Les News de Janvier 2018 !

Bonsoir le Monde !

Au risque de me répéter, voici du n’importe quoi dans n’importe quel ordre !
(NB: après vérification, je ne me répète pas tant que ça et je commence à avoir une belle collection de phrases pour dire la même chose; à vérifier ici)

1. Tout d’abords, mes meilleurs vœux pour que cette année 2018 soit la plus chouette possible pour vous et votre entourage !

2. Les hébergements web sont à la hausse et pas un peu !!!!! À croire qu’ils sont indexés sur le Bitcoin !

Vous vous souvenez peut-être (comment ça, non ?) que, il y a un an, OVH à augmenté son hébergement de base de 1.99 à 2.99 €/mois => 50% d’augmentation !!!!!
Cela m’avait bien fait R Â Â Â Â Â L E R et suer quelques heures pour déménager le blog chez EvxOnline !

EvxOnline augmente maintenant son prix de 0.99 à 1.89 €/mois => quasi 100% d’augmentation !!! (heureusement, j’ai renouvelé avant, tranquille pour un an)
Malgré cela, il reste un des hébergeurs les moins chers du marché (entre 2.5 et 5 €/mois en moyenne)
Tout ça hors TVA hein, braves gens ! 21% !

Quand on voit des augmentations pareilles, on comprends que l’Internet pour tous est tout simplement en train de mourir !
Quand on voit la diminution vertigineuse des services gratuits sur Internet, ça pue la confirmation !
Je suggère qu’on ajoute les hébergements web au panier de la ménagère qui sert de référence pour l’index ! Vous imaginez un peu que les salaires soient augmentés de même ?
Jeunesse, pirates du téléchargement “ben quoi c’est normal”, préparez-vous à “raquer” d’une façon ou d’une autre tôt ou tard !!!!

Il reste encore quelques bastions gratuits qui résistent encore et toujours au fric envahisseur dont quelques-uns (une triste petite poignée) sont même sans publicité !
Mes articles (5 épisodes) vous apprenant comment publier vos sites web et blogs sur Internet n’utilisent que des services gratuits et sans publicité (excepté WordPress.com dans l’épisode 4) ! Voir https://ecollart.xyz/?s=gratos

3. Un nouveau venu fait comme Google Traduction mais en mieux !

Bon, évidemment il y a bien moins de langages pour l’instant: Français, Néerlandais, anglais, Allemand, Espagnol, Italien et Polonais. C’est déjà pas si mal, non ?

Qu’est-ce qui dit le cancre du fond, là ? Tant qu’il n’y a pas le Verlan et le SMS (dico et Wikipédia), on s’en fout ? Heuuu, OK ! Le Morse aussi peut-être ?
Comment tu dis au 2e rang ? j’ai pas donné le lien ? Ben si on s’en fout, on n’a pas besoin du lien…

Bon, allez, j’arrête le remplissage, c’est sur http://www.deepl.com !

4. Concert de musique traditionnelle chinoise

C’est le 27 janvier 2018 à 20 heures à l’Académie de Jodoigne, Place Dr. Édouard Lodewijckx, 19
5€ de participation; info au 0496 894 997.

Les deux musiciens Taïwanais joueront du pipa, du sheng, du erhu et du guzheng.

Lu dans Chouette Mag zone 2 n° 172 (janvier 2018)

5. Numériser vos Super 8

Cette opération fastidieuse pouvait coûter très cher si vous n’aviez plus de projecteur car le peu d’appareils capables de faire ça coûtaient 1500€ au bas mot.
Depuis peu, c’est juste cher (quel progrès) ! Un nouveau petit appareil qui ne coûte “que” 500€ est disponible (on peut le trouver à 400) !
Soyez encore un peu patient et on en trouvera à 100€ (la vraie valeur devant être autour de 30€).

Tapez “Numériser Super 8” dans un moteur de recherche quelconque (qui a dit Google ?) et vous tomberez dessus…

Notez que pour ce prix (400€), une société basée à Lummen peut vous numériser 65 bobines de 7.5cm de diamètre ( Digidat )

Le moins cher, c’est de filmer une projection chez vous mais il faut un projecteur Super 8 (qui fonctionne 🙂 ), un pied photo, un appareil photo ou camera capable de filmer plus d’une minute (une bobine de 7.5cm fait 4 minutes) et une assistance silencieuse (pas avec un F16 qui passe…) !

??? Quelqu’un sait ce que fait cette info ici ? C’est un coup du marchand de vaseline ?

6. Remplacer un rétroviseur coûte 500€ chez KIA

Même pour la petite Piccanto (11.000€ neuve avec full options) ! Et tout ça parce que le rétroviseur est électrique, chauffant, rabattable, contient un feu clignotant et … a la même couleur que la carrosserie !!!! Je précise aussi que je l’ai changé moi-même, pas de frais de main-d’œuvre dans ce prix…

Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! (Comment ça, t’as pas compris ? Tais-toi Averell !)

Quoi ? Votre rétroviseur est aussi comme ça ? Bon ben je peux vous faire un prix d’ami sur la vaseline si vous me prenez le format familial …

ATTENTION: les assurances ne couvrent généralement pas les dégâts de vandalisme mais le vol est couvert – bon à savoir !
Et à ce prix, on comprend mieux pourquoi ça se vole… Comment ça c’est parce que le vandalisme n’est pas couvert ? Je n’ai pas dis ça, moi !
Vous connaissez l’histoire du type qui démonte son rétro, le revend pour aller en vacances, puis déclare le vol à l’assurance ? Combien je vous mets de tubes de vaseline ?

KIA et autres : V o l e u r s ! Il parait que d’autres marques font encore mieux ! Ça m’intéresse, j’ai bien envie de faire un hit-parade des voleurs !
Le même rétro mais noir se trouve pour 100€ sur Internet (et encore, j’ai pas trop creusé) mais attention, prévoyez un ou deux essais ratés si vous n’êtes pas spécialiste car les descriptions semblent faites pour se (vous) tromper … On peut se faire rembourser, mais ils essaient toujours de freiner des 4 fers en espérant que vous vous découragiez. Bref, faut pas être pressé …
Le principe est ici le même que les cartouches d’imprimante mais les montants sont légèrement différents, on est bien d’accord !

Mais que fait Mc Gyver ? Je comprends qu’on gagne sa vie mais pas au détriment de la vie des autres, bordel et @#!*% !

7. Peut-on pirater un abribus ?

Voilà une question qui fait sourire mais il semble que oui en tout cas à Paris où certains abribus ont une prise USB accessible de l’extérieur. Rechargement batterie gratuit, déjà !
On a peut-être les même dans nos villes ! Faites-moi part de vos découvertes !

Je me suis tellement marré à la lecture de cet article (sphère Pirate Mag) que je ne résiste pas à en parler ici !

http://www.hackervoici.com/850_J_ai_pirate_un_Abribus_en_USB_.html

8. Nouvelle citation sur le site

De temps en temps, j’ajoute une nouvelle phrase amusante entendue dans mon entourage (mais pas que) sur le site…

Vous pouvez les lire une à la fois et savoir qui l’a dite chaque fois que vous allez sur la page d’accueil du blog dans une petit coin intitulé “La phrase qui tue” en haut à droite (dans ce qu’on appelle la sidebar pour les geeks)… Elle changera aussi de façon aléatoire si vous rafraichissez la page dans votre navigateur (appuyez sur la touche F5).

Si vous en avez d’autres (des phrases, pas des touches F5), envoyez-les moi et elles seront peut-être élues pour le fun et la célébrité mondiale (rien que ça) !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

 

 

Créez Votre Site Web Fastoche et Gratos – Épisode 4

Bonjour le Monde !

Dans l’épisode 1, je vous ai montré comme il est facile de créer un petit site perso tout-à-fait gratuitement avec Mobirise.

Dans l’épisode 2bis, je vous ai expliqué comment publier votre site perso sur Internet en utilisant les services d’un hébergeur de site web gratuit et sans publicité.

Dans l’épisode 3, je vous ai expliqué comment obtenir et utiliser un nom de domaine gratuit et sans publicité.

Dans cet épisode 4, je vous explique comment créer gratuitement un blog WordPress sur WordPress .com. Le plan gratuit implique malheureusement d’avoir de la publicité sur son blog mais c’est une bonne première expérience avec WordPress.

J’ai créé mon premier blog WordPress en 1 heure après avoir suivi une conférence du kot à projet Louvain Li Nux en 2010 ! Ce blog est toujours visible sur http://ecollart.wordpress.com et est toujours actif mais plus indexé par les moteurs de recherche. C’est juste pour le fun !

La première chose à faire est de réfléchir au nom de votre blog, il doit être court, un seul mot serait l’idéal, pour être facile à retenir et court à taper au clavier mais aussi assez original pour être unique sur WordPress.com et si en plus il veut dire quelque chose, c’est encore mieux …
Comme exemple, je vais créer un blog qui s’appellera Tchiniss qui est un mot wallon pour dire “brol” ou “choses sans grande importance”

Créez votre blog :

  • Rendez-vous sur http://wordpress.com
  • Cliquez sur Commencer
  • Choisissez Créer un blog
  • Tapez le nom de votre blog ; exemple Tchiniss
  • Choisissez la proposition gratuite ; exemple: tchiniss.wordpress.com
    Retenez bien ce nom car c’est l’adresse de votre futur blog sur Internet !
  •     Sélectionnez Commencer avec Gratuit
  •     Créez votre compte WordPress :
    • Fournissez une adresse mail valide
    • Entrez un nom d’utilisateur (évitez admin ou similaire)
    • Inventez un mot de passe pas trop simple mais que vous n’oublierez pas
    • Et cliquez sur Continuer

Votre blog est déjà créé !

Vous allez recevoir un mail de confirmation de votre inscription, ouvrez donc votre messagerie électronique et le message reçu et cliquez sur Cliquez ici pour Confirmer maintenant

Vous recevrez aussi un second mail avec plein d’informations utiles pour apprendre et démarrer avec WordPress.

Premiers pas, configurez votre blog :

  • Sur la page http://wordpress.com, connectez-vous en cliquant sur Se Connecter en haut à droite (si pas déjà connecté) :
    • Entrez votre nom d’utilisateur
    • Entrez votre mot de passe correspondant
  • Lisez les instructions d’aide qui s’affichent puis cliquez Suivant
  • À la fin de l’aide, cliquez sur Compris
  • Le premier article de votre blog, généré automatiquement, s’affiche. Il contient des explications utiles, n’effacez pas cet article de suite…
  • Cliquez plutôt sur Ecrire en haut à droite pour écrire votre propre article
  • L’éditeur s’ouvre et une aide contextuelle vous guide pour l’écriture de votre premier article
  • Une fois satisfait(e), cliquez sur Publier en haut à droite
  • Choisissez éventuellement vos options puis cliquez à nouveau sur Publier en haut à droite
  • Votre article est maintenant publié !
  • Cliquer sur Fermer en haut à gauche pour revenir dans l’administration du blog
  • Explorez les menus pour avoir une idée des possibilités
  • Cliquez sur Personnaliser pour le thème, passage obligé car c’est ici que l’on peut, entr’autres, changer le titre du site pour bien avoir votre titre (ex: Tchiniss) plutôt que “Titre du site” !
    N’hésitez pas à changer de thème pour habiller votre blog selon vos goûts, c’est sans risque…
  • Cliquez sur Publier pour appliquer vos modifications
  • Quand vous avez terminé, déconnectez-vous en cliquant sur l’icône juste à droite du bouton “Ecrire” en haut à droite puis sur Déconnexion

Visitez donc votre blog comme simple visiteur en tapant l’adresse du blog dans votre navigateur Internet (browser) préféré; exemple http://tchiniss.wordpress.com

Une fois satisfait(e) de votre œuvre, envoyez l’adresse de votre blog à vos amis (et à moi) pour que tous puissent en prendre connaissance …

Votre blog sera indexé par les moteurs de recherche après quelques jours et il sera donc plus facile à trouver via Google et autres surtout si votre nom de site est très original…

Relisez le mail de démarrage reçu de WordPress.com, bon apprentissage et bon blog ! À vous la publication vers le monde entier !

WordPress vous enverra un 3e mail pour vanter ses solutions payantes mais démarrez avec la formule gratuite, vous changerez éventuellement plus tard si vous le souhaitez.

Sachez qu’il existe une appli WordPress pour Smartphone et PC/Mac qui permet d’écrire des articles plus facilement et d’administrer votre blog pour les actions simple.

