Flickr: 1 TB gratuit, c’est fini !

Bonsoir le Monde !

En Septembre 2013, je vous expliquais comment utiliser l’offre généreuse et gratuite de Flickr de 1 TB pour y sauvegarder vos photos !

Flickr appartenait alors à Yahoo! mais a été racheté depuis par SmugSmug qui, le 7 novembre 2018, annonce qu’il va supprimer cette offre  et limiter le nombre de photos sauvegardées à 1000 pour ces comptes gratuits.

Il ne sera plus possible d’ajouter de nouvelles photos dès le 8 janvier prochain et, à partir du 5 février, seules les dernières 1000 photos sauvées seront conservées sur les comptes gratuits.

Flickr conseille évidemment de passer à un compte Pro payant à 49,99€ par an qui “offre” un stockage illimité !!!! Même avec 30% de réduction pour la première année, ça fait cher le stockage quand on a choisi cette solution parce qu’elle était gratuite !!!!

De toute manière, l’outil de Flickr pour envoyer les photos sur ce compte était déjà devenu payant et il fallait utiliser PicBackMan ou autre pour sauver ses photos confortablement sans devoir passer par l’interface web limitée et pour rester dans le gratuit.

Les alternatives sont bien évidemment les services de Cloud (stockage de fichiers sur Internet) dont certaines offres gratuites peuvent remplacer Flickr pour ce qui est de garder un backup de ses photos en dehors de son PC pour les protéger en cas de panne !

Je pense par exemple à:

Si une sauvegarde de vos photos sur Internet ne vous dérange pas, cette façon de faire aide à conserver plusieurs copies de vos précieuses photos qui sont un peu la mémoire de votre vie. Demandez à ceux qui ont perdu leurs photos la peine que cela cause …

Faites attention à certaines offres qui ne permettent qu’un nombre limité d’upload par mois et/ou qui ont une durée de conservation limitée; ces offres ne conviennent donc pas pour un backup de vos photos.

Pour choisir le bon service, il faut connaître l’espace nécessaire pour stocker toutes vos photos; pour cela, sous Windows, vous pouvez faire:

  1. démarrer l’explorateur de fichiers
  2. faire un clic-droit sur “Images”
  3. cliquer sur “Propriétés”
  4. patienter un peu que Windows termine de calculer l’espace occupé
  5. noter la taille de l’espace disque occupé

Comme l’espace nécessaire au stockage d’une copie de vos photos est très souvent bien plus que ce qu’offrent les services de stockage sur Internet (Cloud), vous serez forcé de n’y sauvegarder que les plus importantes.

Une alternative à ce problème est d’utiliser un service tel AnyTrans (gratuit) ou PicBackMan dans lequel vous définissez plusieurs services de stockage et qui gère les mouvements de fichiers depuis une interface unique.
Ce système vous permet d’avoir plusieurs comptes de stockage Internet dont les capacités vont s’additionner afin d’atteindre l’espace nécessaire pour permettre le backup de vos photos. C’est un peu tordu mais faisable.

La dernière alternative à ce problème d’espace disponible est évidemment d’utiliser une formule payante et là, l’offre est beaucoup plus large ! Il est même possible d’obtenir 500GB ou 2TB d’espace à vie en ne payant qu’une seule fois (pCloud). À première vue le prix semble élevé mais si on réfléchit sur la durée, ça devient assez vite plus intéressant que les services payés mensuellement.
La plupart du temps 500GB devrait être suffisant pour un backup de vos photos mais pas si vous faites souvent des vidéos…

Comparons le prix du service Pro de Flickr et de l’offre à vie de pCloud sur une durée de 10 ans:

Flickr: 35 + (9 x 49.99) = 484.91€
pCloud: 350€ actuellement en promotion mais 950€ hors promotion pour 2TB ou 175€ (promotion actuelle) et 480€ (hors promotion) pour 500GB.

Bien sûr, je ne parle ici que de stocker des photos (ou autres fichiers) sur Internet mais d’autres solutions existent comme de faire des copies (ou backup) sur DVD gravé, clé USB, disque externe ou sur NAS mais c’est une autre histoire ! Chaque méthode ayant ses avantages et inconvénients pour ce qui est de la facilité, du coût et de la durée de vie de la sauvegarde.

Pour le backup sur disque externe, j’en ai déjà parlé sur https://ecollart.xyz/backup_simple_pour_pc_windows/
Pour le NAS, il s’agit en fait d’un ou plusieurs disques externes dans une boîte qui est connectée à votre box comme votre PC (c’est-à-dire sur votre réseau domestique, câblé ou WIFI) et donc accessible en permanence.

En bref, la fin de l’offre Flickr de 1TB rend la gestion des backups de vos photos un peu plus compliquée si on veut répondre à la règle d’or de protection de vos fichiers informatiques précieux: 3 copies à des endroits différents et si possible utilisant des technologies différentes.

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

Acronis anti-ransomware: alerte au phishing !

Bonjour le Monde !

Dans la brouette de news pour les geeks en juillet, j’ai parlé de de l’antivirus BitDefender Free et de Acronis Protection contre les Ransomwares (gratuit également).

J’ai installé les deux en juillet et n’ai eu aucun problème jusqu’à aujourd’hui où BitDefender a tout d’un coup généré des alertes au phishing à peu près toutes les 5 secondes !

Phishing

Les messages d’erreur étaient très incompréhensibles (comme trop souvent) mais parlaient des ports 6109 et 9110 qui sont utilisés par les programmes Acronis (StartPage est mon ami) !
=> désinstallation du programme Acronis et redémarrage du PC et les erreurs sont calmées !

Scan antivirus (BitDefender) et anti-rootkit (MalewareBytes) avec chacun ayant trouvé une saloperie => effacement des cochonneries et nouveau redémarrage du PC.
Nettoyage avec Ccleaner (dernière version) => 1.8GB de fichiers temporaires effacés et environs 750 erreurs corrigées dans la base de registre (je n’avais plus fais cela depuis pas mal de temps).

Vérification sur le site d’Acronis: il n’y a pas de nouvelle version du programme de protection anti-ransomware (ou pas encore) => je vais essayer de les informer du problème…

Bref, si vous avez aussi installé Acronis Protection contre les ransomwares sur un PC Windows, je vous conseille de le désinstaller par précaution !

Pour les geeks: lors d’un tel incident, il faut d’abord collecter les infos données par les alertes, puis il faut vérifier quels programmes utilisent les ports cités dans les alertes sur votre PC pour désinstaller ces programmes car ils présentent un faille de sécurité exploitée par le malware qui tente de faire du phishing à vos dépends.

Voici les alertes générées de BitDefender qui montrent ici que les ports 6109 et 9110 sont utilisés par le malware pour tenter de collecter certaines de vos infos personnelles (phishing); localhost signifie qu’il s’agit de ports utilisés sur votre PC:

Machine generated alternative text: Bitdefender ANTIVIRUS FREE EDITION Events Quarantine Exclusions Protection nov. 13 DELETE ALL Web Protection nov. 13 Phishing attempt localhost:6109/heartbeat EXCLUDE 14:01 Web Threat Blocked Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked nov. 13 Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked nov. 13 Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked nov. 13 Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked nov. 13 Phishing attempt Web Threat Blocked nov. 13

Machine generated alternative text: Bitdefender ANTIVIRUS FREE EDITION Events Quarantine Exclusions Web Threat Blocked Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked Phishing attempt localhost:6109/heartbeat Web Threat Blocked Protection nov. 13 nov. 13 nov. 13 nov. 13 nov. 13 DELETE ALL Web Protection nov. 13 14:01 Phishing attempt ut=5m&timestamp=O EXCLUDE Phishing attempt localhost:9110/api/apf/account?tim Web Threat Blocked nov. 13

Pour trouver le programme qui utilise ces ports et qui se fait exploiter par le malware voici trois manières de faire:

  • Démarrer une invite de commande en mode admin (clic droit sur le bouton Windows, bouton “Démarrer” avant) et taper netstat -ab et vérifier la liste pour les port cités dans l’alerte
  • Télécharger TCPview qui vous fait ça en mode graphique… => regarder quel programme utilise les ports cités dans l’alerte
  • Faire une recherche sur Internet pour “tcp port xxxx” en remplaçant “xxxx” par les numéros de ports cités dans l’alerte

J’ai utilisé la 3e méthode et le 2e article retourné par StartPage est la liste des ports à ouvrir dans un pare-feu pour les produits Acronis; dans cette liste, le port 6109 est utilisé par Acronis pour la protection active => Acronis utilise bien ce port 6109 => j’ai désinstallé Acronis et plus de problème => CQFD !

