1

Open Food Facts a 10 ans !

Logo Open Food Facts

Bonjour le Monde,

Ce chouette projet communautaire français sans but lucratif a créé une base de donnée libre et ouverte sur les produits alimentaires grâce à des milliers de bénévoles de tous pays qui ont encodé plus de 600.000 produits alimentaires incluant la composition, les additifs, etc..

Le site Open Food Facts est sur https://fr.openfoodfacts.org/ et vous explique tout !!!

C’est très facile à consulter via l’appli Smartphone du même nom avec laquelle il suffit de scanner le code-barre d’un produit pour en avoir ses informations ainsi que les divers scores dérivés (nutri-score, eco-score, etc…) pour vous aider dans vos choix…

Fini les étiquettes trop petites ou cachées (plusieurs pages impossibles à lire sans abîmer l’emballage) !

Il est tout aussi facile de contribuer et de plusieurs manières si le cœur vous en dit ! C’est sur https://fr.openfoodfacts.org/contribuer que ça se passe !

Il existe de nombreuses autres applications et services qui se servent de cette mine d’information pour leur propre compte et on peut citer Foodvisor, Yuka, El Coco, Open Beauty Facts, CleanBeauty, Ingred, etc
Certaines sont payantes mais Open Food Facts est gratuit.

Li P’ti Fouineu en parle en 2019 dans La bouffe moderne: a-t-on une chance que cela s’améliore ?

Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir ou redécouvrir tout ça et, qui sait, de faire quelques nouveaux utilisateurs voire contributeurs pour Open Food Facts !

Notez qu’un projet est en cours pour renouveler le logo pour fêter ces 10 années d’existence.

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




La Bouffe Moderne – Épisode 32 – Les Plats Surgelés Igloo !

Igloo Village wooden signage

Bonjour le Monde !

Malade à la maison pour une 3e semaine de suite et même pas à cause du COVID (on ne sait pas à cause de quoi en fait), je me suis dit qu’il fallait peut-être que je mange autre chose que des tartines de pain !

J’ai donc rompu mon isolement pour remplir frigo et congélo complètement vides depuis quelques jours avec une viande fraîche, quelques légumes frais, quelques fruits (pas mal jusque-là, hein ?) et … quelques plats surgelés vu que mon envie de cuisiner est tout-à-fait proportionnelle à mon envie de manger, c’est-à-dire quasi nulle (sauf pour des crasses, qui l’eut cru ?) !

J’ai acheté des plats surgelés Igloo car j’avais déjà goûté une fois des chicons au gratin et une fois un macaroni jambon fromage et ça m’avait bien goûté !

Et bien j’aurais mieux fait d’en rester là car la saucisse potée aux carottes et le filet de cabillaud sauce au vin blanc et petits légumes, malgré des noms qui ouvrent l’appétit, ce n’est pas terrible du tout !

Ces plats font 450gr et j’ai encore faim après (c’est vrai que je ne suis pas un modèle de sveltesse) et, après coup, je me suis évidemment mis à lire la composition…

Accrochez-vous au pinceau, je retire l’échelle ! Il faut un diplôme de math pour arriver à connaître les quantités de chaque ingrédient.

D’après un truc trouvé sur Femme Actuelle, un repas équilibré moyen devrait contenir:

  • une ou deux portions de légumes (de 120 à 240gr)
  • une portion de fruits (120gr)
  • une portion de viande (entre 100 et 120gr) ou de poisson (entre 100 et 150gr) ou 2 œufs
  • une portion de féculent (environs 150gr)

On oscille donc entre 370 et 540gr sans les fruits qu’on ne trouve pas dans un plat surgelé et les plats Igloo font invariablement 450gr… Jusque-là, ça a l’air d’aller …

Pour la saucisse potée aux carottes:

  • la saucisse rôtie représente 17% du plat => 76.5gr ! Au lieu des 100 à 120gr !!! Elle fait 2/3 de la taille d’une saucisse du boucher.
  • la potée aux carottes prend 67% ce qui nous fait 301.5gr (bien poivrée la potée !)
    • les carottes représentent 30% et donc 135gr au lieu des 120 à 240gr, là on est bon !
    • on en déduit que les pommes de terre, dont la quantité n’est pas indiquée, font 166.5gr au lieu des 150gr !!!
  • il y a aussi la sauce à hauteur de 16% et donc 72gr, le composants avec la plus longue liste d’ingrédients (je ne mets pas tout ça dans une sauce, ça me prendrait 3 jours de préparation)

On est loin du compte; la preuve par la photo en fin d’article; regardez les ingrédients de la sauce, ça vaut la peine !