Dans la lignée de ces 4 épisodes, une étape suivante serait d’avoir votre propre blog WordPress hébergé sur votre propre hébergement web avec votre propre nom de domaine et aller plus loin avec un WordPress 100% sous votre contrôle.
Ce sera peut-être le sujet d’un futur épisode 5 mais ce n’est plus si fastoche, donc on verra si il y a de la demande …

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

Créez Votre Site Web Fastoche et Gratos – Épisode 3

Bonsoir le Monde !

Dans l’épisode 1, je vous ai montré comme il est facile de créer un petit site perso tout-à-fait gratuitement avec Mobirise.

Dans l’épisode 2bis, je vous ai expliqué comment publier votre site perso sur Internet en utilisant les services d’un hébergeur de site web gratuit et sans publicité.
L’épisode 2 explique la même chose mais l’hébergeur utilisé place maintenant de la publicité déplaisante sur les sites.

Dans cet épisode 3, on complique un peu et je vous explique comment utiliser votre propre nom de domaine sans frais et sans publicité pour atteindre votre site en utilisant votre nom choisi plutôt que le nom que votre hébergeur gratuit vous force à utiliser !
Il est en effet plus sympa d’avoir un site avec une adresse (URL) http://mon_nom.be plutôt que http://nom_du_site.000webhostapp.com !

Un nom de domaine est un service fourni par un registrar, les hébergeurs web sont souvent également registrar mais pas toujours.
L’écrasante majorité des noms de domaine est payante (et parfois très chers) mais il existe quand même une poignée de registrar qui offrent des noms de domaine gratuits.
Il faut compter 10-12€ hors TVA par an pour des domaines comme .be, .fr, etc…
(Note: vous aurez compris que l’Internet est donc divisé en domaines)

Mais pourquoi donc avoir son nom sur Internet est si compliqué ?

Sur Internet, les différentes machines (ou serveurs) connectés ont chacune un numéro unique (adresse IP) qui n’est composé que de chiffres et pas de nom humainement compréhensible.

C’est un peu comme le téléphone, si vous ne connaissez pas le numéro à atteindre, vous devez utiliser un bottin où vous trouverez le numéro de téléphone correspondant au nom de la personne ou société à atteindre.

Pour Internet, c’est la même chose sauf que les bottins sont électroniques et accessibles sur des serveurs de noms (appelés DNS ou Domain Name Server) également connectés sur l’Internet.

Quand vous connectez votre PC sur internet, celui-ci reçoit son numéro unique (adresse IP) et au moins 1 numéro de DNS. Ces informations proviennent du fournisseur d’accès Internet via sa box (câble ou WIFI) ou via la 3G/4G pour les Smartphones et tablettes.

Quand vous voulez aller par exemple sur https://ecollart.xyz, soit vous tapez ce nom dans la barre d’adresse de votre navigateur, soit vous cliquez sur le lien, ce qui transfère ce nom à votre navigateur.

Votre navigateur ne sachant pas à quel adresse IP (numéro) correspond ce nom demande donc au serveur de noms de la lui donner (requête DNS).
Un fois cette adresse IP obtenue, votre navigateur sait où il doit aller chercher la page web à afficher !

J’ai évidemment fort simplifié l’explication ici mais vous comprenez maintenant pourquoi il faut s’adresser à un registrar pour acheter ou réserver un nom de domaine. Ce sont les registrar qui gèrent les serveurs de noms (DNS). Ces registrar ont en effet acheté (hééé oui) toute une gamme de numéros qu’il peuvent associer à des noms de domaine dans leurs DNS !

Vous suivez toujours ?
Pour les geeks qui veulent en savoir plus, un bon point de départ est https://fr.wikipedia.org/wiki/Nom_de_domaine

Un nom de domaine est plus ou moins cher suivant son type ou TLD (le TLD est le .com dans l’URL http://www.google.com) qui est plus ou moins demandé…
La première année est presque toujours moins chère que les suivantes et il faut savoir que les prix affichés par un registrar n’inclut jamais la TVA de 21%…
Chaque pays s’est vu attribué un TLD et certains ne sachant pas trop que faire avec ça permettent la délivrance de noms de domaine gratuits comme le Tokelau (îles de Nouvelle-Zélande, TLD = .tk) ou le Gabon (TLD = .ga)pour ne citer que les deux plus connus. Le choix du TLD implique donc d’accepter de faire partie du “patrimoine Internet” de ces pays dont il peut être utile de vérifier la situation politique suivant vos critères avant de faire votre choix.

On trouve des noms de domaine gratuits chez Azote (français) ou Freenom (anglais) ou Cu.cc (anglais) ! Vous n’aurez qu’un choix limité de TLD mais vous pourrez utiliser le nom que vous voudrez pour autant qu’il soit libre car un nom de domaine doit évidemment être unique sur l’Internet.

Le tableau ci-dessous liste 3 registrar fournissant des noms de domaine gratuits et leurs TLDs:

Freenom    http://www.dot.tk/fr/index.html    En anglais

.tk  –  Tokelau (Nouvelle-Zélande)
.ml  –  Mali
.ga  –  Gabon
.cf  –  République Centrafricaine
.gq  –  Guinée Équatoriale

Azote    http://www.azote.org/    En français

.asso.st  –  Sao Tomé-et-Principe (réservé aux associations)
.fr.cr  –  Costa Rica
.fr.nf  –  Norfolk Island (Australie)
.ze.cx  –  Christmas Island (Australie)
.infos.st  –  Sao Tomé-et-Principe

 

Freenom est le seul qui fournit des noms de domaine courts (vrai TLD) plus facilement mémorisables mais le site est en anglais et la gestion future du nom de domaine sera compliquée si vous ne connaissez pas l’anglais.

Azote.org est en français mais vous délivre un nom de domaine gratuit qui n’est pas un TLD simple et qui, du coup, n’est pas toujours accepté par les hébergeurs Web (mais c’est ok avec 000webhost pour l’usage fait ici).

Idem pour Cu.cc qui est aussi en anglais.

Je vous propose donc de tester Azote:

1. Rendez-vous sur http://www.azote.org/enregistrer-nom-de-domaine.html
2. Entrez le nom souhaité (ex: tchiniss), puis cliquez sur “Vérifier
3. Cliquez sur “Enregistrer” pour le domaine souhaité
4. Entrez une adresse mail valide
5. Fournissez un mot de passe qui servira à la gestion de votre nom de domaine
6. Comme Titre, entrez le nom de votre site
7. Fournissez une courte description
8. Donnez éventuellement quelques mots-clés
9. Choisissez “Redirection par cadre” comme type de domaine
10. Entrez l’URL de votre site (ex: http://monsite.000webhostapp.com)
11. Enfin, cliquez sur “Enregistrer le nom de domaine

Vous allez rapidement recevoir un premier mail vous informant que votre nom de domaine a bien été enregistré mais votre nom de domaine est aussi soumis à validation par un administrateur de Azote et vous recevrez un deuxième mail endéans les 72 heures maxi qui confirmera la validation ou pas.
Ce n’est qu’à partir de ce moment que vous pourrez utiliser votre propre nom de domaine:
Ex:  http://tchiniss.fr.nf au lieu de http://tchiniss.000webhostapp.com (en fait, les 2 URLs reste utilisables)

Voilà ! Vous savez comment utiliser un nom de domaine !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

Mis à jour le 22 février 2018 – J’ai retiré cu.cc considéré comme malware; les sites ne sont plus accessibles…

Créez Votre Site Internet Fastoche et Gratos – Épisode 2bis

Bonsoir le Monde !

Dans l’épisode 1 qui reste d’actualité, je vous ai montré comme il est facile de créer un petit site perso tout-à-fait gratuitement avec Mobirise. Suivez donc cet article pour créer votre site web. Ce site est créé sur votre PC ou Mac et n’est donc pas encore visible par tout le monde; pour ce faire il faut publier ce site sur Internet et cet article-ci (l’épisode 2bis) vous explique comment faire !

Dans l’épisode 2, j’utilisais Hébergratuit comme hébergeur web gratuit mais ils ont commencé à mettre des publicités déplaisantes. N’utilisez donc plus Hébergratuit.

Le but de cette série d’articles étant de vous permettre de publier un site web sur Internet gratuitement et sans publicité, je recommence donc avec l’épisode 2bis !

Pour rendre votre site visible sur Internet, il vous faut souscrire un service d’hébergement de site web chez un hébergeur.
Très peu d’hébergeurs offrent un hébergement gratuit et sans publicité à afficher sur votre site mais il y en a et c’est exactement ce qu’il vous faut pour débuter sans frais et faire vos premières expériences de webmaster. Vous aurez tout le loisir de passer à un hébergement plus complet mais payant plus tard si votre site devait grandir et/ou devenir célèbre !

Je vous propose cette fois de tester 000webhost qui est un service gratuit et sans publicité de l’hébergeur français Hostinger. Ce service offre 1 gigaoctet d’espace disque pour publier votre site et cela sans publicité à afficher sur votre site.
Il existe évidemment d’autres hébergeurs gratuit et sans publicité mais celui-ci est français et offre un bon service qui pourra évoluer au besoin.

Avant toute chose, réfléchissez bien au nom de votre site ! Il doit être court mais significatif, de préférence assez unique et pas générique comme “Mon site à moi” ou autre nom du même genre.
Le nom de mon site, “Tchiniss“, est unique et peut être utilisée facilement dans une adresse Internet. Dans le cas de 000webhost, ce nom sera aussi votre nom d’utilisateur.
Par exemple, sur 000webhost, mon site de test fait avec Mobirise est https://tchiniss.000webhostapp.com

Si cette adresse Internet (aussi appelée URL) ne vous plaît pas, vous pourrez la changer plus tard après avoir souscrit à un nom de domaine. J’expliquerai comment faire cela dans l’épisode 3 de cette série d’articles (oui, c’est vrai, j’avais déjà promis cela lors de l’épisode 2…)

Comment obtenir votre hébergement gratuit sur 000webhost ?

Rendez-vous sur le site https://fr.000webhost.com/ et:

1. Cliquez sur “Inscription gratuite!
2. Donnez un email valide qui servira à communiquer avec 000webhost
3. Inventez un mot de passe qui servira à vous connecter à l’interface d’administration de votre site. C’est de là que vous allez gérer/paramétrer votre site.
4. Fournissez enfin le nom de votre site et notez bien l’adresse complète qui apparaît en dessous; c’est la future adresse Internet de votre site web.
5. Cliquez sur “Obtenez l’hébergement gratuit
6. Répondez au Captcha de sécurité (choisir certaines images) qui sert à éliminer les inscriptions éventuellement faites par des robots…
7. Ne prêtez pas attention à la fenêtre “popup” en anglais qui s’affiche et fermez votre navigateur Internet.
8. Consultez votre messagerie où vous trouverez sous peu un mail de 000webhost intitulé “Veuillez confirmer votre adresse e-mail pour l’inscription sur 000webhost
9. Cliquez sur “Vérifier l’e-mail
10. La page de gestion de votre hébergement s’ouvre

Ne prêtez pas attention pour l’instant au bandeau écrit en anglais en haut de la page. Il vous indique que votre hébergement sera indisponible 1 heure par jour. Vous pourrez choisir le moment de cette indisponibilité dans les paramètres.

11. Cliquez sur Paramètres, puis Général
12. Faites défiler la page vers le bas pour afficher la section Détails du FTP
13. Notez bien le nom d’hôte et le nom d’utilisateur qui serviront pour paramétrer Mobirise pour publier votre site sur votre nouvel hébergement
14. Faites à nouveau défiler la page vers le bas jusqu’à la section Afficher l’image de marque 000webhost (ne modifiez pas les autres réglages)
15. Cliquez sur le bouton correspondant pour le mettre sur OFF (il passe du rouge au gris); ce réglage supprime le bandeau publicitaire qui se retrouverait sur votre site autrement.
16. Passez à la section suivante Website sleeping time frame
17. Réglez l’heure sur 04:00; Votre site sera ainsi indisponible 1 heure par jour de 4 à 5 heures du matin où cela ne gênera personne. Vous pouvez changer cette heure une seule fois par jour, si vous vous êtes trompé il faut revenir dans 24 heure (cette section est malheureusement écrite en anglais)

Voilà, votre hébergement est prêt à accueillir votre site web préparé avec Mobirise !

Comment publier votre site web sur votre hébergement avec Mobirise ?

18. Démarrez Mobirise => votre site devrait s’afficher
19. Cliquez sur « Publish » en haut à droite
20. Sélectionnez « FTP server » et cliquez sur « Edit » sur la même ligne
21. Dans le champ « Username », tapez le nom d’utilisateur que vous avez noté à l’étape 13 ci-dessus.
22. Dans le champ « Password », tapez le mot de passe correspondant à votre nom d’utilisateur (donné lors de l’inscription)
23. Dans le champ « Host », tapez le nom d’hôte que vous avez noté à l’étape 13 ci-dessus. Dans le cas de 000webhost, il s’agit de “files.000webhost.com” (le champ « Port » se remplit tout seul avec la valeur 21)
24. Cliquez sur « Close »
25. Dans le champ “[root folder]“, tapez “/public_html” (sans les guillemets)
26. Cliquez sur « Publish »
27. Une nouvelle petite fenêtre « Progress » s’ouvre et les fichiers de votre site sont copiés vers l’hébergement. Cela peut prendre un certain temps.
28. Si tout se passe bien, un message « The site is published successfully to ftp://blablabla » s’affiche.
29. Cliquez sur « OK » et fermez Mobirise,

Votre site est maintenant publié sur Internet !!!

30. Démarrez votre navigateur Internet préféré (Internet Explorer, Edge, Firefox, Google Chrome ou autre),
31. tapez l’adresse Internet de votre site dans la barre d’adresse suivi de la touche « Entrée » (ou Enter).
L’adresse est celle notée à l’étape 4 ci-dessus !
La vôtre devrait ressembler à https://nomdusite.000webhostapp.com
La mienne est par exemple: https://tchiniss.000webhostapp.com (site d’exemple)

Vous devriez maintenant voir votre site qui est maintenant visible par le monde entier !

Si jamais votre site ne s’affiche pas et que vous avez juste un écran qui vous dit “Hooray, your free website has been started!“, pensez à rafraîchir la page dans votre navigateur (en général il faut appuyer sur la touche F5 du clavier)

Envoyez l’adresse de votre site à tous vos amis (et à moi) et ils pourront ainsi voir votre magnifique site Internet également.

Ouf ! Cela à l’air compliqué à la lecture mais c’est parce que je vous ai détaillé toutes les étapes pas à pas !

Vous voilà devenu(e) webmaster !

Pour modifier votre site,  démarrez Mobirise sur votre PC/MAC et faites les changements souhaités.
ll faudra ensuite à nouveau cliquer sur « Publish » en haut à droite puis à nouveau sur « Publish » dans la petite fenêtre qui s’ouvre pour mettre votre hébergement à jour (le site sur Internet).

Et si par hasard vous n’en sortez pas, contactez-moi via un commentaire à cet article et je me ferai un plaisir de vous aider de mon mieux !

Allez ! Lancez-vous ! Même si c’est juste un essai et vous verrez que ce n’est pas si compliqué que cela !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

 

VPN gratuits ? Késako ?

Bonjour le Monde !

Le VPN ou Virtual Private Network (réseau privé virtuel) est utilisé par les sociétés pour permettre à leurs salariés de connecter leur PC de façon sûre et encryptée vers la maison-mère d’où qu’ils se trouvent en créant une espèce de tunnel ou tuyau de communication direct et protégé entre le PC et le serveur VPN.
On parle de tunnel VPN car la communication étant encryptée, aucun serveur intermédiaire ne sera capable de la traduire ni de la comprendre car n’ayant pas la clé de décryptage.
Le serveur VPN est dans ce cas situé dans l’enceinte de la société et permet d’atteindre l’intranet (réseau intérieur) de la société.

Un VPN pour un utilisateur privé à la maison permet:

  • d’apparaître sur l’Internet comme venant d’un autre pays que son pays d’origine
    • Ceci permet d’utiliser informations et programmes qui seraient bloqués dans le pays d’origine que ce soit pour de bonnes ou de mauvaise raisons
  • d’encrypter la communication entre votre PC et le serveur VPN (plus d’encryption après le serveur VPN)
    • Ceci permet de s’affranchir des risques de piratage/virus lors de l’utilisation de WIFI public peu sécurisés ou compromis.
      C’est l’utilisation la plus utile d’un VPN pour tout le monde
    • Ceci permet aussi de garder ses communications privées en limitant ce que votre fournisseur Internet et autres peut faire de vos données que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons.
      C’est la deuxième raison valable d’utiliser un VPN

Dans ce cas, le serveur VPN est situé quelque part sur Internet et n’est pas dédicacé à une société ou un réseau en particulier. C’est ce serveur qui fait vos requêtes à votre place.

On voit assez vite que le VPN vous rend un peu de liberté et de confidentialité sur Internet mais vous expose aussi plus facilement à des comportements illicites dans votre pays sans même parfois que vous ne le sachiez !

Exemple: Molotov TV est un programme français gratuit qui permet de recevoir plein de chaînes TV habituellement payantes mais n’est pas autorisé en Belgique.
L’utilisation d’un VPN vous permet d’utiliser Molotov TV comme si vous étiez connecté en France mais, ce faisant, vous vous exposez à de lourdes amendes si vous regardez des émissions n’ayant pas d’accord de droits avec la Belgique.
Netflix et ses séries disponibles seulement aux USA, même combat !
Télécharger des séries Netflix bloquées dans votre pays par le même principe est tout-à-fait illégal !
Le service VPN vous permet de faire cela mais c’est vous qui restez responsable de ce que vous faites…
Il faut évidemment que vous vous fassiez prendre mais, perso, je trouve que le jeu n’en vaut pas la chandelle….

Notez que si vous souhaitez simplement télécharger du contenu bloqué dans votre pays, vous pouvez aussi utiliser un fournisseur de Proxy gratuit.
Il s’agit d’un tout autre service que le VPN, Il n’y pas d’encryption dans ce cas et le trafic peut être facilement intercepté/analysé par votre fournisseur Internet ou autres.
Pas de protection non plus contre les points WIFI foireux avec ce système.

Pour utiliser un “tunnel” VPN, il vous faut donc un client VPN qui va se connecter au serveur VPN du fournisseur que vous choisirez.

VPN

Le client VPN est un programme installé sur votre PC, Smartphone ou tablette.
OpenVPN décrit ci-dessous est un client VPN.
Windows 10 inclut son propre client VPN (cliquer sur l’icône de notification en bas à droite de l’horloge, puis VPN)
Presque tous les fournisseurs de VPN offre un client VPN à télécharger qui facilite la configuration.
D’autres fournissent simplement les paramètres à utiliser et parfois aussi un fichier de configuration pour OpenVPN.

Windows 10 permet donc l’utilisation d’un VPN sans installer le moindre programme.
Comme Windows 10 est truffé de “spyware” (petits programmes espion) de Microsoft, je ne lui ferais pas confiance si vous utilisez votre VPN pour contourner des droits d’accès…
Pas de soucis si c’est juste pour encrypter vos communications.

OpenVPN est un très bon programme client VPN gratuit en Open Source et est, à mon sens, préférable au client VPN de Windows 10.
Si vous comptez faire du téléchargement “dédouané”, utilisez plutôt un PC Linux avec le même OpenVPN mais à vos risques et périls.
Certains services VPN fournissent directement un fichier de configuration pour OpenVPN rendant ainsi les choses plus faciles à configurer.
Pour les geeks, FreeLAN est un autre client gratuit en Open Source.

L’inconvénient d’utiliser un serveur VPN est que vous serez limité par les capacités de ce serveur, d’où les différentes formules que l’on trouve dans les offres gratuites: limité en GB par période, limité en nombre de connexions, limité en vitesse de surf,  clé d’encryptage plus ou moins forte, nombre limité de lieux de sortie sur Internet, limité en protocoles de communication utilisables, etc…

Sur l’Internet, on trouve des fournisseurs de serveurs VPN gratuits et bien entendu payants.

Petit tour d’horizon des services gratuits en Novembre 2017 (infos fournisseur):

Service

Limite

de Data

Limite de

connexions

Lieux

Type

de clé

Limite

protocoles

Config

OpenVPN

Pub

Client

Log

Limite de

vitesse

Note

TunnelBear

0.5/mois

5

20+

AES-256

Non

?

?

Win, Mac,

Android, IOS

Non

Non

+1GB if Tweet

WindScribe

10/mois

Non

11

?

?

Non

Non

Win, Mac,

Linux, Android,  IOS et +

Non

?

+5GB if Tweet

+1GB per friend

HIDEme

2/mois

1

3

?

Oui

?

Non

Win, Mac,

Android, IOS

Non

3Mb/s +

à renouveler tous les mois

SecurityKiss

0.3/jour

?

4

?

Oui

?

Non

Win, Mac,

Linux, Android,  IOS et +

Oui

Pas d’inscription nécessaire

VPNBOOK

Non

?

6

AES-256

AES-128

Oui

Oui

?

Non

?

?

En anglais

 

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

 

1 2 3 12