serait intéressant de se désinscrire de toutes ces newsletters qui polluent votre mail et que, bien souvent, vous n’avez même pas sollicitées ! En fait vous l’avez fait en vous inscrivant aux sites internet dont on a parlé plus haut et en acceptant les conditions d’utilisations ! Même si vous les aviez lues, vous n’auriez pas pu changer quoi que ce soit mais vous sauriez peut-être qu’ils allaient vous envoyer des newsletters …

Newsletters

Comment je peux me désinscrire des newsletters dont je ne veux plus ? Un autre vaste chantier !

  • Manuellement en ouvrant la newsletter et en cherchant le lien « se désinscrire » ou « unsubscribe » souvent situé tout à la fin de la newsletter et parfois il n’y en a pas (ce qui est illégal en Europe). il faut encore que la désinscription soit prise en compte mais les lois européennes récentes aident un peu à ce niveau…
  • Semi-manuellement si vous avez un compte Gmail, Outlook/MSN/Hotmail ou certains clients de messagerie, vous verrez s’afficher un lien « unsubscribe » bien visible si une newsletter est détectée; il suffira de cliquer sur ce lien et confirmer votre choix pour ajouter cette newsletter aux spams des serveurs et vous ne devriez plus les voir au milieu de vos mails. Ce n’est pas une vraie désinscription mais c’est un compromis. Il faut savoir que le fournisseur de service mail va évidemment faire des statistiques là-dessus, pourquoi croyez-vous qu’il vous place un beau lien pour se désinscrire et qu’il ne fait « que » le mettre en spam ?
  • De façon plus automatique avec Unsubscriber qui fonctionne avec tout fournisseur de mail.  Attention, ici vous allez devoir donner accès à votre boîte mail pour permettre au service de chercher après vos mails d’inscription et/ou de confirmation … Ce faisant, ces services peuvent lire et indexer tous vos mails, capturer vos contacts et donc voler à nouveau des infos personnelles et c’est vous-même qui l’aurez permis !
    Il y a aussi Unroll.me et pour autant que vous ayez un compte Gmail, Outlook/MSN/Hotmail, Yahoo mail ou AOL email. Il faut savoir que Unroll.me a subi un scandale médiatique en 2017 pour avoir vendu ses informations à Uber qui voulait savoir qui utilisait le service concurrent Lyft … Unroll.me est soi-disant temporairement indisponible en Europe mais il est facile de passer outre soit directement depuis le site soit via un VPN…
    Il existe une alternative payante (qui ne devrait donc pas revendre vos infos) qui est Leave Me Alone malheureusement en anglais et payable en dollars (2.5 $ pour 50 désinscriptions) ce qui signifie que vous ne serez pas « protégé » par les lois européennes bien plus strictes que les lois américaines sur le sujet.
    Il y a aussi Cleanfox et bien d’autres…
    Si vous utilisez quand même ce genre de service, prenez bien soin de vous en désinscrire une fois le travail terminé et de changer le mot de passe de votre boîte mail de suite après…
    Si vous avez vent d’autres services, faites-le moi savoir via les commentaires de cet article…

Pas de panique

Comment limiter les dégâts dans le futur ?

  • Utilisez Inbox Kitten (sans inscription) lors d’une prochaine inscription à un compte que vous savez temporaire (ou pas):
    • mentionnez une adresse mail  de la forme [email protected] sans même se soucier si elle existe ou pas (changez mot1 et mot2 mais gardez le tiret).
    • après l’inscription, récupérez le mail de confirmation sur https://inboxkitten.com/ (entrez l’adresse mail que vous avez renseignée ci-dessus)
    • cette adresse mail disparaîtra dans les 3 jours avec tous ses spams et newsletters reçus !
    • génial, non ? Plus rien dans votre mail… Yesssss !
  • Essayez SubcriptionZero (en anglais) qui vous crée une adresse mail spécifique à renseigner pour vos newsletters (pas pour un nouveau compte) et qui vous envoie un « digest » une fois par jour à une heure convenue; l’avantage est qu’il ne faut gérer que cette adresse au niveau du filtre de spam et plus jamais chaque nouveau mail expédiant une newsletter…
    L’inconvénient est qu’il faut créer un compte SubscriptionZero qui est gratuit donc avec risque de revente de statistiques faites autour de vos newsletters …
  • Essayez de vérifier vos préférences pour la/les newsletter/s lors d’une nouvelle inscription à un compte qui ne sera pas temporaire; vous pouvez aussi utiliser Inbox Kitten à l’inscription et changer vos préférences pour ce compte plus tard à tête reposée…
  • Ne vous inscrivez pas tête baissée à un service que vous trouvez génial, il est probable qu’il existe une alternative sans inscription. Exemple: l’appli Yuka, assez controversée, peut être remplacée par OpenFoodFact d’où proviennent d’ailleurs les infos de Yuka …
  • Restez curieux et prenez le temps d’explorer un minimum Internet via votre moteur de recherche préféré au sujet du nouveau service envisagé …
    Par exemple, tapez « alternative à … » ou « alternative to … » dans votre moteur de recherche préféré…
  • Faites preuve de bon sens sans verser dans la parano comme tout bon P’ti Fouineu que vous êtes !