Pour le filet de cabillaud sauce au vin blanc et petits légumes:

  • le cabillaud, qui se planquait sous un bout de carotte, représente 20% ou 90gr au lieu des 100 à 150gr !!!
  • la purée fait 40% du plat dont 30% de pommes de terre, c’est -à-dire 180gr (dont 135gr de pommes de terre) au lieu des 150gr de féculent conseillés
  • la sauce au vin blanc et petits légumes fait 31%, ce qui nous fait 139.5gr dont 9% de légumes (soit 40.5gr) !!!
  • il y a aussi 8% de légumes en proportions variables mais c’est quand même indiqué qu’il y a 4% de courgettes et 4% de carottes; 8% de légumes, ça nous fait 36gr

Pour les légumes de ce plat, nous avons donc 76.5gr de légumes au lieu des 120 à 240gr conseillés !!!

Voilà de quoi vous faire votre propre idée; je parle ici des plats surgelés Igloo mais je ne m’attends pas trop à trouver mieux dans une autre marque; merci de me mettre un commentaire si je me trompe !

Par contre, il n’y a pas de colorant ni arôme artificiel ajoutés aux conservateurs évidemment bien présents et le poisson provient de pêche durable. C’est déjà pas si mal (non, je ne sais pas où on a pêché la saucisse !).

Enfin, voici les photos qui confirment mes écrits, comme à l’habitude:

SaucissePotéeauxCarottes

 

FiletCabillaud

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




La Bouffe Moderne – Épisode 31 – Le point sur le sésame et l’oxyde d’éthylène

Graines de sésame

Bonsoir le Monde !

C’est la première fois que je fais deux articles sur le même sujet dans cette catégorie et cet article-ci va faire tache car il ne va pas être drôle du tout !

J’ai en effet déjà relayé l’alerte aux graines de sésame contaminées en décembre 2020 (alors que ça a en fait démarré en septembre 2020) mais aussi incroyable que cela puisse paraître, vu l’ampleur du problème, les industriels ne retirent pas tous les produits à risque du marché tant qu’ils n’y sont pas obligés par les agences de sécurité alimentaire !!!!!

Ah oui, on s’est aussi rendu compte à postériori que le problème existe depuis 2018 si pas encore plus tôt !

Il s’agit ni plus ni moins que d’un comportement que je trouve criminel faisant fi aussi du principe élémentaire de précaution et tout ça parce qu’il y a un flou législatif autour de ce genre de situation !
Ça ne va pas nous rendre confiance dans notre magnifique et omnipotente industrie agro-alimentaire basée sur le profit et pas assez souvent sur le profit raisonnable ET autre chose ! Sais pas moi, la qualité par exemple…

En attendant que les législateurs des pays d’Europe règlent ce problème (Qui est certain que ça va aller vite ?), les agences de sécurité alimentaire n’ont d’autres choix que de tester un maximum de produits risquant de contenir ces graines de sésame ou de l’oxyde d’éthylène seul !
Vu leurs peu de moyens, ces analyses monopolisent les énergies et les budgets et on risque fort de louper d’autres saloperies du coup ! Je ne sais pas moi, des trucs comme la forte pollution des champs qui ont été inondés (concentrant les produits phytosanitaires des autres champs et les hydrocarbures des routes, tous  lessivés ). Le fond du jardin de Ciboulette a été inondé par le débordement de la rivière et il sent l’hydrocarbure … Comment vous dites ? Si il y en a qui ont leurs potagers à ces endroits ? Mais bien sûr et pas que des particuliers, parfois même du Bio…

D’habitude, les produits retirés ne dépasse que légèrement les doses et le problème est souvent accidentel et de courte durée mais on en sait maintenant un peu plus sur ce problème-ci et on apprend que la dose d’oxyde d’éthylène détectée dans les graines de sésame atteint 186mg par kilo alors que la limite légale en Europe est de 0.05mg par kilo !!!!

Cette dose de 186mg par kilo est hautement toxique (risque de suffocation surtout chez les jeunes enfants) et cancérigène entre autres (voyez mon premier article)! Il faut donc stopper la consommation de sésame et de tous les produits en utilisant pour l’instant !

Pour expliquer le problème autrement, avec cette dose, il suffit de manger 0,27 gramme de graines de sésame (environs 9 graines) pour atteindre la dose maximale autorisée d’oxyde d’éthylène !

En plus de cela, l’oxyde d’éthylène est utilisé comme additif alimentaire anti-bactérien (Ben ? Je croyais que l’oxyde d’éthylène était interdit depuis 2011 !) et là aussi de nombreux produits ont été détectés comme dépassant la norme ! Il s’agit de fromage frais, de glaces en tout genre, de snack chocolaté et bien d’autres !

