Localisation d’urgence sur vos Smartphones

Bonsoir le Monde !

Simon Gautier, randonneur français, a réussi à appeler les secours après une chute en Italie mais est quand même décédé sans doute faute de voir les secours capables de le localiser plus rapidement car Simon n’a pas su expliquer où il se trouvait, parce que il aura fallu plusieurs jours pour obtenir de l’opérateur de quelle cellule (antenne) il appelait mais aussi parce que la technologie AML n’est pas encore utilisée en Italie !

Ce décès tragique a en effet relancé les discussions autour d’une technologie disponible de puis 2016 sur les Smartphones Android et depuis 2018 pour les Smartphone Apple mais malheureusement pas encore mise en œuvre par tous les services de secours internationalement et qui aurait peut-être sauvé Simon Gautier comme déjà beaucoup d’autres …

Comment ça marche ?

La technologie AML (Advanced Mobile Location) active le GPS et les données mobiles voire le WIFI de votre Smartphone dès que vous appelez un numéro d’urgence comme le 112 et envoie un SMS aux secours contenant la meilleure localisation que l’appareil ait pu déterminer !

La précision est nettement supérieure, en général quelques dizaines de mètres, à ce que l’on peut obtenir d’une antenne, souvent plusieurs kilomètres carrés, et permet donc une meilleure efficacité des services de secours qui doivent donc mobiliser moins de moyens pour retrouver une victime.

Ce système ne demande pas d’avoir une connexion “données mobiles” active (ni WIFI) et l’envoi d’un SMS est assez fiable même en cas de mauvaise connexion avec l’antenne GSM.

L’implémentation de Google sur Android date de 2016, s’appelle ELS et fait partie du service Google Play de sorte que la technologie est disponible sur presque tous les Smartphones Android depuis la version 2.3.7 (Gingerbread) pour autant que les mises à jours aient été faites.

Apple a traîné un peu plus pour finalement implémenter cela dans IOS version 11.3 et suivantes en mars 2018

L’utilisateur n’a absolument rien à paramétrer sur le Smartphone et le SMS n’apparaît pas dans la liste des SMS envoyés, ce que je trouve très dommage car comment savoir qu’il a bien été envoyé ?

Mais encore ?

Il y a actuellement 15 pays ayant déployé la technologie dont la Belgique ! L’Italie et la France ne font pas encore partie du lot mais tous les pays de l’ Union Européenne devront avoir mis en place cette technologie pour décembre 2020 au plus tard. La liste des pays est sur Wikipédia mais seulement en anglais: https://en.wikipedia.org/wiki/Advanced_Mobile_Location ou sur le site de l’EENA: https://eena.org/aml/

Pourquoi Apple a traîné la patte ? Apple souhaitait plutôt envoyer ce SMS à un proche à définir ce qui peut éventuellement se comprendre du point de vue de la vie privée. Du coup, la rapidité de Google devient suspecte mais celui-ci affirme ne pas collecter cette information. Perso, si il n’y a vraiment que les services de secours qui l’utilisent, ça ne me dérange pas.

La question du respect de la vie privée n’est pas si saugrenue que cela quand on sait que l’utilisateur n’a aucun contrôle ou moyen de vérifier quoi que ce soit ! Qu’est-ce qui déclenche le processus, uniquement l’appel du numéro d’urgence ? Qui programme ce numéro ? Vers quel “SMS endpoint” le message est-il envoyé ? Qui programme ces “endpoints” ? Quand le SMS a-t-il été envoyé exactement ? Le standard AML prévoit aussi d’envoyer ce même message de localisation via HTTPS vers un site web (et donc via les données mobiles et/ou le WIFI); c’est l’implémentation (normalement les services de secours) qui décide d’utiliser soit le SMS, soit l’HTTPS, soit les deux. Sachant que les services de secours dépendent le plus souvent des gouvernements, Big Brother n’est pas loin !

Les SMS ne sont pas encryptés et peuvent donc potentiellement être interceptés par un pirate ou un policier (qui a dit c’est parfois la même chose ?) qui aura donc un accès facile à son contenu. Le risque se situe plus entre l’antenne et l’opérateur que entre le Smartphone et l’antenne, quoique…

Les SMS n’offrent aucune garantie de délivrance et peuvent être bloqués temporairement (le plus courant) ou complètement pour diverses raisons (priorité au trafic communication, panne ou maintenance, etc..). Il est toujours bon de le rappeler !

Pour l’instant, le système AML ne doit pas s’enclencher si on est en “itinérance” (roaming). Important à savoir si on est à l’étranger !

Je me suis demandé “quid de la batterie” avec AML, en situation d’urgence il faut éviter les consommations inutiles afin d’augmenter l’autonomie du Smartphone.
La lecture des recommandations du standard m’a appris que le niveau de charge de la batterie est testé avant d’enclencher le GPS, le WIFI et les données mobiles et laisse la priorité à l’appel vocal en cas de batterie faible (c’est le fabricant du Smartphone qui fournit le seuil critique). Le GPS, le WIFI et les données mobiles sont coupés après l’envoi du SMS si ces fonctions n’étaient pas actives avant que le processus AML ne démarre.

En conclusion :

AML est une technologie qui permet de sauver des vies en gagnant un temps précieux sur la localisation de la victime.

C’est donc une bonne idée d’emporter son Smartphone comme ange gardien en escapade mais n’oubliez pas qu’il faut quand même avoir du signal ! Sans signal, pas d’appel, pas de SMS…

Pour les curieux :

Comment traduire un site en français: https://www.femmeactuelle.fr/vie-pratique/high-tech/comment-traduire-une-page-web-33895 (n’installez pas d’extension pour faire ça)

AML sur Wikipédia: https://en.wikipedia.org/wiki/Advanced_Mobile_Location (en anglais)

ELS chez Google: https://crisisresponse.google/emergencylocationservice/ (en anglais)

AML chez EENA: https://eena.org/aml/ (en anglais)

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *