L’Internet des Objets, Kesako ?

Bonsoir le Monde !

Les objets ont leur Internet à eux ?
Ben non hein m’fi ! Quoique …

L’Internet des Objets représente les objets connectés à l’Internet (directement ou pas), le même Internet que celui que vous utilisez ainsi que votre réseau domestique (câblé ou WIFI) !
Il s’agit de tous ces brols soi-disant intelligents qui sont “connectés” ! Surtout ceux sans fil !
Frigo, machine à laver, voitures, webcams, imprimantes, smartphones, thermostats, lampes, chauffages, appareils domotiques en tout genre, smart-TV et tout et tout !
Vous avez sans doute déjà vu le sigle IoT qui signifie “Internet of Things” et qui se traduit en français par “Internet des Objets” !

L'Internet des Objets

Pour assurer le succès de ces machins qui communiquent aussi de plus en plus souvent entre eux, il fallait qu’ils soient bon marché et très faciles à utiliser !
On a tellement bien fait ça que le marché est en pleine expansion pour ne pas dire explosion (on prévoit du câblage domotique dans les nouvelles maisons et/ou l’usage d’interrupteurs sans fil) mais on a oublié un truc… la sécurité !!!!

Ce n’est pas la première fois (cf WIFI, routeurs, Windows et consorts) mais là on atteint des sommets d’inconscience (ou d’incompétence des constructeurs) !
Un complotiste dirait “je parie que c’est voulu” !
Toutes les communications en clair (y compris le stockage du mot de passe WIFI), aucune ou très peu de protection de base (même mot de passe par défaut pour tous les appareils d’un même fabricant), micrologiciel (ou micro code ou firmware) hyper-simplifié et plein de bugs jamais corrigés (la mise à jour n’est même souvent pas prévue).

Les techniques de chiffrement existent mais sont lourdes à implémenter dans une ampoule LED télécommandée par exemple. De plus, il existe une myriade de méthodes de cryptage (ou chiffrement) plus ou moins résistant aux techniques d’attaque et les clés qui servent à ce chiffrement protecteur doivent pouvoir être renouvelées (c’est comme pour un mot de passe).

Une autre notion est beaucoup trop souvent ignorée par ces gadgets, c’est la protection de la vie privée ! Les constructeurs profitent de la connexion à l’Internet pour faire envoyer tout un tas de données dont vous n’avez que faire ni la moindre idée de ce qu’elles contiennent vers la maison mère ou autre(s) sans vous demander votre avis; on justifie ça en disant que c’est pour améliorer les produits … (ici je voulais initialement écrire “mon c.. c’est du boudin” mais je me suis retenu…)
Je ne suis pas certains que les constructeurs le fassent vraiment car il faut un investissement très important pour traiter toutes ces informations (Big Data) provenant de ces gadgets bon marché et la preuve en est que le nombre de firmes déployant de l’intelligence artificielle permettant d’analyser ce Big Data est en diminution depuis 3 années consécutives.

IoT

Comme d’hab, le législateur est et sera toujours 3 guerres en retard et les millions d’assistés que nous sommes au niveau informatique sont bien incapables de savoir comment rendre ça correctement sécurisé ! Par contre les quelques centaines ou milliers de hackers sont des pros et/ou des passionnés et travaillent depuis plusieurs années en réseau … ben oui, via l’Internet…
L’Europe a au moins tenté d’imposer le GDPR/RGPD qui force à demander notre autorisation chaque fois qu’il y a stockage et/ou transmission de données mais ça sert juste à nous faire prendre conscience de partout où ça se passe mais ne change rien puisque si on dit “non”, le brol ne marche plus ! En plus, c’est emm…nnuyant au possible !
Une autre tentative est d’obliger les constructeurs à assurer une garantie de 2 ans sur tout matériel électronique même très bon marché; cette contrainte fait qu’on jette moins vite un appareil (car il tombe moins vite en panne) et qu’il y a donc aussi moins de risque de piratage de ces appareils “connectés” qui, je vous le rappelle, contiennent des tas d’info sur vous et sur votre réseau informatique à la maison !

Comment tu dis ? Tu t’en fous ?
Ben oui, on n’a en fait pas d’autre choix pour l’instant mais il faut être conscient que mettre sa domotique en mode vacances est une bonne indication de votre absence et je ne prend ici qu’un tout petit exemple que tout le monde comprendra ! Je vous rappelle que beaucoup de ces gadgets communiquent avec l’Internet pour plein de généralement bonnes raisons mais sans trop se soucier de la confidentialité de ces communications qui sont donc susceptibles d’être interceptées sans trop de difficulté.

Je ne veux pas vous foutre la trouille ici mais je voulais attirer votre attention sur cet aspect très peu mis en avant sauf en cas de piratage massif découvert par hasard et qu’on n’a pas réussi à étouffer et qu’on oublie aussi vite (sauf évidemment quand on est concerné) !
Je vous rappelle qu’il y a beaucoup d’argent en jeu ici et en partie le vôtre !

Le risque zéro n’existe bien évidemment pas et le seul appareil informatique sécurisé, c’est celui qu’on n’allume pas !

Mais c’est qu’il nous titille la parano le P’ti Fouineu ! Salopiaud va !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

PS1: kesako est la forme anglaise d’un mot bien français, quèsaco, signifiant “qu’est-ce que c’est ?” (regardez donc au dico et vous verrez que je ne raconte pas que des bêtises) !
PS2: mon correcteur orthographique veut remplacer “quèsaco” par “cosaque” – En avant pour le quèsatchok ! Comment ça kekseksa ? N’importe quoi, bien sûr !

 

 

Big data ? Kesako ?

Bonsoir le Monde !

Big Data, voilà un terme qu’on entend de plus en plus mais qu’est-ce que ce machin-là ?

Ben en fait, c’est tout simple: c’est une quantité monstrueuse d’informations sous forme électronique !
Voyez sur Wikipédia ou sur le site lebigdata.fr ou en images pour voir si vous comprenez mieux !

On en parle beaucoup parce que le soucis est de conserver ces monstrueuses quantités d’information mais aussi d’en faire quelque chose “d’utile” !

Pourquoi faut-il en faire quelque chose ? Là aussi la réponse est toute simple: parce que conserver tout ça coûte très cher et qu’il faut donc absolument que ça serve à quelque chose !
(ça tombe bien, c’est là-dedans que je travaille depuis peu => salaire assuré ! Yessssss ! Scusez, j’fais mon égoïste…)

Pour en faire quelque chose, on utilise un autre terme à la mode: Intelligence Artificielle !
Là, les gugusses qui ont inventé ça sont un tantinet prétentieux parce qu’il s’agit plutôt d’analyse massive de données où on essaye de faire ressortir des réponses à des questions précises !

Alors, c’est ici qu’on trouve à boire et à manger et je ne parle pas de pizza ni de bonne bière !

Fesse de Bouc, Gougueule, CèlàMaZone, (Mi)Kro$oft et Apfelstrudel font un maximum pour vendre tout ce qu’il peuvent, à vous via les pubs ciblées ou à des vendeurs de toutes sortes et trop souvent au mépris du respect de votre vie privée ! Caca le Big Data !

Ailleurs, on essaye de faire rouler des véhicules sans conducteur sans que ça soit dangereux pour les autres. Ici, je ne suis pas certain qu’on y arrive de sitôt pour la simple raison que “les autres” ne sont pas des robots et qu’ils font des conneries très humaines (ex: traverser sans regarder ou griller un feu rouge) !

Ailleurs encore on essaye de découvrir d’autres planètes lointaines via des anomalies détectées dans la monstrueuse quantité d’information émises par tous nos satellites et autres objets volants pas toujours bien identifiés !

Je pourrais vous lister ici des milliers d’utilisations du Big Data et sa soi-disant Intelligence Artificielle (IA en français et AI en anglais) mais je vais prendre un exemple concret:

  1. J’ai une carte Carrefour (personne n’est parfait)
  2. Je fais parfois des achats chez Carrefour (encore une fois, personne n’est parfait et il y a un Carrefour près de chez moi)
  3. Il m’arrive de ne pas oublier de montrer ma carte “de fidélité” pour la faire scanner à la caisse (si si je vous assure, j’ai même une appli smartphone pour ça afin de na pas me promener avec 2 Kgs de cartes en plastique partout où je fais mes courses)
  4. Carrefour sait donc très bien ce que j’achète et à quelle fréquence via l’analyse du Big Data généré par toutes les caisses de tous les Carrefour du monde ! Mais non, je ne vais pas dans tous les Carrefour du monde !
  5. Et bien, croyez-moi ou non, mais Carrefour m’envoie par la poste (si si ça existe encore) une enveloppe chaque mois qui contient des bons de réduction sur les produits que j’achète le plus !

Colruyt fait ça aussi mais essaye plutôt de vous vendre ce que vous n’achetez pas d’habitude mais que je ne sais qui ou quoi pense que vous pourriez acheter en plus de vos articles courant.

Vous voyez ? Différentes approches mais toutes utilisent le Big Data !

On a très vite le sentiment qu’on peut aussi utiliser le Big Data à des fins beaucoup moins gentilles et je pense que c’est comme pour les statistiques, on peut faire dire n’importe quoi à l’analyse du Big Data comme par exemple vous classer comme terroriste dangereux parce que vous vous êtes une fois (p’tet plus quand même) connecté à un site de musiques ou films pirate !
Au fait, soit dit en passant, le plus gros site pirate de tous les temps, c’est YouTube !
Comment vous dites ? Vous n’êtes jamais allé sur YouTube ! Je peux vous croire en faisant un TRÈS gros effort mais je pense que YouTube est déjà venu à vous sans que vous le sachiez via la visite d’autres sites et Li P’ti Fouineu ne fait pas exception ! Ceci dit, sur Li P’ti Fouineu, c’est vous qui choisissez de cliquer sur la vidéo, ailleurs elle démarre souvent toute seule !

Mais d’où viennent donc toutes ces données ?

J’ai déjà cité les caisses des supermarchés et les engins spatiaux mais il y a aussi les enregistrements de vos sessions Internet (tous les opérateurs font ça), les caméras de surveillance, les terminaux bancaires et de paiements (y inclus Les Zoomit, Doccle, itsme et autres couillonnades), Tax-on-web et j’en passe et des meilleures !

Mais ce qui fait exploser le marché du Big Data, c’est le nombre invraisemblablement grandissant d’objets qui se connectent à l’Internet via votre réseau WIFI ou câblé: les voitures connectées (vous saviez que toutes les nouvelles voitures actuelles sont équipées d’une e-SIM ?), les objets de domotique comme les lampes commandées à distance ou les thermostats intelligents, les frigos connectés, les Smart TV, les imprimantes sans fil qui savent maintenant commander les cartouches d’encre, les chasses et robinets intelligents, les baby-phones, les machines à laver récentes, les capteurs et gadgets de toutes sortes que vous commandez via votre Smartphone, etc … la liste est trèèèèèèèèèès longue !

Je compte sur vous pour ajouter ce que j’ai oublié via les commentaires !

Bref, comme tout ce que crée l’être humain, il y a moyen de voir le bon mais aussi le pire dans le Big Data et on sait que pour ce qui est du pire, les “puissants” de la planète sont malheureusement très forts !

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai envie d’écouter Miss Maggie de Renaud… (attention, c’est un clip YouTube)

Soyez curieux, cherchez à en savoir plus et vous faire votre propre idée mais ne faites pas aveuglément confiance à quoi que ce soit que vous trouverez sur Internet même au blog de Li P’ti Fouineu qui ne présente les choses que via mon prisme personnel qui est probablement différent du vôtre !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

Nouvelle appli PWA pour le blog !

Bonjour le Monde !

Vous connaissiez peut-être déjà mon appli Android et IOS pour accéder au blog Li P’ti Fouineu depuis vos Smartphones et tablettes ! Comment ça non ?
Cette appli reste toujours disponible.

Mais si vous aimez surfer sur les nouvelles technologies comme les PWA (ou Progressive Web Apps), voici une nouvelle appli Li P’ti Fouineu qu’il est possible d’utiliser sur Smartphones, tablettes ET desktop (PC) !

Cette appli est beaucoup plus facile à installer:

  • Sur Android et IOS, il suffit d’utiliser une version récente de Chrome, Firefox, Edge, Samsung Navigator ou Safari pour naviguer sur la page d’accueil du blog (https://ecollart.xyz) pour voir apparaître une demande d’installation de l’application. Une fois installée, vous trouverez une icône “Li P’ti Blog” sur votre écran d’accueil. Pas besoin de télécharger ni d’autoriser les sources inconnues pour l’installation…
  • Sur PC Windows, seul Google Chrome (version 70 et au-delà) permet cela pour l’instant. Il suffit également de naviguer vers la page d’accueil https://ecollart.xyz puis d’ouvrir le menu des réglages (les 3 points verticaux tout en haut à droite) et de cliquer sur “Installer Li P’ti Fouineu !” pour aussi retrouver l’icône de l’application sur le bureau et dans la section “Applications” du navigateur. La désinstallation se fait via la section “Applications” de Chrome.
  • Sur PC Mac, IOS 11.3 et Safari 11.1 et suivants supportent apparemment l’installation de ces applis PWA mais je ne sais pas tester cela pour pouvoir vous expliquer; appel à une bonne âme sur Mac !
  • Sur PC Linux (ex: Ubuntu 18.04), les navigateurs Chromium et Google Chrome permettent déjà l’installation des PWA mais vous trouverez l’icône dans les applis du navigateur, pas sur le bureau.

Firefox Windows et Linux permet de recevoir les notifications des PWA mais pas encore “l’installation”, Opera et d’autres semblent en retard mais “ça va viendre” comme dirait l’autre, ils n’ont pas le choix ! Li P’ti Fouineu n’enverra pas de notification pour l’instant car encore un peu complexe pour moi depuis un site WordPress.

Les applications PWA sont plus légères que des applications natives et j’ai déjà vu plus d’un article titrant “La fin des application stores” ce qui en dit long sur le futur des PWA !

Plein de sites ont déjà des applis PWA et non des moindres comme Twitter, Forbes, Air Berlin, Lancôme, AliExpress, Washington Post, WeGo, etc…

Et ne vous en faites pas, vous pouvez et pourrez toujours visiter mon blog via votre navigateur Internet préféré !

Bon surf à toutes et tous et … soyez curieux (mais prudents) !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

1 2 3 4 26