Allooo ? Il y a encore quelqu’un ?

Punaise, si vous avez lu tout l’article, je vous tire mon chapeau très bas !

Les méthodes semi-manuelles sont pour moi le meilleur compromis à utiliser pour faire un bon nettoyage … (non je n’ai pas d’intérêt chez Canon, pourquoi ?)

Nettoyage

Cet article est peut-être un bon motif pour ajouter une bonne résolution à votre nouvelle liste …

Clé

Li P’ti Fouineu vous salue bien !




Rappel des conseils d’achat sur Internet

Bonjour le Monde !

Bientôt les fêtes, période propice aux achats de toutes sortes !

Privilégiez le local quand c’est possible, des milliers d’artisans, établis ou d’un jour, se démènent pour faire connaître leurs créations et vous en faire profiter !
Pour moi, ils bataillent tous à leur manière contre les méthodes abusives des mastodontes GAFAM !

Et ne soyez pas trop humbles ni timides si vous êtes artisans vous-même, offrez/vendez donc vos créations autour de vous et inscrivez-vous à un marché ou autre évènement où les montrer…
N’hésitez pas à regarder comment on peut faire un petit site Internet, il y a toujours moyen de faire cela gratuitement et assez facilement pour démarrer sans risques…
Vous trouverez mes 5 articles à ce sujet sur mon blog Li P’ti Fouineu, faites une recherche pour « gratos » (champ de recherche en haut à gauche de la page d’accueil) et ils seront tous offerts à vos yeux ébahis ! Comment ? Vous trouvez ça trop compliqué, bon ben alors cliquez sur ce lien: https://ecollart.xyz/?s=gratos !!! Il y a aussi une multitude de services en ligne prêts à publier votre site tout aussi gratuitement et facilement (1. choisir un thème graphique – 2. créer une ou plusieurs pages avec du contenu (texte) – 3. ajouter des images de vos créations – C’est fait) !!!

En cette période, ce sont évidemment les marchés de Noël qui pullulent en plus des marchés classiques et expositions diverses ! Ne les boudez pas !

Sur Internet, il en va de même, vous trouverez du local et du proche aussi mais trop souvent noyé au milieu des produits plus commerciaux de la production de masse bien que ces produits aient aussi leur place sur ce vaste marché permanent !

Je ne vais pas ré-inventer la roue et je vous propose de lire rapidement cet article de Test-Achats très bien foutu et très simple: Huit Erreurs à Éviter Lors de vos Achats en Ligne…

Jusqu’à présent, je me sentais un peu seul quand je conseillais de ne pas enregistrer vos moyens de paiement sur un site mais j’ai été ravi de voir ce conseil prodigué aussi par Test-Achats !
J’espère que Test-Achats vous laissera lire cet article (il demandent trop souvent de passer à la caisse avant de pouvoir lire un article) car celui-ci est d’intérêt public… Tenez-moi au jus !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




Sécurisez vos achats Internet !

e-commerce

Bonjour le Monde !

Les achats sur Internet sont devenus incontournables de par le vaste choix offert et souvent des prix alléchants et le tout depuis n’importe où en utilisant Smartphones, tablettes et PC !

Le commerce de proximité doit donc viser le frais et/ou la qualité assortis de conseils avertis qui n’existent pas sur Internet !

Oui mais ! Le risque de vous faire arnaquer est nettement plus élevé sur Internet, que ce soit un vendeur peu scrupuleux, le piratage du site ou le vol des informations de paiement (ou tout à la fois), il n’y a que l’embarras du choix et en cas de problème, que fait la police ? La plupart du temps, elle ne sait rien faire ! On sait parfois rapporter l’abus quelque part et parfois déposer une plainte qui a fort peu de chance d’aboutir à quelque chose ! Les plus efficaces sont souvent les organismes de défense des consommateurs surtout quand ils ne se cantonnent plus au national mais font partie de groupement plus large (comme le CEC en Europe).

Ahaaaa ! Je vois dans vos yeux une petite lueur d’effroi qui pointe ! Trrrrremblez bonnes gens, trrrremblez ! Une horde de pirates enragés en veut à votre argent si durement gagné !
Ça me ferait bien rire qu’un pirate se fasse pirater ! Ça lui apprendrait de gagner sa vie si facilement !

Mais on va tous quand même acheter sur Internet, hein oui ? Non, peut-être ! Et moi avec !
(NDLR 1: il y a une bière qui s’appelle comme ça par chez nous: la Non Peut-Être)
(NDLR 2: nos amis français ont bien du mal à comprendre cette expression bien belche => voyez donc ici pour une explication)

e-commerce

Voici quelques conseils assez simples pour pouvoir être appliqués et qui pourraient bien vous éviter quelques ennuis en vivant moins dangereusement

1. Soyez sûr que le site d’achat est sécurisé

Il est impératif que l’adresse de la page de paiement du site commence par « https » et pas par « http » (s pour secure ou safe ou sûr ou sucré, ah non pas celui-là…), c’est-à-dire que la communication entre votre navigateur et le site soit bien encryptée et qu’elle ne puisse pas être capturée en chemin (ce qui serait capturé étant incompréhensible car encrypté sauf si le pirate a aussi réussi à voler le certificat utilisé par le site de vente ce qui est arrivé un paquet de fois).
Un site sécurisé en https est souvent indiqué par un petit cadenas vert par votre navigateur; c’est plus difficile à savoir si on utilise un appli sur Android ou IOS plutôt qu’un navigateur.

Il faut absolument apprendre à interpréter les signes de sécurité affichés par votre navigateur préféré (ou appli) et de l’éventuelle extension anti-publicité (qui fait souvent bien plus que cela) !
C’est un peu ardu mais indispensable, prenez le temps de le faire dès que possible et avant votre prochain achat: pour Firefox, pour Chrome (pas trouvé d’explication simple), pour Opera, pour Safari (pas trouvé), pour Edge (pas trouvé), pour … ouais ben ça devrait aller comme ça surtout que je ne parle même pas encore des navigateurs web sur Smartphones et tablettes…
Vu le peu d’info simple et efficace trouvée, je vais essayer de documenter ça à l’occasion … Y a du pain sur la planche, surtout quand on me dit « moi, mon navigateur préféré c’est Olivier de Kersauson » !

En plus des navigateurs Internet, il faudra aussi apprendre à interpréter les informations fournies par les extensions qui bloquent les pubs (mais qui font en fait bien plus que cela): pour Adblock Plus, pour uBlock Origin (mon préféré), pour Ghostery, pour Disconnect (en partie inclue dans Firefox)…
Et allez, on en remet une couche !

Ça y est, je viens de perdre la moitié des lecteurs…

2. Utilisez la bonne méthode de paiement !

Le moins dangereux est d’utiliser une carte de débit (et pas de crédit et pas non plus de débit de boisson) aussi appelée carte pré-payée que vous aurez préalablement chargée avec un montant donné !

L’avantage est que la carte de débit est liée à un compte bancaire séparé du vôtre de sorte qu’en cas de vol d’information de paiement, le pirate ne sache jamais tirer plus que ce qu’il y a sur le compte associé à la carte !
Le désavantage est qu’il faut préalablement verser de l’argent sur le compte de la carte ce qui n’est pas immédiat alors qu’un achat sur Internet se décide souvent sur un coup de tête. N’essayez pas d’aller en négatif avec ces cartes, elles ne sont pas faites pour et cela pourrait être très coûteux…

Le mieux d’après moi, est de souscrire une telle carte auprès de N26 (Mastercard) ou de Revolut (Visa) car tout est gratuit (ou presque); petite préférence pour N26 qui est allemand plutôt que Revolut qui est anglais (incertitudes liées au BREXIT)… Ces cartes vous permettent aussi de payer en devises étrangères en appliquant un taux de change très bas. Ces neobanques comme on les appelle (cherchez ce mot-clé) vous envoie un SMS immédiatement pour toute opération de sorte qu’il est facile de contrôler ce qu’il se passe. Par contre, je vous déconseille les autres services bancaires proposés car là ce n’est plus gratuit et la neobanque n’a pas toujours la licence de banque qui permet de profiter de la protection de 100.000€ garantie par les gouvernements… N’utilisez ces cartes QUE pour vos paiements Internet ou en magasin/restaurant (ben oui, ça marche aussi).
Il faut moins de 24 heures pour N26 et à peu près 2 jours pour Revolut pour que le virement de rechargement soit effectif et l’argent versé disponible.

Vous trouverez une comparaison de ces 2 cartes sur https://www.comparatif-compte-bancaire.be/news/neobanque-a-la-loupe. Il y en a sans doute d’autres mais je ne les connais pas (j’ai testé N26 et Revolut).

