Non aux cadences infernales !

Bonsoir le Monde !

Voici une aventure qui est arrivée à une de mes connaissances et que je dois vous raconter.

On appellera cette pauvre victime Antoine en espérant qu’il n’y ait aucun Antoine qui lise ces lignes !

Donc, Antoine est, pour autant que je le connaisse, un bon petit gars travaillant dur dans l’informatique (coïncidence 1) pour gagner des clopinettes (coïncidence 2) !

Un jour, son chef lui envoie un mail (informatique oblige, ils ne savent plus écrire ces gars-là) lui demandant si il pouvait se rendre chez un client pour expliquer ce qu’on peut faire avec ce tout nouveau produit, ce que la horde de vendeurs, techniciens et partenaires de la firme n’ont apparemment pas réussi à faire (sic) !

Antoine se demande bien comment il se fait que ce client ait quand même acheté le bazar dans ces conditions mais accepte quand même, ça le changera du train-train habituel et lui fera une petite sortie en clientèle, il y avait longtemps.

Renseignements pris, le client est situé Bruges (coïncidence 3) et il n’a pas acheté le produit, c’est le vendeur qui le lui a offert !

Qué ? No comprendo qu’il se dit Antoine, déjà qu’un vendeur offre quelque chose, c’est louche, mais en plus sans avoir d’idée derrière la tête (puisqu’il ne sait pas ce qu’on peut faire avec ce produit), là, ça devient carrément flippant !!!!!

Bon, après trituration du calendrier (électronique), 2 jours sont planifiés; un jour devrait être plus que suffisant mais vu les incongruités, on ne sait jamais.

Zut, il faudra rouler jusque-là et revenir chaque jour en pleine heure de pointe, la galère ! Antoine regrette déjà d’avoir accepté ce machin surtout que finalement cela devra se faire à Ostende, encore plus loin.

C’est sans compter avec sa bonne étoile (coïncidence 4) qui a une sœur qui loue un appartement à la côte (coïncidence 5); il est peut-être libre ?

Contact est pris et … l’appartement est libre !!!! Pas possible ! Miracle 1 ! Là, c’est sûr et certain, quelque chose se prépare ! Antoine a trop de chance et commence stresser ferme (non, pas coïncidence 6) !

Le rendez-vous en clientèle est les mardi et mercredi et Antoine décide de partir pour la côte le lundi pour ne pas devoir se lever en pleine nuit pour arriver à temps le mardi matin (oui, maintenant c’est coïncidence 6).

Le lundi, Antoine part bien plus tard que prévu because impondérables imprévisibles prévisibles (certains comprendront ce qu’Antoine veut dire) mais arrive à la côte en deux heures à peine sans ralentissement, sans travaux, sans accident, sans contrôle de police, sans … ???? Que se passe-t-il ? Antoine se serait-il trompé de jour ? Même pas dis-donc ! Miracle 2 !

Et vous ne savez pas la meilleure: il fait un temps splendide ! Miracle 3 !

Pas de WIFI dans le coin => Miracle 4 ! Pas moyen de travailler !!!! Ben si puisqu’on vous le dit !

Pour ne pas paniquer en ne comprenant pas autant de bol en si peu de temps, Antoine part en balade ensoleillée et tombe, par le plus grand hasard (coïncidence 7), sur le Chien Vert à La Panne, un très (mais alors très, hein !) sympathique bar, brasserie, tea-room très bien tenu (il y a de la triple Westmalle) offrant une très bonne cuisine familiale dont quelques plats à vous damner que vous ne trouverez nulle part ailleurs si vous aimez le poisson !

Voilà donc un lundi très besogneux de passé !

Mardi matin, lever vers 7h, départ vers 8h, le rendez-vous est 9h. Arrivée avec une demi-heure d’avance sans tout ce que je vous ai déjà cité plus haut que l’on trouve habituellement sur les routes quand vous avez un rendez-vous précis (miracle 5) et en plus il y a un parking !!!!! Miracle 6 !

Début de journée en fanfare pour Antoine avec un petit café tranquillou dans la chouette (si si ) cafet chez le client ! Miracle 7 ? Bon allez non, n’exagérons quand même pas !

Réunion on ne peut plus joviale et client plus que ravi par les explications reçues !!!!! Miracle 7 ! Réunion terminée à 15h avec un bon dîner, avec légumes (miracle 8) et à prix réduit grâce au client (miracle 9) !

De plus, il ne faut pas payer le parking et il n’y a pas de contravention sous l’essuie-glace !!!!! Miracle 10 !

C’en est trop pour le pauvre Antoine qui n’en peut plus et s’attend à une catastrophe majeure à tout instant ! Bon dieu ! Mais il se passe quoi, là ? C’est pas normal quand même, tout se passe comme dans un rêve !!!!!!

Et puis merde qu’il se dit ! Re-balade ensoleillée qui amène Antoine, on ne peut pas plus par hasard, au Santos Palace de Coxyde (salopiaud, mon tea-room préféré) où on mange les meilleures gaufres chantilly de la côte belge surtout si elle est accompagnée d’un café dit Impérial crème ! De plus, cet établissement est également très bien tenu (il y a de la triple Westmalle) !

Le plus merveilleux, c’est qu’il y a un WIFI pour l’alibi travail !!!!! Antoine traite donc ses mails et répond à quelques forums en dégustant sa bière préférée. Non, je ne sais pas de laquelle il s’agit, pourquoi vous me demandez ça ? Je n’ai pas demandé à Antoine ! Il ne me dit pas tout, vous savez !

Après un difficile lundi, un pénible mardi ! Antoine pense au mercredi avec appréhension ! Non aux cadences infernales !

Voilà, il fallait que je vous raconte un tel moment de grâce dans la vie d’Antoine car cela n’arrive vraiment pas souvent aux chanceux qui travaillent en informatique. Il faillait leur offrir une part de rêve, Antoine l’a vécu, ça peut donc m’arriver un jour !

Toute ressemblance avec une personne n’ayant pas ou n’existant pas n’est que pure médisance!

Li Pti Fouineu vous salue bien !

PS: le Non aux cadences infernales est un clin d’œil à un dessin de Franquin représentant bien entendu Gaston Lagaffe, un autre pote à moi et à Antoine !

PPS: Il y a un effet pervers à tout ça, c’est qu’Antoine va bientôt devoir envisager de changer de travail, d’abord à cause de ces cadences infernales, mais aussi parce qu’il devient impossible, car trop cher, de devoir changer sa garde-robe chaque année à cause des kilos en trop générés par le stress et qui s’accumulent…

Une autre possibilité serait de demander une augmentation mais ce serait le miracle 11 et puis Antoine, qui est bon bougre, a quelques réticences, je ne sais trop pourquoi !

Va au bout de tes rêves, tout au bout de tes rêves !

image_pdfPDFimage_printImprimer