Vous devez absolument consulter les listes impressionnantes de produits déjà détectés contaminés et retirés de la vente sur les sites suivants car vous y trouverez forcément un produit que vous utilisez:

L’oxyde d’éthylène peut aussi s’appeler « 1,2-epoxyéthane » ou « oxirane »

En cherchant le code E machin de cette crasse normalement interdite en Europe depuis 2011, un moteur de recherche m’envoie sur une page du gouvernement belge qui renvoie vers la liste des Exxx autorisés et  … la page n’existe pas !

https://www.belgium.be/fr/sante/vie_saine/alimentation/securite_alimentaire/additifs renvoie vers http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/2016_02_19_liste_des_additifs_fr.pdf qui n’existe plus !
Je vais leur suggérer un petit plugin que j’utilise sur mon petit blog WordPress qui me signale tous les liens qui ne fonctionnent plus ! Moi qui me croyais amateur, il y a pire que moi !

Il y a aussi cette page-ci qui liste 500 additifs où je n’ai pas trouvé l’oxyde d’éthylène et où je n’ai aucune idée comment sont déterminés le code couleur et la toxicité (mais peut-être qu’en cherchant mieux):
https://www.additifs-alimentaires.net/additifs.php

Wikipédia y va de sa petite page sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_additifs_alimentaires mais pas trouvé non plus !

Bref TTP comme je l’ai déjà trop souvent répété: Tire Ton Plan ou Trek Te Plan ! Cherche toi-même et si tu tombes sur de l’info fantaisiste naîtra une nouvelle légende urbaine ! Mais non, je n’ai pas dit « complotiste » !

J’ai trouvé ce qui semble être la bonne page par accident: https://www.health.belgium.be/fr/alimentation/substances-specifiques-ajoutees/additifs-alimentaires/additifs-autorises mais vous n’y trouverez pas non plus l’oxyde d’éthylène car on explique sur cette page qu’il n’existe qu’une liste positive c’est-à-dire des additifs autorisé et ceux non-autorisés n’ont plus de code Exxx ! Aaah ben quand même !!!

Bon ben maintenant vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas et lancer un « Bof, tu sais, de toute façon… » destructeur sur les ondes !

Bon, je vous mets encore quelques pages à visiter qui m’ont servies de base pour cet article, que je n’ai pas encore citées et dont je vous conseille la lecture:

Tiens, au fait, vous vous souvenez des conseils pour limiter la consommation de poisson (métaux lourds) et de riz (arsenic) ?

Les conseils concernent souvent les femmes en age de procréer ou enceintes et les jeunes enfants ! Les vieux et les mecs, il y en a trop, alors ce n’est pas grave ! Faudrait pas supprimer tous les clients du monde complètement désintéressé qu’est le médical quand même !

Allez, ne faites pas cette tête, mangez très varié et bon appétit ! Ça doit être trop fun de mourir de vieillesse en bonne santé et sans masque !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




La Bouffe Moderne – Épisode 30 – Les Pailles en Papier Dépassent Les Normes du … Plomb !

Bonsoir le Monde !

Stupéfaction aujourd’hui en lisant une dépêche de l’AFSCA qui annonce le retrait de pailles en papier vendues par Delhaize pour cause de … « dépassement possible de la limite de migration pour le plomb » !

Du plomb dans des pailles en papier ? Je n’en croyais pas mes yeux ! Cela semble pourtant particulièrement vrai pour le papier et le carton recyclé

La pollution par les métaux lourd n’est pas nouvelle et le fait qu’on en parle quasi plus n’est pas rassurant, la preuve ! Pensez aussi au mercure dans les poissons dont j’ai parlé dans l’épisode 29 , aux friches industrielles soi-disant « nettoyées » avant de construire des nouvelles maisons dessus ! La liste est beaucoup trop longue !

Je vous suggère la lecture édifiante de l’article complet de l’AFSCA sur https://www.favv-afsca.be/consommateurs/rappelsdeproduits/2021/2021-06-16.asp !

C’est le premier retrait de pailles en papier et c’est chez Delhaize qui ont eux-même détecté le problème. On peut donc s’attendre à ce que d’autres marques de pailles en papier aient le même soucis.

N’achetez donc plus de pailles en papier !

Si vous en avez acheté chez Delhaize, ne les employez pas et ramenez-les en magasin où elles vous seront remboursées. Pour les autres marques, « wait and see » !

Les pailles en plastique polluent gravement et vous filent des micro-plastiques, les pailles en papier vous intoxiquent au plomb, quid des pailles en métal ? Mystério !!!!