Votre banque peut généralement aussi fournir ce genre de carte mais fait souvent payer ce service et en fait très peu la publicité (ce que je ne pige pas mais bon, je suis un peu limité…). bpost propose une telle carte de débit (bpaid) aussi mais au prix de 15€ par an.

Risque un peu plus élevé pour les paiements effectués avec une carte de crédit car un pirate pourrait tirer le maximum autorisé et le plafond minimum de ces cartes est souvent de 2500€ ce qui n’est pas rien et il peut être beaucoup plus élevé que cela. Si vous avez une domiciliation avec l’organisme créditeur, vous ne vous apercevrez qu’un peu tard du piratage et vous devrez ferrailler pour récupérer votre argent car c’est comme avec les assurances: quand il y a moyen de ne pas payer…
Un bon conseil pour votre carte de crédit, après avoir prévenu votre organisme de crédit ou votre banque, supprimez la domiciliation et demandez de payer par virement après avoir reçu et vérifié la « facture ».
Comme une carte de crédit vous est souvent fournie par votre banque, celle-ci fait parfois le paiement de façon un peu abusive même si il n’y a pas de domiciliation et vous place parfois sur la liste des mauvais payeurs; donc si vous supprimez la domiciliation, n’oubliez pas de payer à temps et prévenez immédiatement votre banque et l’organisme créditeur si vous ne payez pas en cas de litige…
Certaines cartes de crédit envoie aussi un SMS à chaque opération mais c’est moins courant et parfois payant.

Risque encore plus élevé si vous payez avec votre carte de banque même avec la « calculette » car si il y a une faille et que vous vous faite pirater, c’est directement votre compte en banque qui sera exposé ! N’oubliez pas de prier si vous payez un jour avec votre carte de banque sur Internet, une personne avertie en vaut deux !

Je tiens encore à vous déconseiller très fortement les sites qui conservent les données de vos paiements soi-disant pour faciliter un prochain achat comme Google et Amazon mais il y en a bien d’autres (Paypal, Apple, etc…) … Décochez systématiquement toute case du genre « Enregistrer mes données » ou « Se souvenir de moi ». Il vaut mieux devoir entrer ses codes à chaque fois plutôt que de subir un préjudice en cas de piratage. Ce n’est pas tant de savoir si un site sera piraté ou non, c’est plutôt de savoir quand il sera piraté ! En effet, il y a de très fortes chances qu’un site commercial à succès soit piraté tôt ou tard…
Si ce genre de case ne devait pas exister, soyez vigilant et explorez les paramètres de votre compte concernant les moyens de paiement pour effacer ces données si elles ont été enregistrées sans rien vous demander (ce que je considère comme devant être illégal).

Et paf (non pas le chien), je viens de perdre une autre moitié de lecteurs !
Comment ça maintenant il n’y en a plus ? Ben et vous alors ?

2. Vérifiez bien les conditions de vente du site

Ici, c’est la jungle et chaque site y va de ses conditions particulières de vente, de livraison et surtout de recours en cas de pépin ! Il faut faire très attention aux frais supplémentaires dont les frais de port qui ne sont absolument pas standardisés et qui peuvent très vite devenir exorbitants ! Les sites un peu sérieux vous en parlent avant même le choix du produit, d’autres (la plupart en fait) ne vous en parlent malheureusement qu’au moment de l’achat/paiement…

Vérifiez que le vendeur livre bien en Belgique ! Beaucoup de vendeurs ne livrent pas en Belgique même si ils ont un site « belge »… Ce devrait être bientôt terminé car l’Europe veut supprimer ce genre de discrimination pour les pays de l’Union Européenne…
Ex: le vendeur CDiscount dont Google n’arrête pas de vous bombarder lors de chaque recherche d’achat !!!! Idem pour pas mal de vendeurs sur Amazon…

Si vous ne payez pas en Euros, vérifiez bien si les frais de port, la TVA et les taxes douanières (importation et frais) sont inclus dans le prix sinon ce sera à vous de les payer suivant des modalités que vous trouverez sur Wikifin, bpost ou site des autres transporteurs/livreurs et ce n’est évidemment pas super simple… (ils le font exprès ou quoi ?)

Vérifiez toujours comment peut se faire un retour et/ou remboursement éventuel en cas d’erreur, de dégât ou de désistement. Vérifiez également après quel délais sans être livré vous pouvez obtenir le remboursement et si des « frais de dossier » (toujours louches) sont appliqués ou pas dans tous les cas…

Pour les vendeurs hors Union Européenne, n’oubliez pas que des frais supplémentaires vous seront appliqués par votre gestionnaire de carte de débit ou de crédit ou de banque lors du paiement sans compter les éventuels taux de change qui ne sont jamais clairement indiqués !!!!

Le fait qu’un site de vente n’accepte pas les paiements par carte de débit doit être considéré comme louche et à éviter sauf si il y a moyen de payer par virement après réception !

Toutes ces informations devraient être facilement disponibles ce qui n’est malheureusement pas souvent le cas… utilisez ce critère pour faire votre choix du site de vente…

Je dois encore avoir perdu la moitié des lecteurs…

3. Vérifiez que vous êtes bien sur le bon site

Et que vous y restez bien après chaque clic effectué pour le choix, la mise en panier et le paiement. Pour ce dernier, il n’est pas rare ni anormal d’être redirigé sur un site spécialisé le temps du paiement (ex: Paypal) pour autant que vous en soyez prévenu lors d’une étape précédant ce paiement.

Si vous revenez sur la page d’accueil quand vous cliquez sur un lien qui vous intéresse, fuyez ce site immédiatement !!!! Il y a de fortes chances qu’il soit vérolé ou faux (copie)…

Ne soyez pas parano mais restez attentifs aux comportements inhabituels ou qui vous semblent louches…

Les petits sites de ventes lancés de bonne foi ou pas sont légions, préférez ceux qui font confiance à l’acheteur en proposant le paiement par virement après réception et/ou une période d’essai. Il y en a de moins en moins mais certains grands sites de vente permettent aussi cela (ex: Collishop.be).

Sur n’importe quel site, fuyez dès que quelque chose vous semble suspect comme par exemple pas de https, liens cliquables qui ne répondent pas, demandes répétées de vos données de paiement, difficultés de trouver son panier ou panier mal mis à jour, conditions de frais de port floues ou absentes, difficultés d’affichage (ici il y a parfois conflit avec votre suppresseur de publicité), beaucoup de fautes d’orthographe et/ou de grammaire, etc …

Ne faites jamais vos achats via un point d’accès WIFI public !

Quoi j’ai perdu 3 moitiés de lecteurs ? Ben ouais, et alors, c’est comme le picon citron curaçao dans Marius… Z’êtes lourds parfois …

4. Vérifiez que vous recevez des messages de confirmations

En cas d’achat, vous devriez recevoir très vite un mail de notification du paiement; si ce n’est pas le cas, retournez immédiatement sur le site et vérifiez que votre email est correctement renseigné et contactez le support du site si toujours rien 2 heures après l’achat…

En cas de doute plus sérieux, vous pouvez faire le web shop check, contacter le Centre européen des Consommateurs (CEC) ou Test-Achats si vous êtes abonnés.

Pour ce qui est du suivi de la livraison, il est possible que vous deviez vous-même en vérifier le statut via un lien de suivi de colis que vous avez alors reçu à l’étape « expédition » quand plus aucun mail n’est généré à partir de cette étape (ex: LDLC)… C’est le site du transporteur/livreur qui est alors supposé vous informer du suivi et là aussi, il y a à boire et à manger ! D’expérience, parmi les plus connus, DHL est le plus rock & roll mais il faut savoir qu’il y a plusieurs qualités de livraisons DHL et que c’est bien entendu souvent la moins chère qui est utilisée…

Et allez, encore une moitié de lecteurs perdue …

5. Autres considérations

Perso, un site proposant de livrer en point-relais a toujours ma préférence car il n’y a pas quelqu’un à la maison en permanence et c’est souvent moins cher… Sans compter que le chauffeur, souvent payé des clopinettes, n’a pas de vue sur ma maison ni son contenu…

Vous avouerez que cet article est déjà très long et un peu ardu alors qu’il ne s’agit que d’expliquer à quoi faire attention lors d’un achat sur Internet !

Ceci montre assez bien l’incohérence du monde digital sensé faciliter les choses aux gens dont plus qu’on ne croit ne savent même pas encore se servir d’un PC, Smartphone ou tablette.

Internet démontre encore plus que le reste le pouvoir de quelques crétins malhonnêtes ou « border line » qui empoisonnent la vie de l’écrasante majorité qui ne souhaite que simplement acheter un truc qui leur plaît !
Nos gouvernements et législateurs ne font, me semble-t-il, que trop jouer le jeu de ces quelques crétins au lieu de chercher à les coincer et les mettre hors d’état de nuire.

Sachant qu’Internet est un réseau mondial, ce serait un bon prétexte pour travailler tous ensemble au maintien le plus neutre possible de cet instrument fabuleux. C’est d’ailleurs souvent l’excuse invoquée (aspect mondial) pour plutôt rendre l’usage d’Internet de plus en plus contraignant (c’est toujours pire ailleurs) !

Plus un site est sérieux et plus il doit se plier à des contraintes légales ou recommandées et donc plus des coûts additionnels sont répercutés sur les produits !

Toutes ces contraintes légales et recommandations mettent en difficulté les petits commerçants qui doivent répercuter ces mêmes frais sur un plus petit volume de vente mais il est assez notoire que nos législateurs préfèrent une fois de plus gérer quelques gros poissons (qui en plus ne paient pas leurs impôts comme ils le devraient) plutôt qu’une myriade de petits qui garantiraient pourtant une plus libre et saine concurrence et moins d’abus de position dominante.

C’est ainsi que sur Internet aussi, on tue non seulement la diversité mais aussi un vrai libre choix durable… Tiens au fond, n’est-ce pas aussi ce qu’on fait aussi en favorisant les grands centres commerciaux dans lesquels on trouve partout les mêmes gammes de produits finalement assez limitées ?

Tant qu’on restera dans cet esprit débile, le commerce sur Internet restera perverti et discriminateur sans réelle libre concurrence…

Vous ne mettrez pas beaucoup de temps pour constater que les sites de vente ajustent en permanence leur équilibre entre la sécurité et le confort pour garder les meilleurs prix… Aucun site ne pourra jamais être sûr à 100% d’où cet article pour tenter de vous aider à éviter des comportements à risque.

Gardez bien tout ça à l’esprit lors de vos achats sur Internet et n’en demandez donc pas trop à vos sites de vente préférés; pour le moment, c’est à vous de rester prudents et de ne pas faire n’importe quoi ! Comment ça comme d’hab ? Ben oui, vous avez tout-à-fait raison, comme d’hab, les Bisounours c’est à la télé !

Je vous explique le mystère des moitiés de lecteurs: sur un groupe de lecteurs, la moitié s’en va; de ceux qui restent, la moitié s’en va; et ainsi de suite ! C’est comme ça que je peux perdre autant de moitiés de lecteurs (mais non, pas des demi-lecteurs). Et toc !

6. Les ressources

Vous pouvez trouver des listes de vendeurs Internet de confiance « labellisés » sur les sites Safeshop.be et Becommerce.be… Vous verrez qu’il n’y en a malheureusement pas tant que cela … Maintenant, il existe sans doute d’autres labels…

Vos droits en matière d’achat dans l’Union Européenne sur https://europa.eu/youreurope/citizens/consumers/shopping/index_fr.htm

Comparaison des cartes de crédit/débit disponibles en Belgique sur Topcompare.be; cette étude inclut N26 mais pas Revolut…

En cas de fraude bancaire ou d’une usurpation d’identité, il vous faut impérativement réagir au plus vite. Pour ce faire, appelez Card Stop afin de bloquer votre carte de crédit, rendez-vous au commissariat de police afin de faire une déposition et reportez à votre banque chaque dépense frauduleuse !

Signalez une arnaque à la consommation au Point de Contact. Vous contribuerez ainsi à éviter que d’autres personnes tombent dans le piège !

Quelques autres sites expliquant comment sécuriser ses achats sur Internet:

Faites le web shop check sur https://www.cecbelgique.be/themes/achats-sur-internet/faites-le-webshop-check dont j’ai déjà parlé en mai 2019 (https://ecollart.xyz/les-news-de-mai-2019/)

Comment identifier un faux site de vente : https://www.orange.be/fr/blog/faux-sites-de-vente-en-ligne-comment-les-identifier

Service de médiation des services financiers et ses rapports annuels: https://www.ombudsfin.be/fr/particuliers/publications/rapports-annuels/

Je vais m’arrêter ici car la liste des conseils est sans fin !

Bons achats sur Internet mais ne snobez pas vos commerçants de proximité qui font souvent un excellent travail et qui vous offrent tout aussi souvent également un site web pour faciliter vos achats !

Au fait, si je perds à chaque fois la moitié des lecteurs qui restent, je ne serai jamais sans lecteur, pas vrai ? Ben si, il restera toujours l’autre moitié… ;-)

C’est bientôt la rentrée des classes: de combien de lecteurs ai-je besoin au départ de cet article pour qu’il m’en reste 3 à la fin ? Nan, je ne donnerai pas la réponse…

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




Rendre WhatsApp moins indiscret

Réseaux Sociaux

Bonsoir le Monde !

Vous savez que je ne suis pas un fan des GAFAM (Google – Apple – Facebook – Amazon – Microsoft) et tous ces autres qui ont un comportement intrusif et font fi du respect de la vie privée trop éhontément !

WhatsApp, qui appartient à Facebook, fait partie de ceux-là !

Sur le WhatsApp de vos contacts, la mention vu aujourd’hui à… h… est directement placée sous votre portrait dans l’espace dédié à la conversation.