Trois remarques pour conclure:

  • Ne soyez pas parano ! Un programme de protection (ici BitDefender) peut prendre une activité normale pour un problème; on parle alors de faux-positifs ou fausse alerte. Comme on n’en sait encore rien, il faut d’abord réagir et stopper le problème, puis vérifier plus loin…
  • Restez vigilant ! Un programme de protection n’est pas une protection infaillible; ne faites pas une confiance aveugle à votre protection et restez vigilant !
  • Ré-évaluez régulièrement vos protections; la malhonnêteté sur Internet est en évolution constante !
  • Un port TCP est un point d’entrée de votre PC; imaginez que votre PC ait une adresse sur Internet comme un building à appartement a une adresse postale, on dira que le port TCP est la boîte aux lettre d’un appartement. Si la boîte aux lettres est mal fermée, on peut vous piquer votre courrier… Idem sur le PC via un port TCP mal protégé…

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

 

Mais où sont passés les boutons de partage ?

Bonsoir le Monde !

Je crois que certains d’entre-vous savent que j’ai un blog WordPress sur https://ecollart.xyz ! Comment ça non ?

J’ai passé un temps dingue à trouver des boutons de partage à placer sous les articles pour que le visiteur puisse partager un article qu’il trouverait sympa (comment ça “y en a pas” ?) sur les réseaux sociaux; il est ainsi possible de partager un de mes articles sur Facebook, Twitter, Pinterest, Google+, Tumbler, WhatsApp, Viber, Diaspora et bien d’autres (cliquer donc sur le bouton “+” pour voir).

Magnifique me direz-vous ! Comment ça non ?

Oui mais … si vous avez installé un ou des modules de filtrage qui sont censés vous protéger contre le pistage comme Ghostery ou Disconnect ou simplement la dernière version de Firefox (qui utilise les listes de Disconnect), vous ne voyez plus mes boutons de partage sous mes articles !

J’ai testé et fais la pub de ces programmes dans les News pour les Geeks en juillet et je n’avais pas remarqué cela…
J’ai dû faire une mise a jour du plugin qui gère ces boutons récemment et c’est là que j’ai enfin vu ça !!!!

Firefox avec la protection contre le pistage et le module Disconnect empêchent en effet l’affichage de ces boutons, Ghostery le signale mais ne bloque pas l’affichage… Il se peut aussi que ces protections perturbent le fonctionnement de certain boutons (j’ai constaté un soucis avec le bouton Pinterest par exemple…)

Je suis en train d’investiguer ce plugin plus en profondeur et je le remplacerai au besoin (= si je trouve des crasses). J’ai contacté les auteurs de ce plugin (AddToAny) qui ont l’air un peu dépités de voir leurs efforts pour fournir un programme de qualité et gratuit réduits à néant …

En attendant, si vous utilisez ce genre de protection, soit vous n’avez pas envie de partager mes articles et tout va bien, soit il faudra utiliser les réglages de ces protections pour mettre mon site en liste blanche ou liste des sites de confiance et les boutons réapparaîtront !

Sous Firefox, cliquez sur le petit bouclier près du cadenas et cliquez sur “Désactiver pour ce site”:

Pour Disconnect, cliquez sur “Whitelist Site”:

Pour Ghostery, ce n’est pas nécessaire pour mon site mais c’est le même principe:

Tout cet armada de sécurités commence à bien foutre la merde sur Internet et de nouveau juste à cause de quelques emmerdeurs (hackers black hat, pirates, GAFAM, etc)
Avec ces mêmes sécurités, vous n’êtes pas certain non plus de voir toute l’information que les auteurs des sites souhaitent vous transmettre à moins d’explorer fastidieusement toutes les notifications (25 pour ma page d’accueil avec Disconnect et 4 avec Ghostery).

Tout ça permet aussi de faire peur aux gens qui laissent donc les autorités restreindre voire verrouiller petit à petit cet espace de liberté unique en son genre car mondial et pouvant potentiellement relier tous les êtres humains… L’humain est malheureusement ainsi fait, c’est pour le meilleur et pour le pire. L’humanité ne méritera ce nom que quand le pire sera devenu vraiment marginal…

Bref, ne soyez pas trop parano avec tout ça sous peine de stress, énervement et perte de bonne humeur pour du vent en fin de compte !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

1 2 3 23