Vous ne me l’avez pas demandé mais je vous le re-dis quand même (à la Sarko), abonnez-vous au minimum à la newsletter « Rappels de produits et avertissements » de l’AFSCA sur https://www.favv-afsca.be/newsletters/Inschrijvingen_FR.aspx

Ils ne peuvent contrôler que la partie émergée de l’iceberg mais quand vous voyez ce qu’ils trouvent déjà pour cette petite partie, on se demande si il y a encore des fabricants qui pensent à autre chose qu’à l’argent !

Certains d’entre-vous m’ont très justement fait remarquer qu’il faudrait des années avant d’être vraiment intoxiqué par des produits dépassant les normes et ils ont raison si il n’y avait qu’un seul produit mais ce n’est absolument plus vrai lorsqu’on cumule les intoxications de centaines de produits différents n »étant pas aux normes ou même sous les normes mais bien trop proches et qu’on mange tous les jours… Il est impossible de connaître le cocktail que vous ingurgitez chaque jour ni quelles interactions ces mauvais produits peuvent avoir entre eux (pensez aux additifs alimentaires ou cosmétiques testés séparément mais quasi jamais ensembles) ! La seule solution reste donc d’essayer d’en consommer le moins possible !

Allô les mutants ? On ne sera peut-être plus là mais je serai curieux de savoir si ces premiers vaccins à ARN messager, contenant paraît-il aussi des produits à base de nano-tubes (là je suis peut-être trop influencé par les complotistes ou autres) et développé en si peu de temps, seront toujours considérés comme « safe » dans quelques années … Bon d’accord, je m’égare (mais bon il y avait une belle place de parking) !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




La Bouffe Moderne – Épisode 29 – La Salade de Thon et tous ses Prix !

Thon

Bonjour le Monde !

Petites courses au supermarché… Quoi, quoi, quoi ? Houuuu le supermarché ? Mais attention, hein, c’est un supermarché local avec des crasses et du bio qu’est pas le même que le « vrai » bio et où ma fainéantise trouve tout à la même place et le plus souvent moins cher que dans les commerces de détails (bio ou pas) !

Et puis cette rubrique « La Bouffe Moderne » n’existerait pas sans les supermarchés, ils me font trop rire avec leurs étiquettes débiles et les 300.000 lois qu’ils doivent contourner pour espérer gagner leur vie et continuer à nous faire manger n’importe quoi pour faire tourner les usines !

Heureusement pour vous braves gens, l’AFSCA veille en réussissant à contrôler quelques petits pourcents de tout ce qui est vendu chez nous grâce aux moyens démesurés qui lui sont octroyés …

Bon, trêve de plaisanteries douteuses, l’objet du jour est la salade de thon version Carrefour Market mais je suis quasi certain que cette histoire se vérifie aussi pour les autres supermarchés !

On est tous d’accord, pour faire une salade de thon, il faut du thon, de la mayonnaise et les perlimpinpins qui font la touche perso du bazar !
Ce truc ne coûte absolument pas cher et est souvent associé avec des demi-pêches en conserve comme je n’ai jamais réussi à fabriquer moi-même !
Le thon, on ne le trouve pas au jardin et il vient donc d’une boîte, ce qui mériterait tout un article aussi !
La mayonnaise, on peut la faire soi-même mais le nombre de gens qui savent encore faire une mayonnaise est inversement proportionnel au nombre de pots de mayonnaise différents qu’on trouve en rayon (sinon, il faut juste de l’huile, de la moutarde, du sel et un jaune d’œuf … et les perlimpinpins … et toujours tourner dans le même sens) !

Or donc, je me dis « Tiens, je prendrais bien une salade de thon » (vous savez bien que j’aime vivre dangereusement) !

Me v’là devant le rayon et c’est non pas 1, c’est pas 2, ni même 3 mais bien 4 salades de thon nature différentes que vous pouvez acheter… Je ne parle même pas ici du thon piquant, cocktail, aux ananas et je ne sais quoi d’autre ! Je parle de salade de thon nature !

Incroyable mais vrai !

Là où ça devient savoureux (si j’ose dire), c’est quand vous regardez les prix !

Il y a la salade de thon premier prix, pour les pauvres, à 6.40€ le kilo !
Ensuite celle à 9.75€ le kilo, on dira pour les gens normaux !
La suivante est à 16.70€ le kilo, sans doute pour les nouveaux riches !
Et enfin celle à 21.60€ le kilo, pour les vrais riches !

C’est juste complètement dingue !

La première question qui vient à l’esprit est: Mais qu’est-ce qu’il y a ou pas là-dedans pour justifier des différences de prix pareilles dans le même magasin ?

La plus chère (21.60€/Kg) contient 50% de thon, est notée … sans mayonnaise et arbore un nutri-score B !!!! La mayo est remplacée par une macayence faite de pois chiches, d’œuf, d’huile de colza, de cornichon, d’oignon, de persil, de vinaigre, de pomme de terre, de bouillon et des trucs chimiques habituels dans ce genre de préparation. Rien de très cher, ce produit doit donc dégager une belle marge bénéficiaire.
Les photos:

Salade de thon la plus chère La plus chère, composition

La moins chère (6.40€/Kg, pas de nutri-score) contient 45% de thon, de l’huile de colza, de l’œuf de poules élevées au sol, du sirop de sucre inverti, de l’amidon modifié de maïs, du vinaigre, de la moutarde, des fibres de sucre à cannes (là si quelqu’un sait ce que c’est, je suis preneur), du sel, de la fécule de pomme de terre et les trucs chimiques pas très différents de la salade de thon la plus chère. On voit tout de suite pourquoi c’est la moins chère ! Non ? Ah bon !
Cerise sur le gâteau, cette salade de thon est affublée d’un logo « Home Made Food » qu’on peut traduire par ‘Fait maison » ! Il s’agit en fait de la marque du produit ! Je trouve cela un peu limite quand même !
Les photos:

La moins chère, compositionSalade de thon la moins chère

L’intermédiaire à 16.70€/Kg, nutri-score D, contient 42% de thon, de l’huile de colza, de l’œuf, des fibres de canne à sucre, du sirop de sucre inverti, du vinaigre, de l’amidon modifié de maïs, du sel et les truc chimiques habituels.
Je sais pas vous, mais moi, je ne vois pas trop la différence avec la moins chère … sinon le prix ! C’est vendu sans vaseline et un gros logo 2,50€ pour faire croire que ce n’est pas cher …
Les photos:

Salade 3 Salade 3, composition

L’autre intermédiaire à 9.75€/Kg, nutri-score B, contient 45% de thon, de l’huile de colza, de l’œuf cuit dur, du vinaigre, de la moutarde, de l’amidon modifié de maïs, du sirop de sucre inverti, des fibres de canne à sucre, du sel et les bazar chimiques…
Celle-ci est fabriquée en Belgique (avec la précision très utile que le thon ne vient pas de l’Union Européenne) ! N’est-ce pas charmant ?
Les photos:

Salade 4 Salade 4, composition

Cette petite enquête vue sous un autre angle m’a aussi appris que les gens peu aisés financièrement sont probablement petits et/ou n’ont pas mal au dos et inversement pour les plus aisés car la salade de thon la moins chère est présentée tout en bas du frigo (à ras du sol ici) et la plus chère tout en haut !

Blague à part, il est actuellement « normal » de trouver 3 niveaux de prix et/ou qualité pour beaucoup de produits en supermarché où on vend des produits blancs (les moins chers), des produits de la marque du supermarché (prix moyens) et les produits des autres marques (presque toujours plus chers). C’est la première fois que je voyais 4 niveaux de prix et/ou qualité ! Il faut que je vérifie, mais en hyper-carrefour, la salade de thon produit blanc s’ajoute sans doute à cette liste.

Chers amis, je vais maintenant manger de la salade de thon pendant 4 semaines, soyez gentils de prévenir les secours si vous ne voyez plus d’article publié sur le blog durant cette période au cas où j’aurais muté et/ou « cancérisé » (produits chimiques), trop grossi (nutri-score D), avalé un truc de travers (fibre de sucre à canne), été muselé (pour raconter n’importe quoi) ou tout simplement mort d’avoir gobé toutes ces salades !

Si l’un de vous vérifie un autre supermarché, communiquez-nous vos résultats via les commentaires !

Avec Albator, si le ton monte, il peut virer au rouge ! (Bon d’accord, je sors)

Au rayon des trucs moins drôles:

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 

 

 




La Bouffe Moderne – Épisode 28 – Le Crabe des Neiges !

Bonsoir le Monde !

Ben oui, patatras, il a encore fallu que je goûte un truc bizarre !

Tout ça a pourtant commencé très banalement en faisant mes couses chez Colruyt (mais non, je ne fais pas du jogging chez Colruyt) !

J’adore le crabe et la vraie bonne salade de crabe comme on en trouve encore à la mer en cherchant bien mais en Brabant Wallon, ce n’est pas tout-à-fait le même goût !

Néanmoins, j’achète quand même de temps en temps de la salade de Surimi qui goûte vaguement le crabe comme ça je n’oublie pas que c’est mauvais et j’apprécie encore plus quand je peux en déguster une vraie qui a bon goût et tout et tout !
Comment ? Ben oui à la mer ! Il y a bien des trucs vivants et des végétaux qui sont revenus dans la Dyle mais je n’y ai pas encore vu de crabe ! Y faudrait p’tet y mettre un peu sel !
Je vous rassure, il n’y a pas encore d’écrevisse non plus … ou pas que je sache et même si il y en avait, je ne suis pas certain d’avoir envie de goûter …
Comment ? Oui monsieur, même si je sais goûter du Surimi qu’on ne sait pas d’où que ça vient ni avec quoi que c’est fait !!! Farpaitement !

Bon, revenons à nos moutons ! Heuuuu, non, à nos crabes ! Vous allez me rendre chèvre à la fin !

Donc, pendant mon ‘pas jogging’ chez Colruyt, je tends la main vers une boîte de salade de Surimi lorsque soudain … (ici roulements de tambours s.v.p.) … je vois juste à côté une boîte presque identique mais sur laquelle il est noté « Salade de Crabe, 100% Crabe » !

Hoho, mais que voilà un nouveau truc à goûter qui sera sans doute bien meilleur ! Et même si cette boîte-là coûte presque le double de l’autre, j’en dépose une dans mon caddie !
Oui, je fais mon ‘pas jogging’ avec un caddie ! Et je suis même en mode furtif, à cause du masque !
Et vous ne savez pas quoi ? Cette fois-là, je n’avais pas oublié mes poignées de caddie Colruyt que je n’ai jamais lavées et qui traînent partout dans la voiture… Heureusement les caissières/caissiers nettoie d’office les barres des caddies sinon j’aurais mauvaise conscience d’avoir peut-être contaminé voire infecté le client suivant avec des poussières et des bactéries et p’tet même des virus d’origine incontrôlée !
C’est fou le succès du mode furtif, pas vu une seule personne sans masque !

Passons directement au moment de la dégustation sinon on est pas sorti de l’auberge (dans laquelle on ne peut quand même pas rentrer) !

100% Crabe ? La bonne blague, et la mayonnaise alors ? J’ai l’impression qu’il y en a plus que du crabe !

100% Crabe

La salade s’avère effectivement meilleure que celle au Surimi, je conseille donc mais je suggère aussi de lire cet article jusqu’au bout d’abords. Oui je sais, ça va être dur !

Et comme à ma sale habitude, je lis la composition de la makayence après la dégustation et si elle contient bien du crabe royal, elle contient aussi du … crabe des neiges !!! Si si je vous assure !

La preuve par la photo:

Salade de crabe

Tu savais que ça existait, toi, un crabe des neiges ? Moi pas et j’ai bien ri en imaginant ces bestioles en train de skier au fond la mer sans remontées mécaniques !

Té au fait, j’ai un doute soudain, ça vit bien dans la mer ce truc ? Hé bien oui, ça vit dans les mers froides du nord de l’atlantique et du Pacifique. Côté Pacifique, j’ai lu qu’il n’y a que quelques endroits où on trouve une population saine ! Démerdez-vous avec ça, il n’y avait pas plus d’explications. Il y en a aussi d’autres sortes qui viennent de Corée (mer froide en Corée ;-) ).
Le crabe des neiges pêché près de la Norvège cause ou a causé un « froid » (hihihi, suis-je drôle) entre l’Europe et la Norvège mais son exploitation récente a permis un nouvel essor pour quelques villages de pêcheurs norvégiens auparavant appelés à disparaître.
Un article sur le sujet chez FranceInfo, daté de février 2016. De vivant à 13.5€/Kg en 2016 à 23.3€/Kg en salade qui en contient 20.8% en 2020 ! Y a pas, c’est rentable !
Au niveau mondial, les champions du crabe des neiges sont les canadiens !

20.8% de crabe des neiges et 12.5% de crabe royal, je sais pas chez vous mais ça fait pas vraiment 100%. Pour la mayo, c’était pas une impression (voir plus haut) !

En plus de tout ça, la lecture complète des autres saloperies qu’il y a là-dedans laisse rêveurs !

Il y a aussi un truc qui m’a fait marrer (et qui concentre les saloperies), c’est la « préparation aromatisante (Crustacés, poisson, lait) » avec « crustacés » au pluriel, t’intion hein valet !
Donc ce crabe ne devait pas ou plus avoir beaucoup de goût semble-t-il ! Ce ne serait pas plutôt parce qu’il n’y en avait pas assez ?

Les fibres d’agrumes sont aussi une nouveauté pour moi et on se demande bien à quoi elles servent … J’ai donc mangé des fibres, mon toubib sera content !

Je ne suis pas mort et je ne clignote pas la nuit, je vais donc achever cette makayence (mais non pas en tirant dessus, on n’est pas dans Police Academy ici) en espérant que Colruyt, que j’ai cité 5 fois ici sponsorisera mon blog !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

PS: mon correcteur orthographique veut remplacer Colruyt par Colostrum … y en a qui font leurs courses chez Colostrum ?

 




Alerte au sésame ! Des centaines de produits rappelés !

Graines de sésame

Bonjour le Monde !

Les agences de contrôle alimentaires européennes rappellent depuis septembre de très nombreux produits, y compris de marques Bio, contenant du sésame ayant été contaminé par de l’oxyde d’éthylène !

Ce produit est est une substance classée comme agent cancérogène, mutagène et reprotoxique (CMR), rien que ça, et qui est interdit depuis 2011 dans l’alimentation humaine et animale !

Des doses jusqu’à mille fois supérieures à ce qui est toléré ont été détectées principalement sur du sésame provenant d’Inde.
Il est assez incroyable de voir dans quoi on trouve du sésame !

C’est l’AFSCA qui a prévenu en premier semble-t-il ! J’ai déjà plusieurs fois conseillé de s’inscrire à leurs alertes (cocher la case « Rappels de produits et avertissements (substances qui provoquent une allergie/intolérance)« )
Ceux qui sont inscrits sont déjà au courant …

Liste des produits retirés du marché en Belgique en 2020 (pas que le sésame): http://www.favv-afsca.fgov.be/consommateurs/rappelsdeproduits/
Article de l’AFSCA sur le sujet: http://www.favv-afsca.fgov.be/consommateurs/rappelsdeproduits/sesame/

Liste des produits retirés du marché en France (sésame uniquement): https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/avis-de-rappel-de-produits-contenant-du-sesame
Un article sur le sujet en France: https://www.huffingtonpost.fr/entry/des-graines-de-sesame-exposees-a-de-loxyde-dethylene-plus-de-1000-produits-rappeles_fr_5fbc21f1c5b66bb88c60a65f

N’espérez pas une meilleure situation dans les autres pays européens.

Bref, évitez tout ce qui contient du sésame au moins dans les quelques mois à venir !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




La Bouffe Moderne – Épisode 27 – Le Lait Contient Du Lait !

Bonsoir le Monde !

je ne résiste pas au plaisir de vous partager mon dernier fou rire qui montre l’absurdité de certains règlements !

Je mets du lait dans mon café ! Hé oui, personne n’est parfait !
Pourtant je sais qu’un café au lait est 7x plus difficile à digérer et que mon foie n’apprécie sans doute pas ! Je ne sais plus où j’ai lu ça mais admettons…
Ben non, je ne mets pas de sucre ! Pourquoi me demandez-vous ça ?
De toute manière, on ne sait même pas quelle quantité réelle de café il y a dans ma tasse… C’est p’tet même pas du café…
Pour se consoler, une ch’tite zik appropriée

Bref, v’la ti pas qu’il me prend la « zin » de lire la composition du contenu de ma brique de lait …

Hé bien figurez-vous que cette brique de lait contient du … lait entier UHT à 3.5% de matières grasses !

Vous voyez bien qu’il y a moyen de trouver des trucs sans saloperie dedans !

Comment vous dites ? On ne sait pas ce que la vache a mangé ni comment elle a été traitée ?
Mais dites-donc vous, vous deviendriez suspicieux ?
Vous avez bien entendu raison et certaines de ces briques de lait contiennent des antibiotiques non mentionnés qui font parfois rater le yaourt que vous essayez de faire…
Tiens au fait, à part un petit dessin discret, il n’est pas indiqué que c’est de lait de vache qu’il s’agit… « Lait entier » que c’est marqué… C’est p’tet du lait de jabot, vas savoir !
Tant que vous êtes sur l’article de Wikipédia, jetez donc un coup d’oeil à l’édifiante section « Teneur en éventuels contaminants » !

Ce qui m’a fait fait marrer c’est que juste à côté de la liste des ingrédients (où il n’y en a qu’un), il y a l’indication des allergènes qui mentionne … « Contient du lait » !

Si si , je vous jure ! T’imagine si un allergique au lait achète une brique de lait où il n’est pas indiqué qu’il y a du lait dedans, il risque sa vie quand même !

La preuve par la photo ci-dessous comme toujours !
Quoi la pâquerette ? Ah oui, c’est une pâquerette photographiée aujourd’hui, 17 novembre 2020, dans mon jardin; ce doit être un alien déguisé. J’ai mis cette photo sur l’article pour tromper l’ennemi (je n’en n’ai pas de connu) et faire durer un peu le suspense (ouais, j’aime bien Kubrick et Hitchcock)

Un petit fond musical pour les quelques moments qui suivront la lecture de cet article. Notez les Travelling Wildburys qui sont de grands inconnus !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 




La Bouffe Moderne – Épisode 26 – Une Tisane aux Arômes ?

Bonsoir le Monde !

Tea-Room, Thé à Rome ou Thé Arômes ? Telle est la question !

Depuis le temps que vous me suivez, vous avez compris que j’ai bien évidemment beaucoup de défauts et notamment celui de boire trop de café !

Je me suis donc dit que je ferais bien de plutôt boire une tisane relaxante l’après-midi et le soir et je me suis donc acheté une boîte de sachets de tisanes « Nuit Calme » avec du Tilleul, des Fleurs d’Oranger et de la Camomille !

Ceux qui ont lu notre dernier carnet de voyage sont au courant de l’étonnement de « la comtesse » de me voir boire de la tisane…

On est toujours un peu pressé pour faire les courses et je n’ai pas regardé le paquet de très près car faisant confiance à la marque « La Tisanière » (on était en France lors de l’achat).

Eh bien j’ai eu tort !!!!!!

S’il y a bien 45% de tilleul, 29% d’oranger (ce n’est déjà plus marqué « fleurs d’oranger ») et 16% de camomille, il y a aussi … 10% d’arômes avec « s » et sans savoir lesquels !

Quand j’ai goûté le bazar, j’ai bien senti qu’il y avait un problème car j’avais déjà bu ça auparavant (ma maman a tenu un magasin d’alimentation biologique) et ça ne goûtait pas si fort !

Julos disait « Même dans les anges, on ne peut pas avoir confiance » ! Écoutez bien tout le sketch de ce grand poète, c’est trop génial !

Bref, caca La Tisanière et ses arômes dont on n’a que faire ! Avec tout ça, je n’ai plus bu de tisane au goût anormal et je suis retourné au café en attendant que je rachète un produit convenable !

Vous voilà également prévenus !

Comment vous dites ? Comment les plantes sont-elles cultivées ? Seule La Tisanière le sait peut-être ! Notez que la marque propose une gamme bio… avec peut-être des arômes bio ??? :-)

De nos jours, il y a des taux effrayant de pesticides dans à peu près tout ce qu’on cultive et même si le « bio » est parfois galvaudé, il devrait quand même contenir moins de crasses que le non-bio !
J’ai vu des champs de culture bio au bord de routes fréquentées, à côté de champs non-bio (aspergés 2x par semaine) ou encore aux abords d’une base d’aviation militaire (hé oui, près de chez moi…) et il ne faut donc pas rêver, il est sans doute impossible d’obtenir des produits sans crasses mais s’il y en a déjà moins, c’est un bon début !

La preuve par la photo comme d’habitude !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !

 





La Bouffe Moderne – Épisode 25 – Le Smoothie aux Cellules d’Oranges

Bonsoir le Monde !

Woaaaa ! Deux articles sur la bouffe moderne en une semaine ! C’est Byzance ! En plus les deux initiés par notre freelance Ciboulette !

Alors ce coup-ci, on a fait des courses chez Aldi et on s’est pris un smoothie plutôt que d’autres cochonneries (qui a dit « Pour une fois » ?) !

« Fraise, Banane et autres fruits » que c’est mis sur l’étiquette ! Ça ne peut pas être mauvais !

Et … ce smoothie est effectivement très bon et désaltérant ! C’est un bon début, pas vrai ?

Que dire de plus ? Ah oui, il n’est pas cher avec ses 99 cents pour 250 ml !

Cette fois-ci, c’est notre freelance Ciboulette qui a eu la curiosité de lire la composition et si il y a bien 39,5% de pulpe de fraises et 25% de purée de banane, il y a aussi du jus de citron (ben non c’est pas mis combien), du jus de raisin (pas mis combien non plus), du jus d’aronia (je ne savais même pas ce que c’est et c’est pas plus mis combien) et … du jus d’orange avec cellules !!! Absolument mesdames et messieurs, avec cellules !!!

C’est bien connu que le jus d’orange sans cellule, c’est nettement moins bon ! Non ? Ah bon !

La clé du mystère est encore une fois une traduction à la vas-y que je te pousse (traduire par « probablement Googlelesque ») car pour nos amis néerlandophones, il s’agit de jus d’orange avec pulpe et là on comprend mieux !

Oyez, oyez ! N’achetez plus jamais de smoothie si le jus d’orange qu’il contient n’est pas « avec cellules » ! Conseil d’ami !

Quoi la photo ? Non mais sans blague, il y en a encore qui ne me croient pas ? Et bien la voilà, saperlipopette ! C’est bon que c’est vous et que je vous aime, hein !

Li P’ti Fouineu vous salue bien !