À chaque fois que vous envoyez un message, un système visuel à base de chevrons délivre des indications précises:

Un chevron blanc, le message n’est pas encore arrivé à destination.

Deux chevrons blancs, le message est bien arrivé mais n’a pas été lu de prime abord.

Deux chevrons bleus, le message a été bel et bien été lu.

Si ça ce n’est pas de l’intrusion dans votre vie privée, venez prendre un pot chez moi et expliquez-moi votre point de vue !

De même que cela ne regarde personne de savoir quand vous allez aux toilettes, cela ne regarde personne de savoir quand vous utilisez WhatsApp ni quand vous lisez les messages !

Vous pouvez empêcher ça car c’est prévu dans les réglages (sinon WhatsApp s’exposerait à des recours en justice):

  • Ouvrez WhatsApp
  • Allez dans « Paramètres » (les 3 points verticaux en haut à droite sur Android)
  • Allez dans « Compte »
  • Allez dans « Confidentialité »
  • Passez en revue tous les réglages pour qu’ils vous conviennent !

Perso, j’ai désactivé les « Confirmation de lecture » (les chevrons), « Vu à » et « Actu »

Notez que la confirmation de lecture reste active pour les groupes quoi que vous fassiez… :-(

Un article qui m’a servi de source: https://www.lavenir.net/cnt/dmf20190507_01332153/whatsapp-lire-ses-messages-sans-etre-vu

Ce qui m’énerve profondément chez WhatsApp et autres GAFAM, c’est qu’ils utilisent des réglages par défaut ne respectant pas la vie privée, il faudrait une loi les forçant à faire du opt-in avec vraie explication claire de chaque réglage. Le opt-out devrait être interdit…
Le Opt-in, c’est quand on vous demande expressément votre accord pour quelque chose => tout ce que vous n’avez pas dit oui, c’est non !
Le opt-out, c’est l’inverse, tout ce que vous n’avez pas dit non, c’est oui ! Le opt-out devrait être interdit !

N’oubliez pas qu’il existe une appli similaire à WhatsApp qui n’appartient pas à Facebook, qui respecte mieux votre vie privée et qui a inventé le protocole de communication utilisé par WhatsApp, cette appli s’appelle Signal. Le seul truc qui manque à Signal est la « Liste de distribution » … Tout le reste est là… Évidemment il faut que vos amis en aient connaissance et qu’ils l’utilisent aussi…
Je me dois de dire que les accusés de lecture et le statut « En train d’écrire… » sont malheureusement aussi activés par défaut…
Perso, je suis sur Signal aussi mais je m’y sens bien seul…

Il existe le même genre de réglage pour Facebook Messenger, je dis ça et je ne dis rien …

Merci Charlie pour le tuyau (voir ici)!

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




Publier sur Instagram depuis un PC ?

Instagram

Bonjour le Monde !

Instagram est un réseau social actuellement très à la mode qui permet de partager très vite photos et vidéos depuis un Smartphone ou une tablette ! Je présume que vous êtes nombreux à y avoir un compte.

Savez-vous que Instagram fait partie de la nébuleuse Facebook, comme WhatsApp et fait donc partie des GAFAM tant critiqués pour leur gestion plus que douteuse de vos données personnelles ?

En utilisation normale, depuis un PC, que ce soit Windows, Mac ou Linux, vous pouvez juste consulter votre compte mais pas y ajouter de contenu.

Depuis le rachat d’Instagram par Facebook, ses règles de publication ont été légèrement assouplies et, moyennant un chipotage pas trop compliqué du « User-Agent » dans votre navigateur Internet, il est quand même souvent possible d’ajouter des photos de certains formats depuis un PC ! Cela ne marche malheureusement pas pour les vidéos. Attention, dans les cas testés, la photo est chaque fois publiée directement en mode public.

L’idéal est d’éviter d’installer un add-on supplémentaire avec les navigateurs Vivaldi, Opera, Chrome, Chromium (version Open Source de Chrome) et Edge.
Que vous utilisiez un add-on ou pas, le changement du User Agent s’applique au navigateur, c’est à dire à tous les onglets ouverts. Il n’est pas impossible qu’il existe un add-on pouvant gérer cela par onglet mais je n’ai ni cherché ni testé cela.

Suivez le guide:

 

Vivaldi

  • Le plus simple est d’utiliser le navigateur Internet Vivaldi, de se rendre sur la page d’accueil Instagram puis de créer un « Panneau Web » en cliquant sur le petit bouton « + » en bas de la colonne de gauche. Cela aura pour effet d’afficher le site mobile d’Instagram dans cette nouvelle colonne; ajustez la largeur de la colonne pour une vision confortable et connectez-vous => vous pourrez voir le bouton Instagram « + » d’ajout de contenu. J’ai testé cela avec succès sur un PC Windows et Linux pour publier une photo au format JPG. Vivaldi existe pour Windows, Mac et Linux. Dans mon cas, j’ai dédicacé Vivaldi à cet usage.

 

FireFox

  • Avec Firefox, cela fonctionne si vous ajoutez un add-on comme User Agent Switcher de Alexander Schlarb (seulement pour Firefox) ou User-Agent Switcher de Linder (existe pour Chrome, Firefox et Opera). Rafraîchir la page ou taper F5 après avoir changé le User Agent pour activer le changement.
    • sur Windows, testé OK avec les deux add-on proposés.
    • sur Mac,  sans doute comme pour Windows mais je ne sais pas tester ça… si vous testez ça, faites le moi savoir…
    • sur Linux, idem que pour Windows, installez un add-on… Testé OK avec les deux add-on proposés.

 

Chrome

  • Avec Google Chrome (testé sans add-on)
    • sur PC Windows, se rendre sur la page d’accueil Instagram, taper F12 pour afficher les outils de développement puis faire Ctrl+Shift+M pour afficher la version mobile du site; retaper F12 pour revenir en plein écran. Vous pouvez maintenant vous connecter et ajouter des photos au format JPG. Ne pas oublier de refaire F12 puis Ctrl+Shift+M pour revenir à la normale par après. J’ai testé cette méthode avec succès.
    • sur Mac, voyez ce site pour le mode d’emploi: https://www.emarketinglicious.fr/reseaux-sociaux/publier-instagram-ordinateur/
      Merci de me faire savoir si cela marche si vous testez cette méthode.
    • sur Linux, même méthode que pour Windows ci-dessus. Testé et impeccable.

 

  • Avec Opera,  cela fonctionne si vous ajoutez un add-on comme User-Agent Switcher de Linder (Chrome, Firefox, Opera). Rafraîchir la page ou taper F5 après avoir changé le User Agent pour activer le changement. Attention tous les add-on ne fonctionnent pas, si vous n’aimez pas celui proposé, n’hésitez pas à en tester plusieurs mais choisissez un add-on populaire pour éviter d’éventuels soucis…
    Fonctionne aussi sans add-on mais c’est un petit peu plus compliqué (voir Linux ci-dessous).

    • sur Windows, testé et approuvé avec l’add-on ou sans add-on comme pour Linux ici en dessous.
    • sur Mac, sais pas tester, je compte sur vous…
    • sur Linux, afficher la page d’accueil Instagram, faire Ctrl+Shift+I (i comme Isidore) puis cliquer sur la 2e icône en haut à gauche de la fenêtre qui vient de s’ouvrir (Ctrl+Shift+M ouvre Messenger) => après cela, ça fonctionne ! Super aussi avec l’add-on proposé avec le petit plus que cela marche en plein écran !

 

Safari

 

Chromium

  • Avec Chromium, cela fonctionne comme Google Chrome ci-dessus (testé sans add-on)
    • sur Windows j’ai constaté que ce n’est pas très stable mais Chromium sur Windows est une rareté.
    • sur Mac, aucune idée mais ça devrait être comme Google Chrome. Merci de me tenir informé si vous testez ça…
    • sur Linux, impeccable !

 

Edge

  • Avec Microsoft Edge sans add-on, exclusivement sur Windows, aller sur la page d’accueil de Instagram, taper F12, cliquer sur la flèche vers le bas à droite de « Performance » en haut de la fenêtre qui vient de s’ouvrir et sélectionner « Émulation« , sélectionner ensuite « Microsoft Lumia 950XL » comme appareil et puis cela fonctionne très bien !
    Notez que Microsoft est en train de réécrire Edge pour utiliser Webkit qui est la même base que Safari, Chrome, Chromium et d’autres et que les instructions ci-dessus pourraient changer dans un futur proche…

 

Danger

  • N’utilisez pas Internet Explorer qui est complètement dépassé et qu’il est risqué d’utiliser.

Avec les autres navigateurs, c’est au cas par cas, soit cela marche directement (peu probable), soit passer par les outils de développement (ce n’est pas toujours facile), soit ajouter un add-on (si cela existe).

Je crois que vous avez compris le principe ! Bonne publication sur Instagram depuis vos PC !

Vous pouvez me suivre directement sur Instagram.
Il y avait aussi un lien sur le site INFO donnant mes 6 dernières publications mais on ne peut pas dire que le petit plugin permettant cela marche bien avec Instagram (les images disparaissent après un moment).

Li P’ti Fouineu vous salue bien !