Créez Votre Site Web Fastoche et Gratos – Épisode 3

Bonsoir le Monde !

Dans l’épisode 1, je vous ai montré comme il est facile de créer un petit site perso tout-à-fait gratuitement avec Mobirise.

Dans l’épisode 2bis, je vous ai expliqué comment publier votre site perso sur Internet en utilisant les services d’un hébergeur de site web gratuit et sans publicité.
L’épisode 2 explique la même chose mais l’hébergeur utilisé place maintenant de la publicité déplaisante sur les sites.

Dans cet épisode 3, on complique un peu et je vous explique comment utiliser votre propre nom de domaine sans frais et sans publicité pour atteindre votre site en utilisant votre nom choisi plutôt que le nom que votre hébergeur gratuit vous force à utiliser !
Il est en effet plus sympa d’avoir un site avec une adresse (URL) http://mon_nom.be plutôt que http://nom_du_site.000webhostapp.com !

Un nom de domaine est un service fourni par un registrar, les hébergeurs web sont souvent également registrar mais pas toujours.
L’écrasante majorité des noms de domaine est payante (et parfois très chers) mais il existe quand même une poignée de registrar qui offrent des noms de domaine gratuits.
Il faut compter 10-12€ hors TVA par an pour des domaines comme .be, .fr, etc…
(Note: vous aurez compris que l’Internet est donc divisé en domaines)

Mais pourquoi donc avoir son nom sur Internet est si compliqué ?

Sur Internet, les différentes machines (ou serveurs) connectés ont chacune un numéro unique (adresse IP) qui n’est composé que de chiffres et pas de nom humainement compréhensible.

C’est un peu comme le téléphone, si vous ne connaissez pas le numéro à atteindre, vous devez utiliser un bottin où vous trouverez le numéro de téléphone correspondant au nom de la personne ou société à atteindre.

Pour Internet, c’est la même chose sauf que les bottins sont électroniques et accessibles sur des serveurs de noms (appelés DNS ou Domain Name Server) également connectés sur l’Internet.

Quand vous connectez votre PC sur internet, celui-ci reçoit son numéro unique (adresse IP) et au moins 1 numéro de DNS. Ces informations proviennent du fournisseur d’accès Internet via sa box (câble ou WIFI) ou via la 3G/4G pour les Smartphones et tablettes.

Quand vous voulez aller par exemple sur https://ecollart.xyz, soit vous tapez ce nom dans la barre d’adresse de votre navigateur, soit vous cliquez sur le lien, ce qui transfère ce nom à votre navigateur.

Votre navigateur ne sachant pas à quel adresse IP (numéro) correspond ce nom demande donc au serveur de noms de la lui donner (requête DNS).
Un fois cette adresse IP obtenue, votre navigateur sait où il doit aller chercher la page web à afficher !

J’ai évidemment fort simplifié l’explication ici mais vous comprenez maintenant pourquoi il faut s’adresser à un registrar pour acheter ou réserver un nom de domaine. Ce sont les registrar qui gèrent les serveurs de noms (DNS). Ces registrar ont en effet acheté (hééé oui) toute une gamme de numéros qu’il peuvent associer à des noms de domaine dans leurs DNS !

Vous suivez toujours ?
Pour les geeks qui veulent en savoir plus, un bon point de départ est https://fr.wikipedia.org/wiki/Nom_de_domaine

Un nom de domaine est plus ou moins cher suivant son type ou TLD (le TLD est le .com dans l’URL http://www.google.com) qui est plus ou moins demandé…
La première année est presque toujours moins chère que les suivantes et il faut savoir que les prix affichés par un registrar n’inclut jamais la TVA de 21%…
Chaque pays s’est vu attribué un TLD et certains ne sachant pas trop que faire avec ça permettent la délivrance de noms de domaine gratuits comme le Tokelau (îles de Nouvelle-Zélande, TLD = .tk) ou le Gabon (TLD = .ga)pour ne citer que les deux plus connus. Le choix du TLD implique donc d’accepter de faire partie du “patrimoine Internet” de ces pays dont il peut être utile de vérifier la situation politique suivant vos critères avant de faire votre choix.

On trouve des noms de domaine gratuits chez Azote (français) ou Freenom (anglais) ou Cu.cc (anglais) ! Vous n’aurez qu’un choix limité de TLD mais vous pourrez utiliser le nom que vous voudrez pour autant qu’il soit libre car un nom de domaine doit évidemment être unique sur l’Internet.

Le tableau ci-dessous liste 3 registrar fournissant des noms de domaine gratuits et leurs TLDs:

Freenom    http://www.dot.tk/fr/index.html    En anglais

.tk  –  Tokelau (Nouvelle-Zélande)
.ml  –  Mali
.ga  –  Gabon
.cf  –  République Centrafricaine
.gq  –  Guinée Équatoriale

Azote    http://www.azote.org/    En français

.asso.st  –  Sao Tomé-et-Principe (réservé aux associations)
.fr.cr  –  Costa Rica
.fr.nf  –  Norfolk Island (Australie)
.ze.cx  –  Christmas Island (Australie)
.infos.st  –  Sao Tomé-et-Principe

 

Freenom est le seul qui fournit des noms de domaine courts (vrai TLD) plus facilement mémorisables mais le site est en anglais et la gestion future du nom de domaine sera compliquée si vous ne connaissez pas l’anglais.

Azote.org est en français mais vous délivre un nom de domaine gratuit qui n’est pas un TLD simple et qui, du coup, n’est pas toujours accepté par les hébergeurs Web (mais c’est ok avec 000webhost pour l’usage fait ici).

Idem pour Cu.cc qui est aussi en anglais.

Je vous propose donc de tester Azote:

1. Rendez-vous sur http://www.azote.org/enregistrer-nom-de-domaine.html
2. Entrez le nom souhaité (ex: tchiniss), puis cliquez sur “Vérifier
3. Cliquez sur “Enregistrer” pour le domaine souhaité
4. Entrez une adresse mail valide
5. Fournissez un mot de passe qui servira à la gestion de votre nom de domaine
6. Comme Titre, entrez le nom de votre site
7. Fournissez une courte description
8. Donnez éventuellement quelques mots-clés
9. Choisissez “Redirection par cadre” comme type de domaine
10. Entrez l’URL de votre site (ex: http://monsite.000webhostapp.com)
11. Enfin, cliquez sur “Enregistrer le nom de domaine

Vous allez rapidement recevoir un premier mail vous informant que votre nom de domaine a bien été enregistré mais votre nom de domaine est aussi soumis à validation par un administrateur de Azote et vous recevrez un deuxième mail endéans les 72 heures maxi qui confirmera la validation ou pas.
Ce n’est qu’à partir de ce moment que vous pourrez utiliser votre propre nom de domaine:
Ex:  http://tchiniss.fr.nf au lieu de http://tchiniss.000webhostapp.com (en fait, les 2 URLs reste utilisables)

Voilà ! Vous savez comment utiliser un nom de domaine !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

Mis à jour le 22 février 2018 – J’ai retiré cu.cc considéré comme malware; les sites ne sont plus accessibles…

image_pdfPDFimage_printImprimer

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *