Je me suis fait virer de mon boulot – Épisode 3

Rouages de l'administration

Bonjour le Monde !

Voici le 3e épisode de cette série partageant une expérience de perte d’emploi à 60 ans en Belgique.

Vous pouvez retrouver tous les épisodes en cliquant sur cette phrase-ci !

Étant maintenant en période de préavis, l’inscription à l’organisme d’Outplacement (LHH dans mon cas) devient effective et permet enfin l’inscription aux différents cours d’aide à la recherche d’emploi !

Pour moi, je bénéficiais déjà d’un accès limité à l’outplacement depuis début janvier mais il a fallu plus d’une semaine après le 1er jour de préavis pour avoir l’accès complet au programme !
Raison invoquée: c’est géré aux US et ils ne sont pas pressés … Mon coach a pu m’inscrire aux 4 premiers cours qui m’intéressaient puis j’ai pu continuer moi-même…

Alors, si vous êtes un peu perdu et/ou toujours en crise de confiance en vous depuis le licenciement et/ou en colère, je vous conseille fortement de suivre d’abords les sessions orientées justement sur la confiance en soi, l’image de soi, la résilience, comment voir ses talents et quelques autres qui vous permettrons de “rencontrer” d’autres personnes dans différentes situations mais aussi en parcours de recherche d’emploi et de petit à petit vous sortir de cet espèce de manque d’envie de faire quoi que ce soit tant tout est si lourd…

Si tout est clair dans votre tête et que le moral va bien, je vous conseille de commencer par les cours expliquant comment produire un CV et une lettre de motivation au goût du jour et gérer LinkedIn et les autres réseaux sociaux.
Le cours sur le réseautage est aussi très intéressant; le réseau est cet ensemble de personnes que vous avez croisées au cours de votre carrière et qui pourraient vous aider dans vos progrès et même parfois vous proposer un job.
Les formations sur l’image de soi (Branding) et les Talents (Compétences) sont bien également.
Il y a aussi des cours pour savoir comment créer sa propre entreprise; pour ceux-là, il faut faire attention qu’ils traitent bien du sujet pour votre pays (Belgique, France ou Suisse Romande).

Au premier cours, on n’ose en général rien dire mais on se prends très vite au jeu et les cours deviennent plus interactifs et plus efficaces même si actuellement en distanciel (vidéo-conférences). Il est aussi permis d’assister plusieurs fois au même cours.

Je vous partage ici des trucs intéressants appris dans mes cours d’Outplacement et qui pourraient servir tôt ou tard…
Cet article reprend des choses parfois déjà connues mais pas que et peut servir de point de départ à d’autres discussions avec vos proches et amis, votre coach en outplacement, votre réseau ou les condisciples des cours.

Actuellement, il faut créer 2 CV:

Il est bon de se renseigner sur les sociétés sollicitées afin de mettre les bons mots (mots utilisés dans le secteur d’activité) dans les 2 types de CV et pour avoir un minimum de connaissance sur la société en cas d’entretien d’embauche:

Pour avoir une idée des salaires utilisés et/ou à demander:

Pour vous aider avec les mots-clés, voici 2 sites intéressants; il faut copier/coller une annonce d’emploi et voir ce qui ressort comme mots-clés; puis faites un copier/coller de votre CV (les 2 types) et voyez si il y a suffisamment de mots-clés similaires qui ressortent, si ce n’est pas le cas, il faut réviser les CV.

En Belgique, un CV ne doit pas faire plus de 2 pages (en Allemagne, il peut faire 20 pages) et la question de mettre ou pas une photo dépends du secteur d’activité convoité et de vous mais si vous joignez une photo de vous, il faut qu’elle soit de très bonne facture sans éléments de décor, montrant votre visage souriant et de préférence un sourire où on voit les dents…
Pour vous aider à savoir ce que des gens pensent de votre photo de CV et de profil des sites (LinkedIn et autres), vous pouvez utiliser Photofeeler où les membres commenteront votre photo sous différents critères:

Si vous êtes inscrit sur un programme d’Outplacement (ici LHH) payé par votre ancien employeur, vous avez souvent aussi accès à différents outils normalement payants comme LinkedIn Learning ou les infos de sociétés sur D&B Hoovers par exemple…

Il y a évidemment moyen de trouver beaucoup de ces cours sur Internet même en gratuit mais c’est beaucoup plus compliqué et prend beaucoup de temps surtout pour avoir une qualité correcte et une certaine cohérence. Encore une fois, cherchez ce qui correspond à votre pays !
LinkedIn en propose quelques-uns…

Voilà, jusqu’à la prochaine !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !