Correspondance à mon pauvre banquier !

Bonsoir le Monde !

correspondance envoyée à mon banquier après avoir reçu une nouvelle annonce de baisse des taux du carnet d’épargne !
Je ne dis pas que c’est de sa faute mais est-ce de la mienne ?

Bonjour,

je constate tristement que nos banques, pas seulement chez vous, ne jouent plus leur rôle pour les gens ne disposant pas déjà de beaucoup d’argent (un peu d’argent n’étant plus assez) !
Je n’ai ni les moyens ni l’age de pouvoir profiter de vos prêts à taux bas.

Je perds donc mon argent en le gardant en banque, notamment chez vous, puisque les intérêts possibles sont de très loin inférieurs à l’inflation (estimée à 1.5% en 2016).

J’estime qu’on est très proche de la vente forcée si pas du vol puisqu’on doit payer pour des services non nécessaires mais légalement obligatoires (qu’on ne payait pas auparavant) et que les banques disposent quand même de notre argent ne serait-ce qu’une partie du mois pour le compte courant et en permanence pour les carnets d’épargne…
J’espère que vous allez nous changer cela rapidement faute de quoi je ne vois pas très bien à quoi vous servez encore …

Je vais commencer à militer contre la disparition de l’argent cash mais aussi contre l’obligation de disposer d’un compte bancaire pour le versement du salaire, compte qui coûte facilement 30€ par an… Ni l’Europe ni la mondialisation n’a l’air de fonctionner ! J’espère que je serai mort avant de voir guerre et/ou guerre civile qui est en train de se profiler dans nos pays déclinants où, sauf à de rares exceptions près, il n’est plus possible de s’enrichir par le travail ou par des moyens légaux et honnêtes…
Revenons à une société à taille humaine et gestion plus locale où on a une chance de comprendre les mécanismes…

Pour qu’un système fonctionne, il faut que chacun y trouve un intérêt, financier ou autre !

Bien à vous,

Eric Collart

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

image_pdfPDFimage_printImprimer